hellopro.fr
23 000 fournisseurs référencés 2,5M de références en ligne 900 devis / jours Réponse sous
Une règle vibrante est un outil de maçonnerie servant à niveler une dalle en béton. En plus d’aplanir et de lisser la surface, elle permet également de vibrer le béton pour le tasser en faisant pénétrer les agrégats à l’intérieur et pour éliminer les bulles d’air. Ainsi, la règle vibrante améliore non seulement l’aspect visuel de la dalle en béton, mais aussi sa qualité.

Qu’est-ce que c’est ?

Une règle vibrante combine un dispositif de vibration à la règle de maçon classique. À la différence de l’aiguille vibrante, cette machine est utilisée pour la vibration en surface du béton. Elle est constituée de divers éléments :
  • Un moteur thermique ou électrique
  • Une règle en aluminium ou en magnésium appelée profilé
  • Un châssis métallique
  • Un guidon doté de poignées
  • Une manette de commande avec un bouton marche/arrêt.
Règle vibrante
C’est le moteur électrique ou thermique de la machine qui crée les vibrations au profilé. Cet outil permet de vibrer le béton pour mieux le tasser, augmentant ainsi sa densité et sa résistance. L’utilisation d’une règle vibrante élimine les poches d’air (bulles) qui peuvent à long terme fragiliser l’ouvrage. Il permet également d’optimiser le rendu esthétique avec une dalle parfaitement plane et lisse.

Les différents types

Les règles vibrantes se distinguent par leurs caractéristiques, notamment le type de moteur installé, la puissance, la longueur du profilé et le nombre de règles (simple ou double).
Règle vibrante électrique
Règle vibrante thermique
Moteur
Électrique
Thermique 2 temps ou 4 temps
Puissance
700 W à 1 100 W
1,1 CV
Lames compatibles
1,5 m à 3 m
1,2 m à 4,9 m
Nombre de lames
1
1 ou 2
Fréquence de vibration
11 000 v/min
9 500 v/min
Poids
≤ 20 kg
≈ 25 kg
Ainsi, les règles vibrantes électriques sont caractérisées par leur légèreté et leur maniabilité. Leur moteur émet un bruit avoisinant 78 dB. Pour leur part, les règles vibrantes thermiques sont plus bruyantes avec un niveau sonore pouvant largement dépasser 80 dB. Elles sont également moins maniables avec leur poids pouvant atteindre 25 kg.

Cependant, les règles vibrantes thermiques sont parfaitement adaptées aux chantiers ne disposant pas de source électrique et à une utilisation de longue durée (plus de 6 h d’affilées). Ces deux types de machine sont équipés de poignées caoutchoutées atténuant le transfert des vibrations aux mains de l’opérateur.

Le prix

Le prix est un autre facteur à prendre en considération dans le choix d’une règle vibrante.
Type de moteur
Puissance du moteur
Lame utilisée
Prix (HT)
Règle vibrante électrique
Electrique monophasé (220V)
700 W à 900 W
1,5 m à 3 m
n.c
Règle vibrante électrique
Electrique monophasé (220V)
1 100 W
1, 5 m à 2 m
600 € à 620 €
Règle vibrante électrique
Electrique monophasé (220V)
1 100 W
2 m à 3 m
650 € à 680 €
Règle vibrante thermique
Essence 4 temps
800 W (1,1 CV)
1, 5 m à 2 m
680 € à 700 €
Règle vibrante thermique
Essence 4 temps
800 W (1,1 CV)
2 m à 3 m
720 € à 740 €
Règle vibrante thermique
Essence 2 temps
-
1,5 m à 3 m
n.c
La location constitue une option pour les professionnels. Il faut compter environ entre 50 et 80 € TTC par jour pour une règle vibrante thermique de 1,1 CV équipée d’une lame en aluminium de 2 ou 3 m. Le prix de la location dépend non seulement des caractéristiques du matériel, mais aussi du nombre de jour d’utilisation.

L’utilisation de la règle vibrante

Bien avant d’utiliser la règle vibrante, la dalle est coulée et le béton est réparti uniformément sur toute la surface à l’aide d’un râteau. Le travail avec la machine commence à une extrémité de la dalle. Le démarrage du moteur s’effectue à l’endroit même où la vibration débute. L’opérateur peut incliner la lame en soulevant le guidon et laisser la machine vibrer quelques secondes pour faire pénétrer le béton dans la ceinture périphérique. Il doit ensuite placer la lame bien à plat sur la dalle en béton à niveler et tirer sur la poignée en marchant à reculons.

Lorsque l’opérateur arrive en bout de course, il doit soulever la machine d’un coup et changer de secteur. Pour la seconde travée, la règle doit empiéter d’environ 15 cm sur la travée précédente pour un résultat uniforme. Pendant cette première passe, la fréquence de vibration est réglée à un niveau moins élevé pour éviter le durcissement rapide du béton. Une seconde passe dans un sens perpendiculaire à la première est recommandée pour optimiser la mise à niveau de la dalle.

Une passe de finition est ensuite réalisée afin de lisser le béton pour un résultat esthétique optimal. Au cours de cette seconde phase du travail, la règle est soulevée légèrement pour que le talon ne touche plus la dalle. La fréquence de vibration est aussi augmentée grâce à l’accélérateur situé sur la poignée de droite du guidon.
Il va sans dire que l’opérateur doit porter des équipements de protection individuels (EPI), notamment des bottes et des gants pour sa propre sécurité et son confort.
Utilisation de la règle vibrante

Les produits règles vibrantes les plus populaires

Huracan règle vibrante
Prix sur demande
Marque : ENARFRANCE
Obtenir un tarif Envoyer un message
Blitzscreed règle vibrante - à éléments modulables
Prix sur demande
Marque : Mbw Europe Ltd
Obtenir un tarif Envoyer un message
Ae12 règle vibrante
Prix sur demande
Marque : Allen
Obtenir un tarif Envoyer un message
Voir tous les produits similaires
Robert TAVERNIER
Guide écrit par :
Robert TAVERNIER
Spécialiste BTP chez Hellopro
Issu d'une formation professionnelle dans le BTP, j'ai débuté en tant que conducteur d'engin de chantier avant de devenir responsable de site et enfin acheteur d'équipement chez Vinci. Aujourd'hui, je partage mes conseils sur le terrassement, la construction et les machines lourdes.