23 000 fournisseurs référencés 2,5M de références en ligne 900 devis / jours Réponse sous
Une pompe à béton stationnaire facilite le travail du béton dans les endroits difficilement accessibles pour les gros engins. Apparue vers les années 1960, elle est souvent perçue comme une révolution dans le domaine des Travaux publics. Elle se nomme encore pompe à béton à piston, pompe à béton rotor/stator ou pompe stationnaire avec tuyauterie. Comptez à partir de 27 000 euros pour un modèle neuf d’une pompe à béton stationnaire alimentée par un moteur diesel

Qu’est-ce qu’une pompe à béton stationnaire ?

Une pompe à béton stationnaire est un équipement souvent réservé aux professionnels du bâtiment. Elle facilite surtout la mise en œuvre du béton dans des endroits difficiles d’accès aux camions-toupies. Tels que :
  • Les fondations profondes d’une construction
  • La conception des grands tabliers à dalle en béton d’un pont
  • La construction des tours de plusieurs centaines de mètres de haut
Dans le cas d’un point d’épandage trop large, la pompe à béton stationnaire peut également servir à optimiser la livraison du matériau sur le site. C’est souvent le cas avec les fondations superficielles, aussi appelées semelles filantes.

La machine vient le plus souvent avec des dimensions de 6000 x 2100 x 2260 (L x l x H) mm. À vide, elle pèse entre 3000 et 8500 kg. Les modèles sur des châssis porteurs à pneumatiques ou à chenilles restent les plus répandus existants. Mais des versions sur rail ou montées sur camion sont aussi disponibles sur le marché.
Pompe à Béton Stationnaire Toupie Camion
Destinée à être utilisée en poste fixe sur un chantier, sa structure se compose généralement :
Le procédé de pompage repose essentiellement sur la trémie, l’unité de pompage et la tuyauterie. En effet, avec une capacité d’environ 300 litres, la trémie reçoit, « agite » et homogénéise le béton. L’unité de pompage achemine ensuite le matériau vers l’ouvrage. Le transport se fait le plus souvent par un tuyau métallique rigide supporté par une flèche articulée. Pour faciliter l’épandage du béton, un tuyau flexible en caoutchouc armé est également installé en bout de flèche.

Dotée d’une tuyauterie de 125 mm de diamètre, la pompe à béton stationnaire s’adapte facilement à la plupart des gammes de bétons existants. Que ce soit des bétons fermes, autocompactants, autonivelants, fluides, légers ou caverneux. Son débit moyen varie cependant entre 60 et 200 m3/heure, en fonction de la fluidité du matériau.

Combien coûte une pompe à béton stationnaire ?

Le prix d’une pompe à béton stationnaire neuve varie souvent entre 12 500 et 50 000 euros. Aussi, les modèles sur un châssis porteur à pneumatique sont les plus communs. Ils sont surtout conçus pour les usages professionnels réguliers. Mais leur prix reste moins élevé par rapport à celui des modèles sur chenilles. En effet, les pompes à béton stationnaires à chenilles sont spécialement conçues pour les usages intensifs, dans les conditions difficiles.

Le prix dépend surtout de plusieurs facteurs. Tels que :
  • La technologie utilisée pour le pompage
Il existe des pompes à rotor/stator et des pompes à piston.

  • La puissance du moteur
La puissance du moteur, généralement comprise entre 50 kW et 90 kW, détermine le débit théorique maximal de la machine. Ainsi, les matériels dotés d’un moteur d’une puissance élevée peuvent délivrer jusqu’à 200 m3 de béton prêt à l’emploi par heure.

  • Le nombre maximal de cycles par minute
La fréquence de travail du moteur intégré permet de garantir la fluidité du débit de la pompe. Ainsi, les modèles à 36 cycles par minute font partie des plus performants.

  • La capacité de la trémie
La capacité moyenne des machines existantes est de l’ordre de 400 litres. Mais des modèles avec une capacité de 650 litres de béton prêt à l’emploi existent également.

  • La pression maximale sur le béton
La pression maximale détermine généralement la capacité de coulage en hauteur et en longueur du dispositif. La hauteur de livraison peut facilement atteindre les 100 mètres de haut avec certains modèles.

Pour des usages ponctuels, plusieurs entreprises proposent également un tarif de location assez raisonnable. Le coût varie entre 230 et 550 euros par jour. Le prix dépend principalement :
  • Du prestataire de service de location de pompe à béton stationnaire
  • De la durée d’utilisation
  • De la caractéristique de la pompe souhaitée 
Le plus souvent, le prix de location exclut le coût de transports et les frais annexes.  

Quels sont les différents types de pompes à béton stationnaire ?

Les pompes à béton stationnaires sur roues

Ce sont surtout des matériels adaptés aux petits et gros chantiers de construction ou de réhabilitation. Massif, leur châssis résiste mieux à la torsion. Dotées d’une unité de pompage souvent silencieuse, elles privilégient principalement les chantiers en milieu urbain. Pour renforcer l’équilibre de l’appareil durant les travaux, des béquilles galvanisées sont également installées sur le dispositif. 

Avec le réglage automatique des freins, leur essieu est aussi homologué pour des usages routiers.
Pompe à Béton Stationnaire sur Roues

Les pompes à béton stationnaires sur chenilles

Ce type de pompe à béton stationnaire est conçu pour résister aux conditions de travail les plus difficiles. En effet, les chenilles leur permettent de supporter les changements fréquents de position de travail. Que ce soit sous une chaleur désertique ou un froid polaire. Dépourvues de béquilles, elles restent faciles à installer sur le chantier. Et pour plus de flexibilité, la commande d’entraînement des chenilles se fait généralement à distance. 

Les chenilles de ce type de matériel sont constituées d’acier. Elles permettent surtout à la pompe de réaliser des manœuvres indépendantes et d’accéder à des chantiers étroits. Tels que le remplissage des pieux de forage ou bien les projets de construction d’ouvrages de génie civil.
Pompe à Béton Stationnaire sur Chenilles

Les pompes à béton stationnaires sur rail

Les pompes à béton stationnaires sur rail sont équipées de roues ferroviaires fixées à un châssis à longerons. Elles s’utilisent le plus souvent dans des endroits difficiles d’accès et à risque comme les chantiers souterrains. 
Pompes à Béton Stationnaires sur Rail

Les pompes à béton stationnaires à moteur électrique

Il s’agit d’un modèle de pompes à béton stationnaires équipées d’un moteur électrique triphasé. Elles ont été conçues pour travailler tout particulièrement dans des chantiers souterrains ou des tunnels. En effet, les moteurs électriques sont moins bruyants par rapport aux autres technologies. Mais leur puissance reste à la hauteur de la demande. Soit entre 45 et 200 kW.
Pompes à Béton Stationnaire Électrique

Les pompes à béton stationnaires à moteur diesel

Les pompes à béton stationnaires à moteur diesel sont les plus adaptées aux petits chantiers. Performantes, elles peuvent livrer du béton jusqu’à une granulométrie de 32 mm, avec un débit maximal de 52 m3/h. L’utilisation est aussi flexible puisqu’elles peuvent servir pour le béton projeté. 

La plupart des blocs utilisés dans les pompes à béton stationnaires à moteur diesel fonctionnent d’une façon écologique. Leur conception respecte en effet les normes Stage IIIA ou Tier 3.
Pompes à Béton Stationnaire Diese

Comment choisir sa pompe à béton stationnaire ?

À chaque type de pompes à béton stationnaires correspondent un projet et une situation particulière. Les modèles compacts sont par exemple adaptés aux petits chantiers et au béton projeté. Les pompes à béton stationnaires de hautes performances elles, sont particulièrement conçues pour des travaux en grande hauteur ou à longue distance. Pour des applications de longue durée, les modèles équipés d’un moteur diesel sont à favoriser. 

Ainsi, pour bien choisir votre pompe à béton stationnaire, vous devez prendre en compte :
  • Le type d’ouvrage à bétonner. Que ce soit une dalle, un voile, une semelle de fondation ou un tablier.
  • Les contraintes d’accessibilité du site.
  • La cadence d’épandage utile
  • L'environnement dans lequel la pompe opère
Deux types de pompes à béton stationnaires existent, selon la technologie de pompage utilisée :
  • La pompe à pistons, fournissant généralement d’importants débits de pompage. En effet, son débit avoisine les 200 m3 de béton frais par heure, grâce à un cylindre et un piston. Elle admet également la plupart des types de bétons existants, d’une granulométrie inférieure à 32 mm. Elle vous permet surtout d’avoir un débit de livraison élevée sur de longues distances.
  • La pompe à rotor/stator, pour des opérations demandant de la précision. En effet, elle traite principalement des bétons fins, d’une granulométrie inférieure à 16 mm. Ce sont par exemple les bétons légers, les bétons autoplaçants ou les bétons autonivelants. Elle fonctionne grâce à une conduite flexible compressée régulièrement par un rotor, précipitant le matériau vers le tuyau de transport. Le débit maximal d’une telle technologie atteint facilement les 80 m3/h.
Selon l’accessibilité de votre ouvrage, vous pouvez également choisir entre trois modèles de pompes à béton stationnaires différents :
  • Pour des travaux en milieu urbain, les pompes à béton stationnaire à roues sont les plus adaptées.
  • Pour des travaux dans un environnement difficile, les pompes à béton stationnaire à chenilles sont moins contraignantes.
  • Pour des travaux souterrains, les pompes à bétons stationnaires à rail sont à privilégier.

Les produits pompes à béton stationnaires les plus populaires

Pompe a beton b100
Prix sur demande
Fournisseur certifié
Marque : BUNKER - Tek.Sp.Ed.
Obtenir un tarif Envoyer un message
Voir tous les produits similaires

Les produits pompes à béton stationnaires Putzmeister populaires

Voir tous les produits similaires
Robert TAVERNIER
Guide écrit par :
Robert TAVERNIER
Spécialiste BTP chez Hellopro
Issu d'une formation professionnelle dans le BTP, j'ai débuté en tant que conducteur d'engin de chantier avant de devenir responsable de site et enfin acheteur d'équipement chez Vinci. Aujourd'hui, je partage mes conseils sur le terrassement, la construction et les machines lourdes.