hellopro.fr
23 000 fournisseurs référencés 2,5M de références en ligne 900 devis / jours Réponse sous
Le compresseur fait partie, avec les pompes, ventilateurs et installations frigorifiques, des principaux postes de consommation énergétique du secteur industriel. L'air comprimé peut en effet être très énergivore. Ce qui risque de se sentir dans les factures. Raison pour laquelle la consommation compresseur d'air fait partie des principaux paramètres à considérer pour choisir un compresseur d'air.

Combien consomme un compresseur d'air ?

La consommation électrique compresseur d air peut représenter au-delà de 40% de la consommation d'électricité d'une usine. Les installations fonctionnant pendant des durées de service relativement courtes représentent 20% des charges. Les machines de grande puissance impliquent souvent de plus grosses dépenses en énergie comparées à celles de faible puissance.

Les fuites d'air comprimé entraînent une surconsommation d'énergie. Aussi, la durée d'ouverture des sorties d'air doit être réglée au bon niveau afin d'éviter les excès de dépenses en énergie. De même, les machines mal entretenues sont les plus gourmandes en énergie. Ainsi, il est important d'en assurer un entretien régulier.

Comment réduire la consommation énergétique d'un compresseur ?

Le pressostat, intégré au compresseur, vise à réguler la puissance des jets. Ainsi, il contribue à la polyvalence de l'appareil, à l'optimisation de sa puissance et aussi de son rendement énergétique. Les nouvelles versions de compresseurs adaptent leur consommation énergétique aux variations des conditions de service tout en assurant une qualité d'air comprimé optimale.

Cela concerne notamment celles munies de la technologie de variation de vitesse, permettant donc d'obtenir un rendement énergétique plus important. Elles ajustent le processus de fonctionnement du compresseur en fonction de la demande réelle. Celles-ci permettent généralement d'économiser plus de 50% d'énergie en moyenne annuellement.

Il est préconisé de limiter la pression de production exactement au niveau maximal requis (5 bars, 6 bars, 7 bars ...), et jamais au-dessus du nécessaire. Le but est d'éviter que le compresseur dépense de l'énergie inutilement, autrement dit de majorer ses factures énergétiques inutilement. Les appareils doivent être éteints lorsqu'ils ne sont pas utilisés. Cette recommandation est valable pour tout appareil dédié à un usage occasionnel. En sachant qu'elle ne peut s'appliquer aux matériels visant à un travail en continu puisque ceux-ci sont destinés à fournir de l'air comprimé de façon permanente.
Arthur MARQUES DE OLIVEIRA
Guide écrit par :
Arthur MARQUES DE OLIVEIRA
Spécialiste industrie chez Hellopro
Ancien responsable de production dans une fonderie, je me suis reconverti il y a quinze ans dans l'automobile. J'écris depuis divers articles sur l'équipement et les services du secteur industriel.