hellopro.fr
23 000 fournisseurs référencés 2,5M de références en ligne 900 devis / jours Réponse sous
Le contrôle d’accès et la réservation d’une zone de stationnement contribuent à la gestion efficace des espaces de parking, et donc, à la mobilité urbaine. Une des solutions de plus en plus populaires pour un usage optimisé de ces parcs reste l’installation des barrières et arceaux de parking.
Petit tour d’horizon sur les différents critères à prendre compte pour mieux choisir votre bloc parking.

À quoi servent les barrières et arceaux de parking ?

  • Les barrières et arceaux de parking facilitent la délimitation de vos espaces de stationnement.
  • Installer des barrières et arceaux de parking fait office de garantie à la sécurité de votre place de stationnement.
  • La présence d’une barriere de parking empêche le transit inopiné de véhicules sur la zone d’implantation.
  • Pour une entreprise, disposer d’un espace de stationnement équipé d’une barriere parking lui permet de privilégier sa clientèle ou ses salariés.
  • Pour un établissement recevant du public, comme un bâtiment administratif, un centre commercial ou un hôpital, la mise en place d’un bloc parking raccourcit le temps nécessaire aux véhicules privilégiés de trouver leur place de stationnement.

Quelles sont les principales caractéristiques d’une barrière et arceau de parking ?

Installation barrière parking
Une barrière de parking se présente en général comme un obstacle mobile constitué de bois, de métal ou de matériaux composites. Supporté par deux poteaux d’une hauteur comprise entre 950 et 1 200 millimètres, ce type d’équipement s’ouvre et se ferme grâce à un système d’articulation, d’une part, et à un mécanisme de verrouillage, de l’autre.
Un arceau de parking standard, en revanche, se distingue d’une barrière par sa structure compacte, avec des caractéristiques techniques spécifiques :
Composition 
Acier galvanisé à chaud 
Diamètre de l’arceau en profil tubulaire 
45 millimètres 
Diamètre du pied central télescopique 
55 millimètres 
Longueur de la barrière 
850 millimètres 
Profondeur de la barrière 
320 millimètres 
Hauteur de la barrière 
455 millimètres 
Mode de fixation 
Sabot en fonte d’aluminium
Système de fixation 
Verrouillage automatique ou à clé  
Poids 
12 kilogrammes 
Chaque modèle de barriere parking présente cependant des configurations qui lui sont propre, en fonction notamment du type d’utilisation prévu par le fabricant. 

Que dit la loi sur les barrières et arceaux de parking ?

L’établissement, le déplacement ou le retrait d’une barrière de parking obéit en principe aux règles de majorité en assemblée générale de copropriété, modifiées par la loi n°2014 - 366 du 24 mars 2014 relative à l’Accès au logement et un urbanisme rénové ou ALUR, aussi nommée loi Duflot II. Selon ce texte :
  • Seule la majorité des voix exprimées des copropriétaires présents et représentés à l’assemblée générale peut statuer sur tout projet de travaux liés aux parkings privatifs.
  • Une double majorité (souvent appelée majorité qualifiée ou majorité des 2/3) est nécessaire pour prendre des actes de disposition sur les parties communes, dont les parkings.
Dans le cas d’un immeuble dont l’établissement du parking a été prévu ou décidé dans le sens d’un plan local d’urbanisme, la vente de l’aire de stationnement reste libre (sous réserve d’un avis au syndicat de copropriété). À ce titre, la loi n°2009 – 323 du 25 mars 2009, dite loi Boutin ou loi de mobilisation pour le logement et la lutte contre l’exclusion, accorde le droit de priorité aux copropriétaires.
En fonction de la configuration de votre parking, trois normes peuvent également s’appliquer quant à l’installation, à la modification ou au retrait d’un bloc parking :
  • La norme NF P 99 – 650 du 15 juin 2013, relative à la maintenance du mobilier urbain d’ambiance et de propreté
  • La norme NF P 91 – 100 de 1994, concernant les parkings publics
  • La norme NF P 91 – 120 du 5 avril 1996, couvrant les parkings à usage privatif
À noter toutefois que ces trois normes ne peuvent en aucun cas se substituer aux décisions prises en assemblée générale de copropriété, concernant notamment les modalités d’installation, d’utilisation ou de retrait d’une barriere de parking.

Comment choisir vos barrières et arceaux de parking ?

Plusieurs modèles de barrières de parking existent sur le marché. Ce sont, par exemple :
  • Les barrières de parking flexibles
  • Les barrières de parking rigides
  • Les barrières de parking en U
  • Les barrières de parking en M
  • Les barrières de parking à pied central
  • Les barrières de parking renforcées
  • Les barrières de parking escamotable
  • Les barrières de parking rabattables
  • Les barrières de parking manuelles
  • Les barrières de parking télécommandées
  • Les barrières de parking automatiques
Pour faciliter votre choix parmi ces modèles, quatre critères sont à examiner :

Le type d’usage

Une barriere parking peut tout aussi bien être utilisé par des professionnels que des particuliers. Simples d’utilisation, les barrières de parking manuelles conviennent toutefois mieux aux usages généraux, d’autant que celles-ci fonctionnent d’une manière économique, sans aucune consommation électrique. Par comparaison, les barrières de parking automatiques se destinent notamment aux professionnels, bien qu’elles soient également accessibles au grand public. 

Le type de parking

Selon le mode de gestion de l’aire, le parking peut être collectif, individuel ou privatif. En revanche, du point de vue de son emplacement, le stationnement peut être soit en surface, soit souterrain, soit ouvert, soit fermé, soit à étages. Si la barriere parking manuelle peut s’adapter à toutes ces configurations, la barriere de parking télécommandée ou automatique, quant à elle, a besoin de soleil pour alimenter sa batterie : elle doit donc s’installer sur des zones bien éclairées, en surface. 

La fréquence d’utilisation

Par principe, une barriere parking a été conçue pour se parer aux aires de stationnement à forte fréquentation. Cependant, il est recommandé de réserver les blocs de parkings manuels pour des usages moins intensifs et les blocs de parkings automatiques pour les usages intensifs. Ces derniers intègrent en effet un système d’entraînement économique, mais capable de tenir jusqu’à plus de quatre mois d’autonomie, à raison de 10 actionnements journaliers.  

La marque de fabrique

Plusieurs fabricants proposent des barrières de parking aussi fiables les unes que les autres. La marque Mottez, spécialisée dans le travail du tube, se démarque toutefois de la plupart de ses concurrents par sa technique de fabrication à la fois performante et écologique. Aussi, l’arceau parking mottez se décline sous différentes versions, adaptées à tous vos besoins.  

Nos barrières de parkings les plus populaires

Voir tous les produits similaires
Robert TAVERNIER
Guide écrit par :
Robert TAVERNIER
Spécialiste BTP chez Hellopro
Issu d'une formation professionnelle dans le BTP, j'ai débuté en tant que conducteur d'engin de chantier avant de devenir responsable de site et enfin acheteur d'équipement chez Vinci. Aujourd'hui, je partage mes conseils sur le terrassement, la construction et les machines lourdes.