23 000 fournisseurs référencés 2,5M de références en ligne 900 devis / jours Réponse sous
Les professionnels du Bâtiment – travaux publics utilisent fréquemment une bétonnière, souvent appelée bétonneuse, sur leurs chantiers de BTP. C’est un équipement qui facilite le gâchage du béton pour la réalisation d’une dalle, d’une fondation ou d’une structure

Une bétonnière thermique ou électrique s’utilise le plus souvent sur des petits chantiers de construction. Il en existe cependant plusieurs modèles adaptés à diverses situations, notamment aux travaux d’envergure. Comptez également entre 1000 et 50 000 euros le prix d’un équipement neuf, dans sa version professionnelle.

Une bétonnière c’est quoi ?

En général, une bétonnière se présente comme une machine qui incorpore divers composants, comme :
Elle sert avant tout à malaxer du sable, du ciment, des gravats et de l’eau pour formuler du béton. D’une grande efficacité, deux (2) ou trois (3) minutes suffisent également à ce type de machine pour gâcher du mortier.

De conception compacte et légère, la bétonnière adopte aussi un caractère généralement maniable. Ainsi, l’utilisateur peut s’en servir pour produire du béton sur un chantier ou en parfaite mobilité. En effet, la machine s’équipe de roues permettant à un véhicule de tracter l’équipement tout en malaxant du béton.

Le plus souvent, une bétonnière s’adapte à des travaux ponctuels, mais il existe également des modèles professionnels qui sont conçus pour des usages intensifs.
Composition bétonnière

Comment fonctionne une bétonnière ?

Utilisation manipulation bétonnière
Pour gâcher du béton, le fonctionnement d’une bétonnière dépend principalement de trois composants : 

La cuve

La cuve sert de conteneur pour les différents matériaux qui vont composer le béton. En se mettant en position droite, elle permet en effet de réunir les agrégats, le ciment, l’adjuvant et l’eau, qui seront malaxés durant le processus. 

Pour réaliser un malaxage efficace, la cuve intègre aussi des pales incurvées permettant de chambouler le matériau quand le récipient tourne.

Le moteur

C’est le composant qui entraîne la rotation de la cuve lors de la préparation du béton. Il assure ainsi un malaxage optimal et rapide du mortier. Sa puissance varie en général entre 300 et 5000 Watts. En fonction du modèle de fabrication, il peut également être électrique ou thermique. 

La barre de basculement

Il s’agit surtout de l’élément permettant à l’utilisateur d’orienter l’ouverture de la cuve. Actionnée par un volant, la barre de basculement facilite le relevage de la cuve durant la formulation du béton. Une fois le malaxage effectué, elle sert surtout à rediriger l’ouverture du conteneur vers le bas pour déverser le matériau dans une brouette, une benne à béton ou un équipement identique. 

Combien coûte une bétonnière ?

Pour un achat

Selon la capacité de sa cuve, la puissance de son moteur, sa marque et sa mobilité, un tel équipement coûte entre 1000 et 50 000 euros, dans sa version professionnelle. Ainsi, un modèle doté d’une cuve de 400 litres et d’un moteur à essence de près de 700 Watts affiche généralement un prix en dessous de 4000 euros. Par comparaison, une bétonnière de 15 000 euros dispose, le plus souvent, d'une capacité de gâchage de près de 1000 litres et un moteur hybride diesel-électrique. Cependant, les modèles les plus onéreux du marché restent les autobétonnières qui embarquent un moteur diesel hydrostatique et une cuve d’un volume de près de 5000 litres. Dans la plupart des cas, le prix de ce type de bétonnière peut aller au-delà de 45 000 euros

Toutefois, si vous recherchez des équipements pour des petits travaux, il existe également des mini-bétonnières ou des appareils à usages ponctuels. Leur prix est en général compris entre 150 et 2000 euros. Ils fonctionnent le plus souvent avec un moteur électrique et proposent une capacité de gâchage de 40 à 200 litres de mortier à la fois.

Pour une location

Le tarif de location de ce type de matériel varie entre 25 et 500 euros la journée. Aussi, les loueurs font généralement une distinction entre les modèles électriques, dont le coût de location avoisine les 50 euros, et les appareils thermiques qui se louent à partir de 100 euros la journée. 

Il est à noter que la plupart des loueurs exigent aussi une marge supplémentaire de 50 à 100 euros pour le nettoyage du matériel.

Quels sont les différents types de bétonnières ?

Les bétonnières mécaniques

D’usages spécifiquement généraux, les bétonnières mécaniques sont surtout privilégiées pour leur caractère économique. Dépourvues de moteur, elles se déplacent et formulent le béton à la seule force des bras de l’utilisateur. 

Les bétonnières électriques

De petite taille, en général, les bétonnières électriques s’adaptent le mieux aux travaux individuels de moyenne envergure. Leur cuve propose une capacité de malaxage de moins de 125 litres. Facile d’utilisation, ce type d’équipement reste le meilleur moyen de produire du béton en silence.  

Les bétonnières thermiques

Les bétonnières thermiques sont les modèles les plus populaires existants. Parfaitement autonomes, elles constituent l’outil à privilégier pour la fabrication du béton sans l’encombrement d’un fil électrique. Les moteurs intégrés profitent aussi d’une puissance élevée, et donc adaptée même aux chantiers de grande envergure.   

Les bétonnières automotrices

Souvent nommées autobétonnières ou bétonneuses, les bétonnières automotrices se présentent comme le modèle le plus performant de sa catégorie. Elles se distinguent particulièrement par leur châssis automoteur d’une puissance d’environ 40 kilowatts. Leur cuve, quant à elle, peut contenir plus de 1000 litres de béton. Dans certains cas, elles intègrent aussi un godet qui facilite le chargement du conteneur. 
Utilisez le bouton ci-dessous pour recevoir des devis pour une bétonnière:

Comment choisir une bétonnière ?

L'usage

Le type d’usage constitue le premier critère à prendre en compte pour bien choisir une bétonnière. En effet, dans le cas d’un usage ponctuel, une bétonnière électrique reste la mieux adaptée, contrairement à une bétonnière thermique qui a surtout été conçue pour les usages intensifs, voire professionnels.  

La taille du chantier

Connaître la taille du chantier vous permet principalement de déterminer la taille de la cuve de la machine à commander. Ici, il convient également de bien connaître la zone de mise en œuvre de la machine pour mieux choisir entre une bétonnière thermique ou électrique. 

La puissance recherchée

La puissance de l’appareil dépend en grande partie de la marque de la bétonnière. En effet, le moteur intégré par le fabricant diffère d’un modèle à un autre, qu’il s’agisse d’une bétonnière thermique ou d’une bétonneuse électrique

Les produits bétonnières les plus populaires

B100xp bétonnières
Prix sur demande
Fournisseur certifié
Marque : BUNKER - Tek.Sp.Ed.
Obtenir un tarif Envoyer un message
Voir tous les produits similaires
Robert TAVERNIER
Guide écrit par :
Robert TAVERNIER
Spécialiste BTP chez Hellopro
Issu d'une formation professionnelle dans le BTP, j'ai débuté en tant que conducteur d'engin de chantier avant de devenir responsable de site et enfin acheteur d'équipement chez Vinci. Aujourd'hui, je partage mes conseils sur le terrassement, la construction et les machines lourdes.