23 000 fournisseurs référencés 2,5M de références en ligne 900 devis / jours Réponse sous
Un rafraîchisseur d’air est un appareil permettant de réduire la température d’une pièce de manière progressive. Il peut abaisser la température  jusqu’à 4°C. Ce dispositif a quelques points communs avec le climatiseur simplesplit simple ou split réversible, notamment en ce qui concerne ses fonctions, mais ils diffèrent sur plusieurs points. Le rafraîchisseur se caractérise par la présence d’un réservoir d'eau. Avant le remplissage de ce dernier, il est possible de traiter l’eau avec l’aide d’équipements adaptés, comme :
Estimation de prix
Entre 50 et 1 000 €

Quel est le prix d’un rafraîchisseur d’air neuf neuf ?

Un nouveau rafraîchisseur d’air s’achète à un montant compris entre 50 et 1 000 €. Plusieurs paramètres peuvent expliquer cet écart de prix, notamment :
  • Le modèle choisi.
  • La capacité du réservoir.
  • La marque, telle que Sovelor, AWITECH et Klarstein.
  • Les options diverses.
Modèle
Prix minimal
Prix moyen
Prix maximal
Un rafraîchisseur d’air d’entrée de gamme
50 €
100 €
200 €
Un rafraîchisseur d’air milieu de gamme
200 €
350 €
500 €
Un rafraîchisseur d’air haut de gamme
500 €
700 €
1 000 €
N'hésitez pas à envoyer une demande de devis concernant le modèle de rafraîchisseur que vous souhaitez, en utilisant le bouton ci-dessous.

Comment bien choisir un rafraichisseur d’air adapté à ses besoins?

Pour trouver le rafraîchisseur convenant à ses besoins, plusieurs critères de choix entrent en ligne de compte :

La capacité du réservoir d’eau

L’autonomie du rafraîchisseur d’air dépend de la capacité du réservoir. En effet, pour que l’appareil fonctionne comme il se doit, une quantité suffisante d’eau dans le réservoir est requise :
  • Un réservoir de 10 litres environ pour un rafraîchisseur d’air domestique,
  • Un réservoir de plus de 50 litres pour un rafraîchisseur d’air industriel.
Un compartiment à glaçons est parfois utilisé pour accentuer le refroidissement. En outre, l’accès au bac doit être le plus aisé possible pour faciliter les opérations de remplissage ou de vidange. 

La vitesse de refroidissement

En général, la vitesse avec laquelle l’appareil refroidit l’air s’ajuste sur plusieurs niveaux. Il faut savoir qu’un débit d’air de 150 à 200 m3 suffit à bien rafraîchir une pièce. De nombreuses fonctionnalités liées à la vitesse de ventilation sont également proposées, comme :
  • La possibilité de simuler le souffle de vent,
  • L’activation d’une option d’oscillation,
  • La possibilité de moduler la direction du flux d’air.

La surface de la pièce à rafraîchir

Il convient de choisir la puissance du rafraîchisseur d’air selon les dimensions de la pièce à refroidir :
  • Dans le cas d’un appareil ayant une puissance trop élevée, le taux d’hygrométrie ambiante risque de s’élever au point d’affecter le rendement de l’appareil.
  • Dans le cas d’un appareil ayant une puissance trop faible, il ne va pas pouvoir couvrir suffisamment la pièce et ses performances se réduiront à celles d’un simple ventilateur.
En général, la surface pouvant être couverte par l’appareil est déjà mentionnée dans le mode d’emploi. À noter cependant que l’appareil ne refroidit qu’une superficie moyenne de 10 à 40 m2.

Les fonctionnalités proposées

Plusieurs options permettent d’optimiser au mieux l’efficacité d’un rafraîchisseur d’air, dont :
  • Un système de traitement de l'air : Celui-ci facilite l’humidification, la purification et la filtration de l’air ambiant. C’est justement le cas de la fonction « ionisation » qui exploite des ions négatifs pour assurer le traitement de l’air.
  • Des fonctions de contrôle : Le pilotage de l’appareil peut se faire à distance à l’aide d’une télécommande. De plus, une option « minuterie » permet de programmer à l’avance l’activation et l’arrêt du système.
  • Des fonctions de mobilité : En cas de déplacement fréquent, il vaut mieux opter pour un rafraîchisseur mobile doté de poignées de transport ou monté sur des roulettes.

Quels sont les principaux avantages d’un rafraichisseur d’air ?

Un rafraîchisseur d’air possède de nombreux avantages qu’il convient de mettre en avant :
  • Sécurisé : L’appareil prévient les chocs thermiques souvent rencontrés avec les groupes de climatisation. En effet, il refroidit petit à petit la pièce jusqu’à l’obtention d’un abaissement de 5% au maximum.
  • Silencieux : La nuisance sonore d’un rafraichisseur d’air tourne autour de 30 à 50 dB.
  • Facile à utiliser : Aucune compétence technique n’est nécessaire pour comprendre la mise en marche, le fonctionnement et l’installation de l’appareil.
  • Économique : Le rafraîchisseur d’air dépense jusqu’à vingt fois moins d’énergie qu’un climatiseur professionnel.
  • Écologique : Plus respectueux de l’environnement, l’appareil n’a recours à aucun gaz nocif pour rafraîchir la pièce. Il se base simplement sur un processus naturel en refroidissant l’air par évaporation.

Comment fonctionne un rafraîchisseur d’air et comment l’installer correctement ?

Un rafraîchisseur  fonctionne selon le principe de refroidissement par évaporation d’eau. Trois principaux composants assurent le circuit frigorifique : un réservoir d’eau, une soufflerie et un tampon de cellulose.

Après le démarrage du système, le rafraîchisseur aspire l’air chaud présent dans la pièce. Le tampon de cellulose, qui est en permanence humidifié par l’eau froide du réservoir, filtre l’air vicié. C’est à partir de là qu’entre en jeu la soufflerie pour entraîner l’évaporation de l’eau. Ce mode opératoire permet, à la fin du cycle, de projeter de l’air froid plus humide.

Quant à la mise en place, le dispositif s’installe de préférence sur une surface plane et éloignée de toute source d’humidité et de chaleur. Le flux d’air doit toujours être orienté vers une fenêtre ou une porte, et non vers un mobilier ou un mur. Une fois la pose effectuée, il suffit de remplir le réservoir d’eau fraîche, brancher l’appareil à une prise secteur puis mettre en marche. 

Comment entretenir un rafraîchisseur d’air après chaque utilisation ?

L’entretien régulier d’un rafraîchisseur d’air permet de préserver ses performances sur le long terme. Certains réflexes sont à adopter à cet effet, dont :
  • Un dépoussiérage et un nettoyage filtre à air : Une fois lavé à l’eau tiède, le filtre à air doit être séché à l’air libre avant de le remettre en place.
  • Un nettoyage régulier du réservoir : Pour se débarrasser des taches bien incrustées, on procède à un détartrage du réservoir avec un peu de vinaigre blanc.
  • Un nettoyage du tampon humidificateur : Il faut laver le tampon humidificateur, au moins une fois par mois, pour éliminer le dépôt de calcaire susceptible de nuire au rendement de l’appareil.

Les produits rafraîchisseurs les plus populaires

Voir tous les produits similaires
Robert TAVERNIER
Guide écrit par :
Robert TAVERNIER
Spécialiste BTP chez Hellopro
Issu d'une formation professionnelle dans le BTP, j'ai débuté en tant que conducteur d'engin de chantier avant de devenir responsable de site et enfin acheteur d'équipement chez Vinci. Aujourd'hui, je partage mes conseils sur le terrassement, la construction et les machines lourdes.