hellopro.fr
23 000 fournisseurs référencés 2,5M de références en ligne 900 devis / jours Réponse sous
Un ralentisseur se présente comme un obstacle installé expressément sur une voie de circulation, près d’une école ou d’une résidence privée. Il sert surtout à réduire la vitesse des véhicules de passage afin de prévenir tous risques de dangers de la route.
Un ralentisseur peut se composer de différents matériaux, comme :

Quel est le prix d’un ralentisseur ?

Estimation de prix

Entre 25 et 1 750 €, hors pose
Le prix d’un ralentisseur varie de 25 à 1 750 €.
Ce prix évolue en fonction du modèle, de la configuration et de la marque de fabrication de l’équipement. Parmi les plus populaires de cette dernière figurent Prossed, DMC ou APS.
Ainsi, plusieurs modèles de ces installations sont disponibles sur le marché. Ce sont, par exemple :
  • Le dos d’âne
  • La bande sonore
  • Le ralentisseur anti-retour
  • Le coussin berlinois.

Pour un dos d’âne

Estimation de prix

Entre 25 et 350 €.
Un dos d’âne coûte entre 25 et 350 €.
Il s’implante dans les parkings, les aires de repos ou près des hôpitaux et se distingue par sa couleur jaune et noir, pouvant être visible jusqu’à 100 mètres.
Un dos d’âne présente un plateau surélevé d’une hauteur comprise entre 30 et 100 mm. Sa longueur varie de 1 000 à 4 000 mm et sa largeur, de 200 à 400 mm. On le pose généralement dans les zones nécessitant une limite de vitesse de 15 à 30 km/h.
Équipé d’un réflecteur blanc en option permettant une visibilité de l’équipement de jour comme de nuit, un dos d’âne se compose en grande partie de caoutchouc recyclé haute densité, permettant de résister à des charges de 20 000 à 40 000 kg. Il doit cependant s’installer sur le bitume ou le béton au moyen d’une cheville de fixation.

Pour une bande sonore

Estimation de prix

Entre 125 et 600 €.
Une bande sonore se vend entre 125 et 600 €.
Elle s’implante sur les autoroutes, aux abords d’un péage ou sur des voies privées, à proximité des centres commerciaux ou des entrepôts.
Ce type de ralentisseur se compose de 3 à 6 bandes successives espacées de 400 à 1 500 mm. Chaque bande possède une hauteur de 10 à 20 mm et présente une capacité de charge comprise entre 3 000 et 10 000 kg.
Une bande sonore émet un bruit lorsqu’un véhicule roule dessus. Le niveau sonore généré par l’équipement s’estime entre 4 et 10 décibels pour les véhicules légers et de 10 à 20 décibels pour les poids lourds.
Les modèles disponibles sur le marché se présentent avec de couleur blanche, jaune ou noire. Certains modèles s’équipent même d’un système de vibration optionnel permettant d’avertir les automobilistes de réduire la vitesse du véhicule.

Pour un ralentisseur anti-retour

Estimation de prix

Entre 200 et 1 000 €.
Un ralentisseur anti-retour se commercialise entre 200 et 1 000 €.
On en installe le plus souvent près des stations-service. Il s’agit surtout d’un dispositif constitué d’acier d’une portance de 20 000 à 60 000 kg. Il peut être équipé d’une herse rétractable de 40 à 60 mm pouvant s’activer en cas de passage d’un véhicule en sens inverse, par exemple.
Un ralentisseur anti-retour propose une hauteur de 50 à 100 mm, une largeur de 200 à 350 mm et une longueur comprise entre 1 500 et 2 500 mm. Une telle installation se recouvre d’une peinture époxy jaune et noir pour assurer sa visibilité jusqu’à 60 mètres environ.
Un ralentisseur anti-retour se fixe sur le béton ou l’asphalte au moyen d’un tirefond, ce qui en assure également la stabilité.

Pour un coussin berlinois

Estimation de prix

Entre 600 et 1 750 €.
Un coussin berlinois coûte entre 600 et 1 750 €.
Il se présente sous la forme d’une plaque de 50 à 70 mm de hauteur, de 2 000 à 3 000 mm de longueur et de près de 1 800 mm de largeur. Le coussin sert cependant uniquement à la limitation de vitesse des véhicules plus ou moins légers.
Le coussin berlinois se compose en effet de caoutchouc capable de résister à des charges comprises entre 5 000 et 15 000 kg, ainsi qu’à des températures variant de – 40 à 70 °C. Il arbore en général une couleur rouge ou noire, avec au moins 3 films rétro-réfléchissants visibles même à faible luminosité.
Un des avantages d’un coussin berlinois réside dans la possibilité d’aménager un passage piéton sur l’équipement.

Comment choisir un ralentisseur ?

Un ralentisseur se choisit en fonction de différents critères, comme :
  • Les dimensions de l’équipement
  • Le modèle choisi
  • Le type d’utilisation recherché
  • Le niveau de fréquentation de la zone d’implantation.

Selon la hauteur de l’équipement

La hauteur d’un ralentisseur sollicite l’amortisseur des véhicules de passage. Ce qui entraîne par la même occasion la réduction de la vitesse de ces derniers. Ainsi :
  • Un ralentisseur de 10 à 30 mm de hauteur permet de limiter la vitesse des véhicules à moins de 20 km/h.
  • Un ralentisseur d’une hauteur de 30 à 50 mm est capable d’imposer une vitesse maximale à 10 km/h.
  • Un ralentisseur de 50 à 70 mm de haut réduit la vitesse de passage des véhicules de 8km/h.
  • Un ralentisseur de 75 à 100 mm de hauteur peut réduire l’allure du conducteur jusqu’à 5 km/h.

Selon le type de véhicule adapté

  • Les bandes sonores et les coussins berlinois conviennent à la limitation de la vitesse des véhicules de 2 000 à 15 000 kg de PTAC.
  • Les ralentisseurs anti-retour et les dos d’âne s’adaptent mieux aux véhicules de 10 000 à 60 000 kg.

Selon l’utilisation de l’équipement

Si les ralentisseurs anti-retour et les bandes sonores se privilégient aux usages privatifs, les dos d’âne et les coussins berlinois se destinent surtout aux usages administratifs, voire industriels.

Selon la fréquence de passage des véhicules

  • Les ralentisseurs anti-retour s’adaptent à des fréquences de passage de 800 à 2 000 véhicules/jour.
  • Les bandes sonores et les coussins berlinois conviennent à des voies de circulation à moyenne fréquence de passage, comprise entre 2 000 et 5 000 voitures/jour.
  • Les dos d’âne s’utilisent dans les lieux à fréquence de passage élevée, entre 6 000 et 9 000 véhicules/jour.

Nos ralentisseurs les plus populaires

Voir tous les produits similaires
Robert TAVERNIER
Guide écrit par :
Robert TAVERNIER
Spécialiste BTP chez Hellopro
Issu d'une formation professionnelle dans le BTP, j'ai débuté en tant que conducteur d'engin de chantier avant de devenir responsable de site et enfin acheteur d'équipement chez Vinci. Aujourd'hui, je partage mes conseils sur le terrassement, la construction et les machines lourdes.