23 000 fournisseurs référencés 2,5M de références en ligne 900 devis / jours Réponse sous
Dans le domaine de la sécurité, de l’événementiel, de la constructiondu transport ou des loisirs, la communication entre plusieurs personnes se fait généralement à travers le talkie-walkie, un dispositif portatif qui permet d’émettre ou de recevoir des signaux vocaux sur une distance plus ou moins élevée. Zoom sur ce terminal radiocommunication performant par nature, aussi appelé radio à double sens ou radio bidirectionnelle
Estimation de prix
Entre 600€ et 1500€
Pour mieux répondre à la question pourquoi talkie walkie, il faut remonter dans les années 1940, avant la Seconde Guerre mondiale. En effet, un journaliste de l’époque aurait interpellé un soldat avec un appareil de communication portatif. En lui demandant à quoi celui-ci servait, l’officier aurait répondu qu’il permettait de converser tout en marchant. D’où le nom « talkie-walkie ».
  
À noter cependant que l’inventeur du système, Donald Lewes Hings, a baptisé l’appareil « Packset » dès 1937, au moment où ce pionnier de la télécommunication a travaillé pour le compte de la société Cominco, anciennement Consolitated Mining & Smelting Company (CM&S).

De quoi se compose un talkie-walkie ?

Composition talkie walkie
Un talkie-walkie standard se compose de différents éléments, dont :
  1. Une antenne
  2. Un écran LCD ou multicolore
  3. Un bouton d’allumage
  4. Deux boutons de direction (Volume et Canal)
  5. Un bouton de réglage
  6. Un haut parleur
  7. Un bouton PTT ou Push To Talk
  8. Un bouton d’ajustement du canal
  9. Un voyant LED
  10. Une radio récepteur et émetteur
  11. Une case
  12. Un clip ceinture
  13. Des piles ou batteries rechargeables
  14. Une prise double jack
Un chargeur mural, des oreillettes et une dragonne de cou peuvent également être livrés avec l’appareil pour en faciliter l’utilisation.

Comment fonctionne un talkie-walkie ?

Un talkie walkie fonctionnement repose généralement sur la radiodiffusion : l’émission et réception d’onde radio. Le système s’établit notamment sur la communication dite « Simplex » ou « Half duplex », une forme de correspondance utilisant un canal de transmission unidirectionnelle. Dans cette configuration, une paire de talkie walkie interconnectée utilise une seule fréquence de signal que ce soit pour émettre ou pour recevoir un signal.
À la différence d’un téléphone portable, qui utilise un système de communication à double fréquences, un talkie walkie ne peut donc qu’émettre ou recevoir des signaux. Autrement dit, avec ce type d’appareil, il faut attendre que l’interlocuteur ait fini de parler avant de lui répondre. Cependant, le talkie-walkie permet aussi de parler directement d’une station à une autre sans avoir à attendre une quelconque sonnerie ou tonalité comme avec un téléphone portable.

Si un récepteur relais se montre également indispensable pour qu’on puisse parler tout en écoutant à l’aide d’un téléphone portable, le talkie walkie, lui, ne nécessite plus d’installation spécifique : il est prêt à l’emploi dès la première activation.

Comment utiliser un talkie-walkie ?

  1. Avant d’utiliser un talkie-walkie, rechargez sa batterie ou utilisez des piles électriques neuves et adaptées. Le niveau de la charge de l’accumulateur électrique intégré s’affiche généralement sur une icône dédiée au niveau de l’écran.
  2. Appuyez sur le bouton ON/OFF pendant environ 2 à 3 secondes pour allumer ou éteindre l’appareil. Lors de l’allumage, l’écran de l’appareil s’éclaircit et affiche des inscriptions. Un petit bip peut également être entendu à la fin du processus.
  3. Ajustez le niveau sonore de l’appareil en fonction de votre confort d’utilisation. Pour ce faire, il suffit d’appuyer sur le bouton de direction correspondant.
  4. Appuyez une fois sur le bouton de réglage du talkie walkie pour connaître le canal en service, facilement identifiable grâce au voyant qui y clignote. Pour sélectionner un canal spécifique, parmi la plage de fréquence proposée, utilisez les boutons de direction (Canal - ou +). En appuyant ensuite sur le bouton PTT (Push To Talk), vous confirmez et sauvegardez le réglage effectué. À noter cependant que vos deux appareils doivent utiliser la même fréquence de transmission pour être opérationnels. Aussi, tout réglage effectué sans avoir été sauvegardé s’annule après 15 secondes d’inactivité.  
  5. À ce stade, le dispositif est opérationnel. Remettez alors le second talkie-walkie à votre interlocuteur et pressez le bouton PTT (Push To Talk) tout en parlant plus ou moins à proximité du terminal. Maintenez ce bouton enfoncé jusqu’à la fin de votre parole. Sachant que votre interlocuteur utilise le même canal, il doit être capable d’entendre vos élocutions à travers son équipement. À son tour, il maintient le bouton PTT (Push To Talk) de son appareil enfoncé tout en articulant à travers pour engager le dialogue. Tant que le bouton PTT (Push To Talk) reste donc enfoncé, l’interlocuteur ne peut utiliser son appareil que pour écouter et vice-versa.  
Certains modèles de talkies-walkies proposent cependant d’autres fonctionnalités, comme :
  • L’alarme, qui permet à l’un des utilisateurs d’actionner la sonnerie de l’autre à distance, grâce à un bouton dédié ;
  • L’élimination automatique des interférences, grâce à des codes préintégrés ;
  • Le verrouillage de la configuration, qui vous permet d’empêcher toutes tentatives d’accéder au menu réglage de l’appareil. C’est notamment utile lors de la sélection du canal ;
  • La commande vocale, permettant d’utiliser l’appareil sans avoir à appuyer sur le bouton PTT ;
  • La possibilité d’utiliser une paire d’écouteurs avec micro grâce à une connexion Jack 2.5 millimètres. Le kit mains libre utilisé pour ce type d’appareil doit cependant intégrer un bouton d’activation (à la place du bouton PTT).

Quels sont les différents types de talkies-walkies existants ?

Les talkies-walkies analogiques

Talkie walkie analogique
Les talkies-walkies analogiques sont les plus courants dans le monde professionnel. Ce type d’appareil fonctionne en effet avec une capacité de transmission des signaux sur de longues distances. Son utilisation reste cependant peu recommandable dans un environnement bruyant puisque ce type d’équipement transmet un signal sans aucun filtre ni amélioration. 

Les talkies-walkies numériques

Talkie walkie numérique
Les talkies-walkies numériques se présentent comme un talkie-walkie analogique capable de transformer la voix de l’utilisateur en signal binaire. À la réception, ce dernier est traité avant d’être converti en signal audio. La conversion du signal numérique en analogique permet à ce type de dispositif d’améliorer la transmission en éliminant par exemple les bruits de fond. Sur des modèles de hautes performances, on peut même avoir d’autres fonctions comme :
  • La localisation GPS
  • Les groupes d’appels complexes
  • Les appels individuels localisés
  • Des appels difficiles à crypter, par rapport au modèle analogique.
À noter cependant qu’en raison de toutes ces fonctionnalités, le prix de ce type d’appareil reste plus élevé par rapport aux premiers.  

Les mini talkies-walkies

Mini talkie walkie
Comme son nom l’indique, un mini talkie-walkie est un appareil de petite de taille qui peut facilement se tenir au fond d’une poche. Leurs dimensions sont d’environ 175 x 95 x 150 millimètres. Légers, ces équipements pèsent généralement près de 100 grammes. Fonctionnant avec une tension continue de près de 3,7 volts, la portée de cette version de talkie walkie commence à partir de 3 kilomètres. 

Les talkies-walkies professionnels

Talkie walkie professionnel
Les talkies-walkies dits professionnels désignent en général les appareils conçus selon les normes militaires. Sachant qu’ils sont certifiés IP55, ils résistent donc mieux aux poussières et aux jets d’eau sous pression à partir d’une buse de 6,3 millimètres. Leur batterie au Lithium de 2 150 mAh leur garantit une autonomie de près de 20 heures en conversation et une portée de près de 10 kilomètres. Un de leurs inconvénients réside dans leurs dimensions imposantes de près de 115 x 58 x 40 millimètres, avec un poids total d’environ 245 grammes. 

Les talkies-walkies de loisirs

Talkie walkie loisirs
Un talkie-walkie de loisirs vient en général avec un design compact. Simple d’utilisation, ce modèle de talkie-walkie reste cependant moins robuste par rapport aux versions professionnelles : il propose une faible portée, intègre une batterie moins performante et offre des services de communication gratuite standards. Un de leurs véritables avantages réside dans leurs prix moins élevés. 

Les talkies-walkies vhf

Talkie walkie vhf
Les talkies-walkies vhf ou Very high frequency fonctionnent avec des ondes d’émission et de réception très haute fréquence, soit entre 135 et 175 mégahertz. Ils se remarquent plus facilement avec leur antenne plus longue ou plus rigide, ce qui leur permet d’assurer une portée plus élevée. La forme des ondes utilisées par ces appareils se transmet cependant mieux en zone dégagée que sur une aire encombrée ou comportant plusieurs obstacles. 

Les talkies-walkies uhf

Talkie walkie uhf
Les talkies-walkies uhf ou Ultra high frequency se démarquent par leur antenne courte, voire intégrée. En effet, ces appareils transmettent des signaux grâce à des ondes de longueurs comprises entre 400 et 475 mégahertz. Il en résulte surtout une grande efficacité des transmissions, même en présence d’obstacles, comme des constructions en bétonen acieren bois ou en terre. 

Les talkies-walkies avec licence

Talkie walkie avec licence
Les talkies-walkies avec licence s’adaptent aux usages intensifs et professionnels. La licence en question leur permet d’utiliser une ou plusieurs fréquences de communication privée et sécurisée, délivrées notamment en France par l’Autorité de Régulation des Communications Électroniques et des Postes ou l’ARCEP.  

Les talkies-walkies sans licence

Talkie walkie sans licence
D’usages généraux, les talkies-walkies sans licence, souvent appelés PMR446, peuvent tout aussi bien être utilisés dans le domaine professionnel (chantier, transport, restauration, événementiel…) que dans le cadre des activités de loisirs (cyclisme, randonnée, chasse…). Vous pouvez les utiliser pour communiquer gratuitement et en illimité, sur une portée de 5 à plus de 10 kilomètres, avec vos interlocuteurs. Pour ce faire, il suffit de les régler sur le canal dit PMR446.  

Comment choisir un talkie-walkie ?

Pour mieux choisir un talkie-walkie, les critères à examiner sont :
  • La portée de l’appareil
  • La robustesse de la fabrication
  • Les fonctionnalités proposées
  • L’autonomie offerte
  • Les dimensions et poids du poste.

Nos talkies-walkies les plus populaires

Voir tous les produits similaires
Allan MOUANI
Guide écrit par :
Allan MOUANI
Spécialiste IT chez Hellopro
Issu d'une formation de technicien réseau, j'ai gravi les échelons dans une SS2i. Aujourd'hui journaliste pour un célèbre site d'actualité IT, je conseille la communauté Hellopro sur l'équipement réseau et le matériel informatique.