hellopro.fr
23 000 fournisseurs référencés 2,5M de références en ligne 900 devis / jours Réponse sous
Un motoréducteur à courant alternatif est un dispositif qui sert à augmenter le couple, c’est-à-dire la force délivrée par le moteur électrique, ceci en réduisant la vitesse de sortie. Il comprend deux éléments principaux, à savoir :
  • un réducteur
  • un moteur à courant alternatif.
Il existe différents types de motoréducteurs à courant alternatif classés en fonction du modèle et de la conception. Les prix varient entre 8 et 110 €. Il peut monter jusqu’à 2000 € suivant les caractéristiques techniques de la machine.
Estimation de prix
Entre 8 et 2000 €
Utilisez le bouton ci-dessous pour recevoir un devis du modèle de motoréducteur à courant alternatif dont vous avez besoin :

Combien coûte un motoréducteur à courant alternatif en fonction du modèle ?

Il existe trois modèles de motoréducteurs à courant alternatif, classés en fonction de sa nature.

Le motoréducteur à vis sans fin

Estimation de prix
Entre 8 et 110 €
Un motoréducteur à courant alternatif à vis sans fin coûte entre 8 et 110 €.
Sur le modèle, l’arbre d’entrée et l'arbre de sortie sont perpendiculaires. Pour fonctionner, il utilise alors un mécanisme d'entraînement à angle droit. La vis sans fin entraîne une roue qui est couplée à un arbre (l’arbre de sortie).

Ce motoréducteur convient surtout aux applications nécessitant un système de grande démultiplication : la manutention, les convoyeurs, les treuils et les équipements à vitesse lente. Le processus est irréversible, car le réducteur ne peut tourner que dans un seul sens.

Le motoréducteur à couple conique

Estimation de prix
Entre 22 et 60 €
Un motoréducteur à couple conique coûte entre 22 et 60 €.
Le dispositif est équipé de plusieurs axes qui se croisent et qui sont disposés de manière perpendiculaire. Ils s’accouplent au niveau des bords coudés au moyen de dents.

Ce modèle à couple conique est réputé pour offrir un rendement élevé. Quelle que soit la vitesse ou le sens du couple, le rendement ne diminue pas, ceci grâce à la conception de la denture. Il s’agit, d’ailleurs, d’un motoréducteur à utilisation universelle. Il est également d'une grande robustesse et ne nécessite pas beaucoup d’entretien.

Le motoréducteur à train d’engrenage

Estimation de prix
À partir de 17 €
Le prix d’un motoréducteur à train d’engrenage débute à 17 €.

Ce type de réducteur est équipé d’axes parallèles. Il est utilisé le plus souvent sur les installations où il est nécessaire de développer de grandes puissances. C’est le cas, par exemple, des convoyeurs.
Il est réputé pour être économique, car il est simple de conception. Les coûts d’entretien sont minimes.

Comment utiliser un motoréducteur à courant alternatif ?

Les possibilités d’utilisation d’un motoréducteur sont nombreuses. L’objectif dans tous les cas est de faire baisser la vitesse, tout en augmentant le couple. Un motoréducteur qui tourne suivant un rapport 1/40 signifie que la partie « réducteur » tourne 40 fois moins rapidement que le moteur. En même temps, la puissance de couple est multipliée par 40.

Voici quelques applications dans lesquelles le motoréducteur à courant alternatif est utilisé :
  • Dans le cadre de la production industrielle : le dispositif motorise la plupart des lignes de convoyage, c'est-à-dire les montées et descentes des charges ainsi que les déplacements si besoin. Dans l’ensemble, tout système d’entraînement dans le processus industriel nécessite l’installation d'un motoréducteur (manutention, tri ou stockage de marchandises, et même la livraison).
  • Dans le secteur de l’automobile : durant toutes les étapes de fabrication, de la presse des différentes pièces jusqu’à leur montage final.
  • Dans la l’industrie de la boisson : pour déplacer les packs et les bouteilles et/ou les caisses. Il accompagne également tout appareil d'embouteillage ou de tri d'emballages vides.

Quelles sont les caractéristiques d’un motoréducteur à courant alternatif ?

Le composant principal d’un motoréducteur à courant alternatif est le moteur électrique. Il en existe à cet effet deux types, classés en fonction de la puissance :
  • le moteur monophasé à 230 V
  • le moteur triphasé entre 230 et 400 V.
Outre la puissance, les motoréducteurs sont proposés en différents modèles en fonction du type d’arbres de sortie :
  • le motoréducteur à arbres de sortie parallèles : il prend la forme d’étoile. Il a été conçu pour couvrir le maximum de plages de puissances, allant de 130 N.m à 18 000 N. m. Il est utilisé le plus souvent dans le cadre des montages dans des espacements réduits.
  • le motoréducteur à arbre orthogonal : c'est un dispositif compact qui est réputé pour être souple. Ses performances sont considérées comme étant supérieures à la moyenne. Il équipe les installations nécessitant un couple élevé.
  • le motoréducteur à arbre coaxial : il est recommandé pour les équipements qui requièrent un fort rapport de réduction dans un espace réduit. Il propose différentes vitesses au choix.

Comment choisir un motoréducteur à courant alternatif ?

Les critères à prendre en compte lors du choix d’un motoréducteur à courant alternatif sont les suivants :
  • la puissance
  • le couple
  • la vitesse de rotation nécessaire.
Ces critères sont déterminés suivant le type d’application. Généralement, la vitesse de cette machine se situe entre 1200 à 3600 tours par minute.
En principe, les fabricants fournissent des catalogues et/ou fiches techniques dans lesquels les spécificités de chaque modèle sont expliquées : voltage en volt, puissance en watt, vitesse de rotation en nombre de tours par minute et le couple moteur en newton-mètre (N.m).
Les paramètres d’installation constituent le dernier critère à prendre en compte.

Les produits motoréducteurs à courant alternatif les plus populaires

Réducteur et moto-réducteur ac
Prix sur demande
Obtenir un tarif Envoyer un message
Voir tous les produits similaires
Arthur MARQUES DE OLIVEIRA
Guide écrit par :
Arthur MARQUES DE OLIVEIRA
Spécialiste industrie chez Hellopro
Ancien responsable de production dans une fonderie, je me suis reconverti il y a quinze ans dans l'automobile. J'écris depuis divers articles sur l'équipement et les services du secteur industriel.