hellopro.fr
23 000 fournisseurs référencés 2,5M de références en ligne 900 devis / jours Réponse sous
Un échangeur thermique tubulaire sert de machine de transfert de chaleur pour tous types de fluides. Il permet :
  • De faciliter la circulation des fluides à forte pression, corrosifs ou visqueux,
  • De limiter l’encrassement du produit.
Ce type d'échangeur s’utilise dans les industries métallurgiques, pétrochimiques et agroalimentaires puisqu’il s’adapte à de nombreuses applications, telles que le refroidissement, le chauffage et la transformation de liquides en gaz.
Il permet par ailleurs :
  • De s’adapter à une pression de service de 15 à 400 bars,
  • De proposer une surface d’échange de 10 à 2 000 m²,
  • De rester opérationnel même à -10 ou 350°C.

Combien coûte un échangeur thermique tubulaire ?

Estimation de prix

  • Entre 2 000 et 20 000 €, hors installation
Un échangeur thermique tubulaire coûte entre 2 000 et 20 000 €. Son prix varie en fonction du type et de la marque de la machine, dont les plus populaires restent Bowman, APV et Fischer.

Quel est le prix d’un échangeur thermique tubulaire en U ?

Estimation de prix

  • Entre 2 000 et 8 000 €, hors pose
Un échangeur thermique tubulaire à tube en U coûte entre 2 000 et 8 000 €.
Il s’utilise dans les centrales de production d’électricité, l’industrie pétrochimique et pharmaceutique. Ce type d’échangeur thermique tubulaire convient au chauffage, au refroidissement de liquides et de gaz à une pression comprise entre 10 et 60 bars. Sa température de service, elle, varie entre - 20 et 350 °C, si sa puissance nominale s’estime entre 1 et 15 000 kW, avec une capacité de traitement de 5 à 150 litres / heure.

Quel est le prix d’un échangeur thermique tubulaire à faisceau ?

Estimation de prix

  • Entre 5 000 et 10 000 €, hors pose
Un échangeur thermique tubulaire à faisceau se vend entre 5 000 et 10 000 €.
Il s’utilise dans les industries chimiques, pharmaceutiques et les applications marines puisque l’appareil possède une forte résistance à la corrosion et à l’eau de mer. Ce modèle d’échangeur thermique tubulaire s’adapte en général à une température de service comprise entre - 30 et 400°C, à une pression située entre 50 et 200 bars. Ce modèle d’équipement affiche ainsi une capacité de traitement comprise entre 10 et 600 litres/heure, avec une longueur de tube de 900 à 20 000 mm.

Quel est le prix d’un échangeur thermique à tubes et calandre ?

Estimation de prix

  • Entre 7 000 et 15 000 €, hors pose 
Un échangeur thermique à tubes et calandre se commercialise entre 7 000 et 15 000 €.
Il s’utilise dans les industries agroalimentaires, pharmaceutiques et chimiques. Ce type d’échangeur thermique tubulaire propose une pression de service comprise entre 100 et 450 bars, avec 1 à 8 passages, selon le modèle. Il propose également une température de service comprise entre - 20 et 500 °C. La capacité de traitement affichée par un tel équipement se situe en général entre 20 et 400 litres/heure pour les appareils équipés d’un tube d’une longueur de 1 000 à 6 000 mm, contre 600 litres/heure pour les modèles de plus de 10 000 mm.

Quel est le prix d’un échangeur thermique multitubes ?

Estimation de prix

  • Entre 7 000 et 15 000 €, hors pose
Un échangeur thermique multitubes s’achète entre 7 000 et 15 000 €.
Il s’utilise exclusivement dans les industries agroalimentaires et pharmaceutiques puisque l’appareil dispose de tubes lisses s’adaptant aux fluides visqueux. Ce modèle d’échangeur thermique tubulaire possède une capacité de traitement de 200 à 600 litres/heure, avec une température de service comprise entre - 30 et 400°C. La longueur des tubes de ce type d’équipement varie de 1 000 à 20 000 mm, selon le modèle choisi. Si les versions standard proposent aussi une pression de service comprise entre 150 et 300 bars, un modèle performant, lui, fonctionne jusqu’à 500 bars.

Quel est le prix d’un échangeur thermique tubulaire spiralé ?

Estimation de prix

  • Entre 12 500 et 20 000 €, hors pose
Un échangeur thermique tubulaire spiralé coûte entre 12 500 et 20 000 €. Il s’adapte à tous types de fluides et présente une température de service comprise entre - 100 et 600°C. La longueur des tubes intégrés dans ce type d’installation varie de 300 à 8 000 mm, selon la version utilisés.
Ce type d’échangeur thermique tubulaire s’adapte notamment à une pression de service comprise entre 200 et 600 bars et propose une capacité de traitement comprise entre 300 et 800 litres / heure. Aussi, les modèles disponibles sur le marché se déclinent soit :
  • En échangeur thermique tubulaire spiralé vertical,
  • En échangeur thermique tubulaire spiralé horizontal.

Comment choisir un échangeur thermique tubulaire ?

Un échangeur thermique tubulaire se choisit en fonction de deux paramètres, dont :
  • La capacité de traitement de l’appareil,
  • La température de service autorisée.  

En fonction de la capacité de traitement de l’appareil

Un échangeur thermique tubulaire présentant une capacité de traitement de 10 à 250 litres/heure convient à des installations professionnelles, pour des usages plus ou moins fréquents. Les modèles d’échangeurs thermiques tubulaires réservés à de grandes productions, quant à eux, doivent présenter une capacité de traitement comprise entre 400 et 800 litres/heure.

En fonction de la température de service de l’échangeur thermique tubulaire

Les modèles d’échangeur thermiques tubulaires à tubes spiralés et calandre conviennent à des applications de hautes températures : comprises entre  -50 et 400°C. C’est le cas notamment dans les industries métallurgiques et sidérurgiques, bien qu’il existe des modèles adaptés au traitement de produits alimentaires.

Nos échangeurs thermiques tubulaires les plus populaires

Voir tous les produits similaires
Robert TAVERNIER
Guide écrit par :
Robert TAVERNIER
Spécialiste BTP chez Hellopro
Issu d'une formation professionnelle dans le BTP, j'ai débuté en tant que conducteur d'engin de chantier avant de devenir responsable de site et enfin acheteur d'équipement chez Vinci. Aujourd'hui, je partage mes conseils sur le terrassement, la construction et les machines lourdes.