hellopro.fr
23 000 fournisseurs référencés 2,5M de références en ligne 900 devis / jours Réponse sous
Le coût d’un purificateur d’air, au même titre que le prix d’un rafraîchisseur d’air, dépend de plusieurs paramètres, tels que :
  • Sa capacité et son niveau de performance,
  • Le type d’usage adapté, domestique ou professionnel,
  • Ses dimensions,
  • Les différentes fonctionnalités intégrées.
TEQOYA fournit des produits intelligents, faciles à vivre et durables pour améliorer la qualité de l'air intérieur. Cette société se fixe comme objectif de résoudre les problèmes concrets des gens. Elle garantit des solutions 100% made in France.

Quel est le prix d’un purificateur d’air professionnel ?

Estimation de prix

  • 500 à plus de 1 000 euros


En général, un purificateur d’air neuf coûte entre 500 et plus de 1 000 euros, selon le modèle choisi. 

Un purificateur d’air professionnel standard

Estimation de prix

  • À partir de 500 euros


Un purificateur d’air efficace doit au moins valoir 500 euros. Un modèle proposé à ce prix peut intégrer plusieurs éléments, comme par exemple :
  • Un pré filtre
  • Un filtre HEPA
  • Un filtre à charbon actif
  • Un filtre ioniseur

Un purificateur d’air industriel

Estimation de prix

  • Plus de 1 000 euros


En matière de performance, les estimations peuvent monter jusqu’à 1 500 euros. C’est notamment le cas des purificateurs d’air à usage industriel ayant pour rôle d’éliminer les particules générés par les différents équipements : cintreuse industrielledécoupeuses à ultrasons
Ceux-ci sont aussi indiqués pour l’épuration d’air dans les locaux mal ou peu aérés, le désamiantage ou le dépoussiérage de chantiers.
Ils caractérisent souvent par :
  • Une puissance de 175 W
  • Une alimentation à 230 Volt
  • Un niveau sonore de 61 dB(A)
  • Une dépression statique de 900 Pa
  • Un débit d’air maximal de 1 000 m3 par heure

Combien coûte un purificateur d’air d’usages généraux ?

Estimation de prix

  • À partir de 50 euros


Un purificateur d’air d’occasion peut être accessible à partir de 50 euros. Cependant, il peut être avantageux d’opter pour un modèle neuf à moindre coût de manière à éviter les mauvaises surprises. En effet, il existe des purificateurs d’air d’entrée de gamme, généralement adaptés aux usages domestiques.

Les purificateurs d’air mono-filtre

Estimation de prix

  • Moins de 100 euros


Il est bien possible d’acquérir un purificateur d’air à moins de 100 euros. Toutefois, l’efficacité de ce type d’équipement reste très limitée :
  • Un seul filtre intégré, à l’exemple du filtre HEPA
  • Un usage réservé notamment aux petits espaces

Les purificateurs d’air multifonctions

Estimation de prix

  • Moins de 200 euros


Les appareils proposés entre 150 euros et 200 euros sont dotés :
  • D’un système de filtration à 2 ou 3 niveaux
  • Des fonctions pratiques : silencieux la nuit, réglage de la minuterie…
À noter qu’avant l’achat d’un appareil à faible coût, il est impératif de s’assurer que celui-ci n’émet pas de particules nocives pour la santé, comme :
  • L’ultrason
  • Le CFC

Pourquoi installer un purificateur d’air ?

Ses rôles

Les équipements servant au traitement de l’air sont nombreux. Le ventilateurle rafraichisseurle climatiseurinverter ou split, sont dotés d’une fonction de rafraichissement. Le purificateur d’air, lui, se destine notamment à réduire les polluants en suspension dans une habitation.
D’une part, il neutralise les fumées de cigarette ou les mauvaises odeurs qui émanent des poubellesdes conteneurs pour déchets ou des toilettes. D’autre part, il lutte contre les moisissures.
Son installation est par ailleurs conseillée pour éliminer les acariens et les poussières, les poils d’animaux ou bien les brins de cheveux pouvant errer dans une pièce.

Son fonctionnement

Le fonctionnement d’un purificateur d’air dépend de ses différents composants, comme :
  • Un préfiltre, qui aspire et élimine les grosses poussières
  • Un filtre HEPA, qui permet de retenir jusqu’à 99,95% des particules fine, de 0,1 µm
  • Un filtre à charbon actif, qui élimine notamment les composés organiques volatils ou COV.
  • Un catalyseur, pour transformer les particules en vapeur d’eau
  • Des ions négatifs, pour mobiliser et faire tomber les polluants sur le sol

Comment choisir un purificateur d’air ?

Chaque modèle de purificateurs d’air existants présente ses propres avantages. Mais par principe, plus un purificateur d’air est onéreux plus il est performant. 
Purificateurs d’air
À moins de 100 euros
Dans les 500 euros
À plus de 1000 euros
Avantages
Adapté aux petits espaces
Un système de filtration à différents niveaux

Idéal dans les bureaux ou les grandes pièces allant de 80 m²
Plusieurs systèmes de filtration

Convient aux milieux industriels
Inconvénients
Un seul système de filtration
Plus ou moins bruyant 
Plus ou moins encombrant, voire énergivore.

Le rapport qualité / prix

Le prix est indicatif en matière d’efficacité. Toutefois, quel que soit son coût, un bon appareil :
  • S’adapte à différents types d’utilisation (industrielle, médicale, domestique, etc.)
  • Propose un choix de vitesse (3, 4 ou 5 niveaux)
  • Comporte différents modes de fonctionnement (silencieux, veille ou arrêt automatique).

Le modèle

Si le traitement de l’eau se fait par uv ou par osmose inverse, la purification de l’air peut s’effectuer de 5 manières différentes :
  • Un purificateur d’air à filtration
Un purificateur d’air à filtration est idéal pour capter les particules fines comme le pollen, les acariens, les résidus de combustion ou les poussières. Généralement constitué d’un filtre HEPA et/ou à charbon actif, il ne traite cependant pas les substances gazeuses ou chimiques. Un de ses principaux avantages consiste à l’emprisonnement de la pollution captée par le filtre. Ainsi, une fois saturé, ce dernier doit être changé.
  • Un purificateur d’air électrostatique ou à ionisation
Il élimine les particules polluantes en générant une quantité d’anions ou d’ions négatifs qui alourdissent celles-ci et les font retomber directement dans l’appareil ou sur le sol.
S’il est réputé silencieux, rapide et économique, il ne détruit pas les petites particules. Il requiert ainsi l’usage d’un aspirateur pour le nettoyage du sol.
  • Un purificateur d’air plasma
Utilisant une cartouche de filtre pour récupérer les polluants, il est efficace pour éliminer les virus et les bactéries.
  • Un purificateur d’air à combustion
Il détruit les virus et les polluants en les brulant à 200°C. Bien qu’il soit silencieux, sa consommation électrique reste plus ou moins élevée.
  • Un purificateur d’air par photocatalyse
Ce modèle comporte un tube catalyseur incorporant du dioxyde de titane. Ce qui lui permet de mieux traiter les polluants biologiques ou chimiques.
Parmi ses inconvénients figure cependant le risque de rejet de radicaux libres.






Nos purificateurs d'air les plus populaires

Voir tous les produits similaires
Jean-Marc BRISSOT
Guide écrit par :
Jean-Marc BRISSOT
Spécialiste environnement chez Hellopro
Ingénieur en traitement de l’eau et des déchets, j'excerce aujourd’hui en tant que consultant pour plusieurs collectivités et rédige divers articles sur les problématiques associées.