23 000 fournisseurs référencés 2,5M de références en ligne 900 devis / jours Réponse sous
Très courant sur un chantier de construction, la bétonnière, comme son nom l’indique, facilite surtout le travail du béton. Sa manipulation requiert toutefois une attention particulière pour éviter notamment les défauts de construction ou encore les accidents de travail. 

Aussi, les réglementations en vigueur limitent l’usage de ce type d’équipement pour les petits chantiers de construction. De la sorte, une bétonnière ne peut pas servir pour la construction d’un immeuble de plus deux étages et un sous-sol.

Comment installer une bétonnière ?

Avant de mettre la bétonnière en œuvre, la première règle consiste à bien l’installer sur une surface stable et plane. Son châssis doit se fixer au sol de manière à la rendre parfaitement immobile. Aussi, pour les modèles tractables, leur timon, qui sert d’attache lors du remorquage, doit être retiré du véhicule. Pareillement, des cales peuvent servir pour bloquer les roues et fixer les béquilles.

Après la phase d’installation vient la phase de préparation de l’appareil. Ici, il est surtout question de vérifier le bon fonctionnement de chaque système intégré et des différents éléments de sécurité installés. Ce sont surtout les goupilles, le dispositif d’arrêt d’urgence ou bien les différents dispositifs de verrouillage.

Enfin, il reste à vérifier que le courant passe, dans le cas d’une bétonnière électrique, ou que le plein a été fait, si vous utilisez un modèle à moteur thermique.
Installation d'une bétonnière

Comment utiliser une bétonnière ?

La formulation du béton

C’est le remplissage proprement dit de la cuve avec les différents matériaux qui vont constituer le béton. Habituellement, la manœuvre peut se faire avec un seau de maçon, dont la capacité avoisine les 10 litres. Aussi, le dosage béton bétonnière dépend du type de béton à formuler. Pour avoir un bon beton autonivelant a la bétonnière, par exemple, il faut en général :
Pour faire béton desactivé, en revanche, il suffit de reprendre la composition d’un béton ordinaire tout en mettant l’accent sur la texture du résultat recherchée. En effet, à la différence du béton ordinaire, le béton désactivé se distingue le plus par ses granulats apparents. L’aspect final de la structure dépend ainsi du goût de l’utilisateur.  

Le malaxage du mortier

Le malaxage est l’étape pendant laquelle la cuve se met en rotation pour mélanger le dosage chape bétonnière. En général, le processus prend 2 à 4 minutes. Pendant ce temps, l’utilisateur peut encore ajouter de l’eau, du ciment ou des agrégats, s’il juge que le béton ne présente pas la bonne texture.

Pour actionner la rotation de la cuve, il suffit d’appuyer sur le bouton de démarrage.

Le gâchage du matériau

Il s’agit surtout de déverser le béton malaxé dans une brouette, une benne ou un récipient. Pour ce faire, il suffit de tourner le volant de basculement de la cuve de façon à diriger l’ouverture de celle-ci vers la cible. 

Le nettoyage du matériel

Après utilisation de la bétonnière, elle doit être nettoyée. Pour cela, sa cuve doit être maintenue en rotation tout en y ajoutant de l’eau et un seau de graviers. Après l’avoir laissé tourner pendant quelques minutes, il reste à déverser l’eau et le gravier dans une brouette avant de finir au jet d’eau.    

Les produits bétonnières les plus populaires

B100xp bétonnières
Prix sur demande
Fournisseur certifié
Marque : BUNKER - Tek.Sp.Ed.
Obtenir un tarif Envoyer un message
Voir tous les produits similaires
Robert TAVERNIER
Guide écrit par :
Robert TAVERNIER
Spécialiste BTP chez Hellopro
Issu d'une formation professionnelle dans le BTP, j'ai débuté en tant que conducteur d'engin de chantier avant de devenir responsable de site et enfin acheteur d'équipement chez Vinci. Aujourd'hui, je partage mes conseils sur le terrassement, la construction et les machines lourdes.