23 000 fournisseurs référencés 2,5M de références en ligne 900 devis / jours Réponse sous
La scie industrielle est un équipement professionnel servant à couper différents types de matériaux. Elle est principalement constituée d'une lame tranchante en métal et d'une table de découpe. Selon les modèles, elle peut être équipée d’un dispositif de sécurité permettant de protéger l’utilisateur.
La scie industrielle est d’une grande utilité dans le domaine de la menuiserie et du BTP, au même titre que :
Estimation de prix
À partir de 8 à 8 200 €
Utilisez le bouton ci-dessous pour recevoir des devis concernant le modèle de scie industrielle que vous souhaitez. 

Quel est le prix d’une scie industrielle neuve ?

La scie industrielle s’achète entre 120 et 8 200 €. Nombreux sont les paramètres qui déterminent ce prix, comme le type du produit, sa performance, sa qualité, etc.

Le prix d’une scie industrielle à chantourner

La scie industrielle à chantourner permet de faire des découpes nettes et fines, courbes ou droites. Elle peut couper différentes sortes de matériaux, comme le bois, le plastique ou encore le métal de faible épaisseur. Elle est très utilisée en marqueterie et en menuiserie car elle facilite la réalisation des pièces courbées. Ce type de scie industrielle permet également la création de puzzles en bois. Il est à noter que les déchets issus du traitement du bois peuvent être stockés en vue d'un recyclage. Pour cela, on peut utiliser des conteneurs pour déchets ou des équipements de déchetteries modulaires.

Le prix d’une scie industrielle à chantourner va généralement de 8 € à 1 400 €. Le modèle manuel s’achète à partir de 8 €. Quant au modèle électrique, il coûte entre 170 € et 1 400 €.

Le prix d’une scie circulaire

La scie circulaire est constituée d’une lame ronde dentelée. Elle coupe le matériau grâce à des mouvements rapides de rotation de la lame circulaire. Les charpentiers et les ébénistes s’en servent pour couper du bois, des tôles, des carreaux, etc. 

Le prix d’une scie circulaire va généralement de 70 € à 1 500 €. Le modèle portatif s’achète autour de 90 €. Quant au modèle de chantier, elle coûte autour de 1 500 €.

Le prix d’une scie à ruban

La scie à ruban est plus particulièrement conçue pour la découpe du bois. Elle facilite notamment le délignage des plateaux de bois. Comme la scie à chantourner, celle-ci s’utilise également pour la réalisation des coupes arrondies, obliques, ou droites. Elle se décline sous trois types : la scie à ruban horizontale, verticale et pendulaire.

Le prix d'une scie à ruban est compris entre 200 € et 8 200 €. Le modèle manuel s’achète entre 600 € et 3 600 €. Le modèle le plus cher correspond à la scie à ruban à métaux. Son prix peut aller jusqu’à plus de 8 000 €.

Le prix d’une scie radiale

La scie radiale est utilisée dans les industries de menuiserie ou de bricolage. Fonctionnant à la manière d’une découpeuse à lames, elle permet de couper différentes sortes de matériaux, comme le laiton, l’aluminium, le bois, le cuivre, etc. Elle est dotée d’une lame-disque et d’un support de guidage. La lame-disque se fixe sur un bras mobile. 
La scie radiale est très pratique car elle permet de faire des rainures ou des découpes d’angle. 

Le prix d’une scie radiale peut aller de 250 à 7 000 €, voire plus. Une scie à onglets radiale s’achète, par exemple, autour de 800 €. Un modèle portatif coûte autour de 1 200 €. Les modèles très performants peuvent valoir jusqu’à 7 000 €.

Tableau récapitulatif

Modèle
Prix minimum
Prix maximum
Scie à chantourner
8 €
1 400 €
Scie circulaire
70 €
1 500 €
Scie à ruban
200 €
8 200 €
Scie radiale
250 €
7 000 €

Quels sont les avantages d'une scie industrielle ?

  • La scie industrielle permet d'optimiser la productivité de l’entreprise, car elle assure un travail rapide, comparée à la scie traditionnelle.
  • Elle assure un travail de grande précision. 
  • Dans le domaine du BTP, la scie industrielle fait partie des équipements très sollicités, au même titre que les tronçonneuses, les épareuses et broyeurs forestiers, les fendeuses à vis, etc.

Quels sont les différents types de scies industrielles ?

Plusieurs types de scies industrielles sont proposés sur le marché :
  • La scie industrielle manuelle : elle a l’avantage d’être abordable comparée aux autres modèles. Même si elle est utilisée manuellement, elle permet d’obtenir un travail de qualité et précis ;
  • La scie électrique : disposant d’un moteur électrique fonctionnant sur secteur, il s’agit du modèle le plus pratique et le plus performant ;
  • La scie pneumatique : elle fonctionne grâce à un système de compresseur d’air ;
  • La scie stationnaire : elle est généralement constituée d’une table en métal et d’un moteur. Elle est à même de réaliser des coupes en biais jusqu’à un angle de 45 ° ;
  • La scie portative : dotée d’une batterie, elle est pratique car elle se transporte facilement dans les ateliers ou les chantiers. Lors de l’achat, l’autonomie de la batterie doit être vérifiée.

Comment bien choisir une scie industrielle ?

Pour bien choisir une scie industrielle, il existe quelques points à prendre en compte :
  • Le type de travaux à réaliser : sciage, découpe droite, courbée ou en biais, réalisation de rainures, etc. ;
  • Le type d’appareil : fixe ou portatif, manuel ou électrique, etc. ;
  • Le type de matériau à travailler : métal, bois, PVC, aluminium, cuivre, etc.
  • La puissance de l’appareil : exprimée en Watt ;
  • La vitesse : qui va souvent de 1 400 tr/min à 3 500 tr/min ;
  • Les options supplémentaires : les équipements de sécurité, les scies ou les lames de rechanges, etc.

Plusieurs marques de scie industrielle existent. Les plus connues sont :
  • Scies industrielles Festool ;
  • Scies industrielles Holzmann ;
  • Scies industrielles Makita ;
  • Scies industrielles Sheppach ;
  • Scies industrielles Trennjaeger Wagner.

Les produits scies industrielles les plus populaires

Voir tous les produits similaires
Arthur MARQUES DE OLIVEIRA
Guide écrit par :
Arthur MARQUES DE OLIVEIRA
Spécialiste industrie chez Hellopro
Ancien responsable de production dans une fonderie, je me suis reconverti il y a quinze ans dans l'automobile. J'écris depuis divers articles sur l'équipement et les services du secteur industriel.