CONSEIL D'EXPERT

Comment choisir un viscosimètre ?

Quel modèle de viscosimètre recherchez-vous ? * Vous devez sélectionner une réponse avant de valider

Obtenir des devis
Temps de lecture estimé : 4min
Un viscosimètre fait partie des instruments de mesure rhéologique au même titre que le rhéomètre. Il est utilisé pour déterminer la viscosité de différentes matières fluides. Ce procédé permet de prédéfinir la qualité des produits finis, soit d’assurer une qualité de production optimale. Le choix du matériel adapté dépend principalement du type et de l’usage.

Combien coûte un viscosimètre ?

Le prix d’un viscosimètre varie de 1 500 à 8 000 euros selon le modèle. Un viscosimètre à tube capillaire, capable de mesurer la viscosité des matières contenant des microbilles de polystyrène, coûte à partir de 1 500 euros hors taxe en moyenne. Un modèle rotatif peut valoir près de 3 000 euros hors taxe. Une version à corps vibrant peut dépasser les 5 000 euros. Les matériels de grandes marques, connus pour leur fiabilité et leur précision, peuvent valoir plus de 8 000 euros.
Types de viscosimètres Estimation de prix
Viscosimètre à tube capillaire À partir de 1 500 euros
Viscosimètre rotationnel Près de 3 000 euros
Viscosimètre à corps vibrant Plus de 5 000 euros
Viscosimètre de grande marque Plus de 8 000 euros

À quoi sert le viscosimètre ?

Le viscosimètre sert à bon nombre d’applications, comme le contrôle de qualité de matières fluides, ou de réactions de polymérisation. Il s’utilise dans divers secteurs d’activité, notamment le bâtiment et les travaux publics, l’industrie chimique, pétrolière, agroalimentaire, pharmaceutique, cosmétique, et l’industrie de revêtement.

Cet instrument sert à mesurer la viscosité de divers produits, comme :
  • le béton fluide et les peintures
  • les solvants et les polymères liquides
  • les huiles, les produits pétroliers et les carburants
  • les dérivés laitiers, gélatines, chocolats et les produits de brasseries
  • les produits pharmaceutiques
  • les cosmétiques, comme le gel coiffant ou le gel pour le corps
Il faut bien noter que les viscosimètres ne peuvent garantir des résultats fiables, c'est-à-dire des mesures précises, que quand ils sont correctement utilisés. Il est ainsi crucial de comprendre comment fonctionne un viscosimètre et d’apprendre au préalable comment utiliser un viscosimètre.

À savoir que la viscosité d’un fluide dépend fortement de la température. Sa consistance décroît rapidement en fonction de la température ambiante. Pour conserver un sens à la mesure, il est donc nécessaire de préciser la température, à laquelle elle a été effectuée. Pour l'étude des produits sensibles au cisaillement, il est recommandé d'utiliser un rhéomètre à contrainte imposée afin de bénéficier d'une précision d'analyse optimale.
Viscosimètre rotatif  Anton Paar

Quel type de viscosimètre choisir ?

Les viscosimètres se déclinent en plusieurs types, selon leur principe de fonctionnement. Avant de choisir le type de viscosimètre idéal, il convient de déterminer le liquide à analyser et de définir le résultat attendu.  

Le viscosimètre à tube capillaire

Le viscosimètre à tube capillaire a l’avantage d’être simple d’utilisation. La mesure de la viscosité est basée sur le calcul de la durée d’écoulement d’un volume de liquide visqueux, à travers un tube capillaire. Elle est déterminée en fonction du temps, que met le produit à glisser entre deux repères déterminés (Un point A de départ et un point B d’arrivée).

Le viscosimètre à chute de bille

Cet instrument de mesure fonctionne de manière similaire au viscosimètre à tube capillaire, à l’exception que celui-ci utilise une bille de forme sphérique, en plus du liquide et du récipient. Pour réaliser le calcul, le liquide est introduit à l’intérieur du contenant, puis la bille.

Dans un viscosimètre à chute de bille, la mesure de viscosité se fait par le calcul de la durée que met la bille à parcourir une distance définie. En général, trois mesures sont retenues, pour définir un temps moyen de chute.

Le viscosimètre à corps chutant

Comme leur nom l’indique, les viscosimètres à corps chutant mesurent le temps de chute libre d’un corps solide dans le liquide visqueux. Les modèles à bille chutant sont les plus courants sur le marché. C’est une bille, donc, qui subit la chute. Ce matériel est destiné à l’étude de liquides sous hautes pressions.

Le viscosimètre à corps vibrant

Dans ce viscosimètre, un élément solide, animé par une vibration, est placé à l’intérieur du liquide à étudier. Ce mouvement est en général alimenté électriquement. La viscosité du fluide, dans lequel l’élément est immergé, varie la fréquence de vibration. Ce qui permet de réaliser l’étude de la viscosité du produit. Les micro billes de polystyrène peuvent également être utilisées pour étudier la viscosité des fluides.

Le viscosimètre à corps vibrant est conçu pour des mesures de viscosité industrielle. Il est adapté à un usage intensif, dans des conditions de travail difficiles, comme les zones explosives, sous haute pression ou sous haute température. Il permet également de traiter des substances très visqueuses, ou fibreuses.

Le viscosimètre rotatif

Également appelé viscosimètre de rotation, ou viscosimètre rotationnel, le viscosimètre rotatif détermine la viscosité d’un liquide donné, en mesurant les actions mécaniques permettant de faire tourner un objet, en totale immersion dans le fluide. Cette méthode est préconisée pour le contrôle de viscosité de produits alimentaires, cosmétiques et pharmaceutiques.

Le viscosimètre de Couette

Le viscosimètre de Couette est équipé de deux cylindres intérieur et extérieur concentriques. Le premier est fixe, et le second est en rotation. Le liquide visqueux est placé entre les deux équipements. La mesure de viscosité se fait par l’étude de la force nécessaire, pour empêcher le mouvement rotatif du second cylindre.

Le viscosimètre Stabinger

Ce type d’instrument de mesure de viscosité fonctionne comme un viscosimètre rotatif, utilisant le principe de Couette. La détermination de l’indice de viscosité du produit se réalise grâce à l’étude de la force qui entraine le mouvement du second cylindre, et de celle qui tente de le stopper.

Le viscosimètre Mooney

Il tient sa désignation du physicien américain Melvin Mooney. Le viscosimètre Mooney est très populaire auprès des professionnels de la fabrication et du traitement de caoutchouc, et d’élastomères. Cet instrument de mesure de viscosité est principalement utilisé pour la production d’articles en caoutchouc, de pièces automobiles et d’appareils électroménagers.

Pourquoi choisir un viscosimètre Brookfield ?

Brookfield se présente comme la référence mondiale, en matière de fabrication, et de commercialisation d’instruments de mesure de viscosité, et de contrôle de produits liquides et semi-solides.

Brookfield, le leader mondial des appareils de mesure de coulabilité des poudres, d'analyse de texture et de viscosité, propose des viscosimètres conçus et adaptés, au contrôle de différents produits, comme :
  • les boissons
  • les liquides alimentaires
  • les lubrifiants
  • les peintures
  • les médicaments
Les instruments de mesure de viscosité Brookfield se déclinent en plusieurs modèles, alliant simplicité d’usage, flexibilité et fiabilité, pour satisfaire les utilisateurs. On peut citer parmi les produits phares de la marque, les viscosimètres DVE, numérique DV1 et DV2T, les telluromètres ou encore les systèmes de mesure Brookfield FAST.
HelloproDécouvrez d'autres guides expert
h
Comment fonctionne un viscosimètre ?
h
Comment choisir son rhéomètre ?
h
Combien coûte un appareil de mesure d'écoulement des poudres ?
h
Comment mesurer la viscosité d’un fluide ?
Demandez conseil à nos vendeurs.
1 minute pour décrire votre besoin. 24h pour obtenir des devis compétitifs.
Faire une demande groupée (1min)