CONSEIL D'EXPERT

Comment raboter une route, chaussée ou voirie ?

Temps de lecture estimé : 3min
Raboter une route, chaussée ou voirie consiste à enlever la partie supérieure d’une voie routière dans le cadre de l’exécution de travaux routiers. On parle alors de rabotage de chaussée, rabotage de route, rabotage voirie, fraisage de chaussée, ou fraisage route.

Pourquoi raboter une route, chaussée ou voirie ?

Le rabotage de route, chaussée ou voirie se met en œuvre au cours de l’entretien, de la réparation ou du renouvellement d’un réseau routier. Il a lieu sur un chantier pour l’effacement de marquage mince ou épais sur les routes. Il peut s’agir de signalisations routières horizontales usées ou de taches issues du déversement de divers produits comme les carburants. Il permet également d’éliminer la couche de revêtement d’une chaussée abîmée en vue d’une réparation ou d’une remise en état. En vue d'optimier les travaux, les professionnels utilisent des appareils en simultané comme les recycleuses de chaussé.

Aussi, la surface tachée ou détériorée est entièrement enlevée, laissant place à un support décapé prêt à être utilisé ou à recevoir de nouveaux marquages, ou bien la nouvelle couche de revêtement. Le but est d’éviter une surélévation du niveau de la chaussée après l'intervention du finisseur.

Parfois, les constructeurs de routes procèdent à un rabotage de chaussée simplement pour mettre à niveau des surfaces inégales. D’autres professionnels y recourent pour l’élaboration ou la restauration des pistes d’aéroports, des aires industrielles et commerciales, des tranchées de canalisations et de réseaux divers comme la fibre optique.
Raboteuse de chaussée

Comment faire ?

Le rabotage de chaussée consiste à supprimer la couche supérieure de la surface travaillée à une épaisseur déterminée, en rappelant qu’une chaussée est formée par plusieurs couches, dont les couches de surface, d’assise, de forme et du sol support. Il s’agit généralement d’une couche d’enrobé bitumineux ou de béton. Pour ce faire, les professionnels de la construction routière utilisent un engin spécifique connu sous le nom de raboteuse de chaussée ou fraiseuse de chaussée.

Cette machine prend la forme d’un engin de gabarit plus ou moins important, équipé d’un tambour rotatif avec dents, pics ou couteaux se déplaçant sur la chaussée. La suppression de la voie dégradée se réalise par action des outils tranchants, au passage de la raboteuse à son niveau.
Raboteuse à béton
Le principe est de créer une nouvelle paroi intérieure pour la canalisation existante.

Cette solution utilise un manchon flexible en tissu saturé de résine époxy ou d'un autre matériau de durcissement pour la réparation. Le prix d'un manchon de réparation de canalisation varie en fonction du matériau et de la taille requise. Ce manchon est inséré à l'intérieur de la canalisation endommagée à partir d'un point d'accès existant. Une fois positionné correctement, le manchon est activé pour durcir sur place. Cela se fait en exposant la résine à la chaleur, à la vapeur ou à la lumière ultraviolette, selon le type de résine utilisé. Après le durcissement, le manchon forme une nouvelle paroi solide et résistante à la canalisation.

Il existe cependant plusieurs variantes de solution par chemisage ou manchonnage :
  • Chemisage continu polymérisé en place, une méthode qui implique l’utilisation d’une chemise souple imprégnée d'une résine pour créer une nouvelle canalisation à l’intérieur de la canalisation existante
  • Chemisage par projection ou coulée en place, une technique qui nécessite l'application manuelle ou mécanique d'un matériau hydraulique ou polymère directement sur la surface interne du collecteur
  • Chemisage par remplissage au coulis qui consiste à remplir les vides dans le collecteur existant et/ou le sol environnant en injectant du coulis
  • Chemisage par injection d’étanchéité qui permet de colmater les fuites au niveau d'une fissure, d'un assemblage ou d'un branchement dans une canalisation.

Qui peut raboter une route, chaussée ou voirie ?

Les opérateurs de raboteuse sont les seuls autorisés à manier une raboteuse de chaussée, soit à raboter une chaussée. En qualité de conducteur de raboteuse, ils doivent maîtriser le principe de fonctionnement de la machine, les règles de sécurité qui s’imposent et quelques notions sur les pratiques de maintenance. Ces professionnels assistent préalablement à des séances de formation qualifiantes suivies de quelques évaluations avant de pouvoir bénéficier de ce titre.

HelloproDécouvrez d'autres guides expert
h
Comment stabiliser le sol ?
h
Guide des prix fondoir à bitume
h
Guide de prix d'une brouette gravillonneuse
h
Comment raboter du béton ?
h
Guide prix raboteuse d'enrobé
h
Comment choisir sa raboteuse enrobée / Fraiseuse à béton et chaussée ?
h
Guide des prix finisseur
h
Formation et mode d’emploi finisseur
h
Tarif location finisseur et mini-finisseur
Demandez conseil à nos vendeurs.
1 minute pour décrire votre besoin. 24h pour obtenir des devis compétitifs.
Faire une demande groupée (1min)