hellopro.fr
23 000 fournisseurs référencés 2,5M de références en ligne 900 devis / jours Réponse sous
Une extrudeuse pour plastique ou boudineuse est un appareil de formage de plastique utilisant la technique d'extrusion. Cette dernière consiste à compresser des matériaux afin d’obtenir une pièce de forme spécifique. La machine se compose d’un motoréducteur, d’un moteur électrique, d’un palier, d’un collier chauffant et d’une vis. L'utilisation de cet appareil offre de nombreux avantages :
  • Obtention de formes à section constante.
  • Grande précision.
  • Possibilité de réalisation de production en grande série.
  • Fabrication de pièces aux formes complexes.
Estimation de prix
Entre 1000 € et 100 000 €

Combien coûte une extrudeuse pour plastique en fonction du nombre de vis ?

L'extrudeuse pour plastique à vis unique

Estimation de prix
Entre 10 000 et 50 000 €
Une extrudeuse pour plastique à vis unique s’achète entre 10 000 et 50 000 €
Ce modèle convient pour le traitement de thermoplastiques  comme le polyéthylène et le chlorure de polyvinyle souple et dur. Il est possible de combiner ce matériel avec d’autres machines auxiliaires, y compris les têtes de moulage. Dans ce cas, il convient à la fabrication de tuyaux, de profilés, de feuilles et de divers produits en plastique. 
Son avantage réside dans sa conception simple et son rendement élevé. Aussi, il ne consomme pas beaucoup d’énergie et ne génère que peu de bruit. 

L'extrudeuse pour plastique à double vis

Estimation de prix
Entre 20 000 et 90 000 €
Une extrudeuse pour plastique à double vis coûte entre 20 000 et 90 000 €
L’utilisation de cette machine permet de bénéficier d’une grande flexibilité et la possibilité de transformation d’une large gamme de pièces. Elle est composée :
  • De 2 vis-fourreaux parallèles avec des accessoires de chauffage et de refroidissement qui assurent le traitement des matières.
  • D’un groupe d’entraînement constitué d’un ensemble du réducteur, d’un diviseur de couple et d’un limiteur.
  • D’un moteur principal.
  • De plusieurs dispositifs pour l’alimentation.
  • D’un dispositif de coupe ou de mise en forme de la matière extrudée.
  • D’une armoire de pilotage pour la conduite de l’extrudeuse. 
L'armoire de pilotage réunit les organes de démarrage et de sécurité, les variateurs des moteurs ainsi que les dispositifs d’affichage, de mesure, de régulation et de commande.

Combien coûte une extrudeuse pour plastique en fonction du modèle ?

Une co-extrudeuse

Estimation de prix
Entre 10 000 à 80 000 €
Une co-extrudeuse coûte entre 10 000 et 80 000 €
Cette machine est utilisée pour la production continue de produits multitouches dans le domaine de l’industrie des plastiques et de l'agroalimentaire. Elle sert à fabriquer des tuyaux médicaux et des tubes à lumières multiples. Cet appareil a la capacité de mélanger ou de faire fondre des matériaux durcissables pour ensuite les injecter et les compresser. Elle réalise la compression de plusieurs couches de différents matériaux pouvant avoir des couleurs variées. 

Les co-extrudeuses se déclinent en 2 types : les modèles monovis et bivis. La géométrie de la vis et la friction de la masse entre la vis et le cylindre permettent le transport des matériaux ainsi que la montée de pression. 

Une extrudeuse à galet

Estimation de prix
Entre 30 000 et 80 000 €
Le prix d’une extrudeuse à galet est compris entre 30 000 € et 80 000 €. Cette machine dispose :
  • D’un motoréducteur asynchrone 5,5 kW
  • D’un boîtier roulement
  • D’une butée axiale à rotule sphérique ou à bille
  • D’une vis 
  • D’un galet bourreur monté sur roulement entraîné par un motoréducteur silencieux à vitesse variable
  • D’une bride de serrage biconique pour la tête
  • D’un capteur de pression matière
  • D’une puissance totale jusqu’à 8 kW 50Hz.

Une extrudeuse corotative à double vis

Estimation de prix
Entre 10 000 et 70 000 €
L'extrudeuse corotative à double vis vaut entre 10 000 et 70 000 €. 
L’avantage de cette machine réside dans ses vis segmentés et ses barils de conception modulaire qui sont interchangeables. Elle fonctionne grâce à différents types d’alimentations choisis selon le type de procédé adopté. Les systèmes de granulation sont donc à sélectionnés en fonction des matériaux et des conditions de fonctionnement. 

Quelles sont les techniques d'extrusion utilisées par l’extrudeuse pour plastique ?

L’extrusion-soufflage

C'est un procédé intermédiaire entre l’injection plastique et rotomoulage. Il convient pour la réalisation de pièces creuses en PP et PEHD, tels que les arrosoirs et les réservoirs. Cette méthode offre un résultat plus précis que le rotomoulage. Elle permet de concevoir des pièces ayant des dimensions variables, allant des bouteilles de cosmétique aux tonneaux de 3000 litres.

L’extrusion-gonflage

L'extrusion-gonflage est une technique de mise en forme de gaine en matière thermoplastique (PEHD, le PEBD, le PP et PVC souple). Elle permet de fabriquer des films d'une épaisseur jusqu'à 7 um, des gaines de plus de 20 um, des sacs en plastique, des parapluies et des rideaux de douche. Ce procédé d’extrusion se décline en trois types : extrusion-gonflage vers le haut, vers le bas et horizontale. 

L’extrusion gainage

Cette technique est adaptée pour la production en grande série et pour la fabrication de pièces de dimensions importantes comme les éléments de carrosserie, les valises, les bateaux et les barquettes. Elle permet également de recouvrir les conducteurs électriques d'une couche de matériaux polymères pour les isoler.

L’extrusion à filière plate

L’extrusion à filière plate, ou cast, sert à produire des films plastiques de faibles épaisseurs, entre 7 et 30 um. Elle est sollicitée dans la réalisation de plaques extrudées de 1 à 10 mm.

Les produits extrudeuses pour plastique les plus populaires

Extrudeuse type exon 1
Prix sur demande
Obtenir un tarif Envoyer un message
Extrudeuse weldmax leister
Prix sur demande
Obtenir un tarif Envoyer un message
Voir tous les produits similaires
Arthur MARQUES DE OLIVEIRA
Guide écrit par :
Arthur MARQUES DE OLIVEIRA
Spécialiste industrie chez Hellopro
Ancien responsable de production dans une fonderie, je me suis reconverti il y a quinze ans dans l'automobile. J'écris depuis divers articles sur l'équipement et les services du secteur industriel.