23 000 fournisseurs référencés 2,5M de références en ligne 900 devis / jours Réponse sous
Le recyclage des métaux consiste à récupérer et à traiter les composants utiles des déchets métalliques pour permettre leur réinsertion dans un nouveau cycle de production. Ce qui permet notamment:
  • De mieux préserver l’environnement,
  • D’économiser des ressources naturelles,
  • De réaliser plus d’économies financières.

Quel est le prix d’un recyclage complet de métaux ?

Estimation de prix
  • Entre 60 000 et 9 000 000 € pour un recyclage complet des métaux
  • Entre 500 et 5 000 000 € pour un appareil de recyclage de métaux.
Il faut prévoir un budget de 60 000 et 9 000 000 € pour un recyclage complet, en partant du chargement jusqu’au tri des métaux. À noter qu’un appareil pour recyclage de métaux coûte entre 500 et 5 000 000 €. Le prix varie selon la catégorie de l’appareil utilisé et la marque de l’équipement. 

Quel appareil utiliser pour la manutention et le transport de métaux ?

Les pelleteuses

Estimation de prix
  • Entre 7 000 et 150 000 € pour une pelleteuse sur roues
  • Entre 50 000 et 400 000 € pour une pelleteuse sur chenilles

Le prix d’une pelleteuse sur roues se situe entre 7 000 et 150 000 €. Avec une capacité de chargement plus importante, les modèles sur chenilles, eux, peuvent valoir jusqu’à 400 000 €Une pelleteuse s’utilise pour déplacer, charger et décharger une grande quantité de ferrailles.
Toutefois, pour faciliter la collecte, le transport et la manutention des déchets métalliques, ces derniers peuvent préalablement être stockés dans des bennes à déchetsdes conteneurs pour déchets ou dans des collecteurs de piles et batteries.

Les grues mobiles

Estimation de prix
  • Entre 100 000 et 750 000 € pour une grue mobile de moins de 4 essieux
  • Entre 600 000 à 1 500 000 € pour une grue mobile de plus de 4 essieux

Une grue mobile avec moins de 4 essieux vaut entre 100 000 et 750 000 €. Le prix passe de 600 000 à 1 500 000 € pour les versions munies de 4 essieux et plus. Une grue mobile permet de soulever et de transporter des ferrailles particulièrement lourdes. Cet équipement peut aussi servir au convoyage des matériaux avant et après les opérations de traitement. 

Quel équipement choisir pour le traitement des métaux ?

Les cisailles

Estimation de prix
  • À partir de 2 000 € pour une cisaille pour ferraille légère.
  • Aux alentours de 100 000 € pour une cisaille pour ferraille lourde.

Une cisaille pour ferraille légère est disponible à partir de 2 000 €. Le prix avoisine les 100 000 € pour les versions destinées à cisailler des ferrailles lourdes. Il s’agit d’un équipement pour déchetterie qui se charge de découper les métaux à la dimension recherchée :
  • Des ferrailles légères, comme les bardages issus d’éléments de toiture ou les tôles provenant d’appareils électroménagers.
  • Des ferrailles lourdes, telles que les rails de chemin de fer.

Les compacteurs

Estimation de prix
  • Entre 1 000 et 9 000 € pour un compacteur à petit volume
  • Entre 10 000 et 50 000 € pour un compacteur à moyenne capacité
  • Entre 70 000 et 300 000 € pour un compacteur à grand volume

Un compacteur à faible capacité coûte entre 1 000 et 9 000 €. Les modèles à moyen volume peuvent valoir jusqu’à 50 000 €, contre 300 000 € pour les versions les plus volumineuses. Dans le cadre de travaux de recyclage et de récupération de déchets, cet appareil s’utilise pour compresser à haute densité les ferrailles afin d’en réduire le volume. 

Les broyeurs

Estimation de prix
  • Entre 800 et 100 000 pour un broyeur à lames tournantes
  • Entre 500 000 et 2 000 000 € pour un broyeur à marteaux.

Un broyeur à lames tournantes s’acquiert en général pour un montant de 800 à 100 000 €. Le prix peut cependant s’élever jusqu’à 2 000 000 € pour les modèles à marteaux placés autour d’un axe. Ceux-ci affichent un rendement moyen de 300 000 kg/h, contre 10 000 kg/h seulement pour une version à lames.
Un broyeur à ferraille permet la fragmentation des déchets métalliques. À la sortie de l’appareil, on extrait les résidus de broyage contenant :
  • Des métaux ferreux et non ferreux,
  • Des textiles, des caoutchoucs et des plastiques.

En revanche, dans le cas d’un broyage de déchets agraires, les équipements les plus adaptés restent les épareuses et broyeurs forestiersles pinces de démolitionles tarières hydrauliques ou les grappins à ferraille

Quel équipement installer pour la valorisation, le tri et l’identification des métaux ?

Les séparateurs par magnétisme

Estimation de prix

  • Entre 1 000 et 700 000 €
Le prix d’un séparateur magnétique démarre à 1 000 €. Les modèles les plus performants peuvent coûter jusqu’à 700 000 €. Ce type de séparateur effectue le tri des matériaux en mettant en évidence leurs propriétés magnétiques. Il fonctionne généralement grâce à des poulies magnétiques et à des over-band. Une fois les déchets chargés, l’appareil agit comme un aimant pour séparer les métaux ferreux des autres produits, comme les plastiques, les textiles et les métaux non ferreux. 

Les séparateurs par flottation

Estimation de prix

  • Entre 800 et 70 000 €
Un séparateur par flottation s’achète à des montants situés entre 800 et 70 000 €. Le prix d’un tel équipement fluctue selon la capacité de rétention ainsi que la vitesse de rotation de la turbine. Son fonctionnement se base sur la différence de densité d’un liquide par rapport à celle des matériaux. Après l’immersion dans l’eau, les déchets provenant des procédés de broyage se regroupent selon leur densité. Les matériaux plus légers flottent en surface, alors que ceux plus lourds transitent au fond de l’appareil. 

Les séparateurs portables

Estimation de prix
  • À partir de 200 € pour un séparateur portable par fluorescence X
  • À partir de 1 500 € pour un séparateur portable par spectrométrie d’émission optique

Le prix commence à 200 € pour un séparateur portable par fluorescence X. Les modèles par spectrométrie d’émission optique sont vendus à partir de 1 500 €. Par rapport aux autres séparateurs de métaux, celui portable se révèle plus facile à manipuler. Il fait appel soit à la fluorescence X, soit à la spectrométrie d'émission optique. Le séparateur portable se prête à un certain nombre d’utilisations, dont :
  • L’identification des éléments légers,
  • Le tri et la reconnaissance des alliages,
  • La récupération de l'acier et de l'inox.

Les séparateurs électrostatiques

Estimation de prix
  • Entre 5 000 et 30 000 € pour un séparateur électrostatique à faible et moyen volume
  • Entre 80 000 et 500 000 € pour un séparateur électrostatique volumineux

Comptez 5 000 à 30 000 € pour disposer d’un séparateur électrostatique à faible et moyenne capacité. Il existe toutefois des modèles de grand volume qui valent jusqu’à 500 000 €.
Le séparateur électrostatique exploite les propriétés de conductivité électrique des déchets broyés. À la sortie de l’appareil, les matériaux se divisent en deux catégories bien distinctes :
  • Les fractions métalliques non ferreuses, comme le titane, l’inox, le bronze, l’argent et le zinc.
  • Les fractions non métalliques, comme la céramique et le plastique.
Le séparateur électrostatique se compose d’un convoyeur, d’un volet de séparation, de roues polaires, d’un compartiment aimanté et d’un bac de réception.

Nos équipements spécialisés

Voir tous les produits similaires
Jean-Marc BRISSOT
Guide écrit par :
Jean-Marc BRISSOT
Spécialiste environnement chez Hellopro
Ingénieur en traitement de l’eau et des déchets, j'excerce aujourd’hui en tant que consultant pour plusieurs collectivités et rédige divers articles sur les problématiques associées.