23 000 fournisseurs référencés 2,5M de références en ligne 900 devis / jours Réponse sous
Une roulotte de chantier est un abri mobile monté sur roues, destiné à l’accueil du personnel de chantier. Il peut être aménagé de multiples façons selon son utilisation. Cet équipement est utilisé par les entreprises de construction et de rénovation, les localités.

Roulotte de chantier : définition et spécificités

Également appelée remorque de chantierbungalow de chantier mobile ou encore caravane de chantier, une roulotte de chantier est une petite construction mobile portée par un ou deux essieux et tractée par un véhicule. Elle sert à abriter temporairement le personnel ou à stocker du matériel selon qu’elle soit aménagée ou non. Sa première caractéristique est sa mobilité. Grâce à un système de châssis sur roues tractable, elle peut être déplacée facilement vers et sur le chantier. Un abri de chantier mobile aménagé peut comporter plusieurs compartiments, des meubles, une cuisine, un sanitaire ainsi que tout le nécessaire pour y travailler (bureau) ou s’y reposer.
Roulotte de chantier

Les matériaux de fabrication

Mis à part son châssis, une roulotte de chantier peut avoir une ossature en plastique PVC, en polyester, en bois ou en métal. Les parois peuvent être métalliques, en bois, en plastique ou alors composées de panneaux sandwich. Ces derniers, en plus d’être légers, offrent une isolation thermique efficace sans nécessiter l’installation d’un chauffage.

Pourquoi choisir une roulotte de chantier ?

En fonction de la durée des travaux, l’installation d’un cantonnement de chantier peut être obligatoire ou non. Les cabanes de chantier tractées peuvent être une solution pour les chantiers ne dépassant pas les 4 mois. Mais, elles peuvent aussi convenir aux chantiers de plus longue durée si leurs aménagements le permettent. Un abri de chantier mobile offre en plus l’avantage d’être facilement et rapidement réutilisable à un autre endroit, sans besoin de démontage ni de réinstallation ni de transport spécial approprié.

Différents types, différentes utilisations

Il existe plusieurs types de roulottes de chantier correspondant à des usages variés. On distingue les abris de chantier mobiles servant de bureau, de réfectoire, de sanitaires, de stockage de matériels, de base vie ou de salle de décontamination. Leurs dimensions vont dépendre des besoins spécifiques de l’utilisateur, tout en respectant les normes en matière de circulation (gabarit, hauteur, poids total autorisé en charge).
  • Roulotte de chantier pour salle de réunion
Ce type de roulotte de chantier fait office de salle de réunion pour les équipes de travail. Elle contient normalement les équipements standards : tables, chaises.
  • Caravane de chantier bureau
Elle est souvent utilisée par les équipes administratives et sert aussi parfois pour la réalisation de travaux techniques sur table, tels que l’établissement des plans, de dessins. En plus des éléments de base (table, chaises), elle disposera aussi de branchements électriques.

Remorque chantier base vie
  • Roulotte de chantier pour réfectoire
Cet abri de chantier roulant peut être utilisé pour les temps de pause. Le minimum de confort propice au repos des équipes y est installé. Parfois, la roulotte peut est équipé d'un climatiseur.
  • Abri vestiaire mobile
Cette cabane de chantier sur roues est destinée aux équipes qui pourront s’y changer avant de commencer leur travail. Elle comporte des armoires individuelles ou des patères pour y accrocher des vêtements, ainsi que des bancs pour permettre à chaque travailleur de se vêtir de sa tenue de travail.
  • Roulotte de chantier pour le stockage
Aussi appelé conteneur mobile à outils ou roulotte à outils, la roulotte de chantier spécial stockage est destinée au rangement du matériel et des produits utilisés dans le cadre des travaux. Elle n’est pas aménagée et ne comporte généralement pas de compartiments. 

Roulotte réfectoire
Une base vie de chantier sur roues est aménagée de manière à offrir le plus de commodité possible aux équipes de travail restant sur place. Elle est composée de plusieurs compartiments dédiés au réfectoire, au bureau, à la cuisine, au vestiaire, aux sanitaires. C’est le type d’abri de chantier mobile le plus complet en termes d’équipements et d’aménagement.
Quant aux roulottes de chantier spécial décontamination, elles disposent de 3 compartiments au minimum, dont deux douches utilisées respectivement pour la décontamination  et l’hygiène . Elles trouvent leur application sur des chantiers où le personnel est exposé à des substances nocives nécessitant le port de vêtements de protection spécifiques (plomb, amiante...). On les utilise par exemple pour le désamiantage.

Les principaux critères pour bien choisir sa roulotte de chantier

Les dimensions sont un des premiers critères à prendre en compte. Ce sont :
  • La longueur et la largeur en mètre.
  • La hauteur sous plafond en mètre.
  • La hauteur extérieure maximum en mètre.
  • La surface en m².
  • La charge utile (CU) en kg.
  • Le poids total autorisé en charge (PTAC).
Sont aussi à voir de près :
  • Le type de frein (sur l’essieu ou le timon).
  • Le nombre d'essieux.
  • Le type d’alimentation en énergie (alimentation autonome batterie et/ou solaire, ou par accordement extérieur).
  • Présence ou non d’alimentation à gaz.
  • Le type de matériau pour les parois et l’ossature (métal, plastique pvc, bois).
Les parois peuvent être réalisées avec des panneaux sandwich et avoir des propriétés isolantes, comme l’isolation thermique.

Les normes à respecter

Remorque de chantier
Il est important de noter que la conduite tractée d’une roulotte de chantier requiert un permis spécifique : permis B pour un PTAC de moins de 750 kg, et permis B96 pour un poids total autorisé en charge entre 750 et 3 500 kg. Les dimensions réglementaires imposent aussi une largeur maximale comprise entre 2,25 et 2,40 m, mais la longueur peut aller jusqu’à 10 mètres.

Les sources d’énergie et les réserves d’autonomie

Remorque de chantier
Une roulotte de chantier mobile peut être autonome ou raccordée à une source électrique extérieure. Si elle est autonome, elle dispose de sa propre alimentation en courant à partir d’une série de batteries. Sinon, elle doit être dotée d’un système de raccordement au réseau électrique ou à un groupe électrogène. Une source électrique alimentée par des panneaux solaires peut aussi être présente. Cette dernière a l’avantage de pouvoir réaliser des économies sur la facture d’électricité. Par ailleurs, certains fabricants proposent des roulottes disposant de plusieurs jours d’autonomie en eau.

Les produits roulottes de chantier les plus populaires

Voir tous les produits similaires
Robert TAVERNIER
Guide écrit par :
Robert TAVERNIER
Spécialiste BTP chez Hellopro
Issu d'une formation professionnelle dans le BTP, j'ai débuté en tant que conducteur d'engin de chantier avant de devenir responsable de site et enfin acheteur d'équipement chez Vinci. Aujourd'hui, je partage mes conseils sur le terrassement, la construction et les machines lourdes.