23 000 fournisseurs référencés 2,5M de références en ligne 900 devis / jours Réponse sous
Améliorer la fertilité du sol constitue une valeur fondamentale pour tout pionnier de l’agriculture biologique. Cela peut se faire de plusieurs manières, mais la technique la plus utilisée reste le hersage. Avec une herse agricole, il devient en effet facile d’ameublir la couche arable du sol, permettant par la même occasion à cette dernière de favoriser la levée des graines lors du semis. Cependant, le hersage d’un terrain dépend notamment de deux principaux critères :
  • La culture à semer
  • La texture du sol en place
Avant d’appliquer un coup de herse à votre terrain, vous devez donc connaître les exigences de la semence à planter et le fonctionnement du matériel agricole sur le sol.

Qu'est-ce qu'une herse agricole ?

Herse dents agriculture
C’est un outil agricole qui permet d’ameublir la couche superficielle du sol avant le semis. Cette définition de herse se limite cependant aux modèles classiques existants. En effet, bien que les principaux composants opérationnels de l’équipement restent inchangés, plusieurs déclinaisons sont disponibles sur le marché : les herses à disques, les herses à dents, les herses étrilles, les herses à chaînes, les herses pliables
Le matériel agricole herse se compose de plusieurs éléments, tels que :
  • Un châssis en acier robuste
  • Des roues de transport et de terrage  
  • Des dents pointues en acier
  • Un système d’attelage pour le tracteur
  • Plusieurs mécanismes de réglages
Selon la largeur de travail de l’outil, notamment sur un modèle classique, le nombre de ses dents métalliques varie entre 15 et 30 pointes par barre de réglage. Chacune de ces dents mesure 20 à 80 centimètres de long. Lors du hersage, ces dernières pénètrent le sol jusqu’à environ 15 centimètres de la surface. Ce qui demande un tracteur agricole d’une puissance de l’ordre de 80 chevaux-vapeur pour être efficace.
En principe, la herse se sert de l’effet de la gravité et la force de traction de l’engin porteur pour travailler le sol. Autrement dit, ses dents s’enfoncent dans le sol sous le propre poids de l’équipement tandis que les mottes se brisent par écrasement lors du passage du matériel. Vous pouvez retrouver deux catégories de herses agricoles, selon les exigences de vos terrains :
  • Les herses agricoles à terrage par gravité, qui se livrent en général sans composant hydraulique ;
  • Les herses agricoles à terrage forcé, dont l’enfoncement des dents dans le sol s’accompagne de mouvement vibratoire ou oscillant.
Plusieurs critères doivent donc être pris en compte avant de choisir votre herse agricole. Voici quelques-uns de ces paramètres :
Châssis
Dents
Dispositifs de réglage
Équipements optionnels
En bois
En acier
Pliable
Plat
Articulé
Chaînon


Cylindriques
Robustes
Pointues
Flexibles
Rotatives
Vibrantes
Tranchantes

Roues de jauge
Manivelles
Barre de réglage

Plaque de signalisation
Système d’éclairage
Effaceur de trace
Rallonge de 5 dents extérieure
Roue de terrage

Quels sont les différents types de herses agricoles existantes ?

En fonction de la configuration du châssis de l’équipement, on distingue cinq (5) différents modèles de herses :

La herse plate

Herse plate
C’est le modèle courant existant. Aussi nommé herse traditionnelle ou herse à dents, ce type de matériel fonctionne avec un châssis métallique mécano-soudé à double poutres et une denture rapprochée de 30 à 40 centimètres de dégagement. Selon la largeur du terrain à travailler, plusieurs déclinaisons d’une herse plate existent cependant sur le marché. Ce sont notamment la herse 3 m, la herse 4 m et la herse 6 m.

La herse articulée

Herse articulée
Il s’agit d’une herse agricole munie d’un bâti compartimenté, c’est-à-dire constitué de plusieurs articulations. Ce qui garantit une plus grande efficacité du matériel que ce soit sur une surface plane ou sur un terrain irrégulier.

La herse pliable

Herse pliable
Comme son nom l’indique, une herse pliable est une herse agricole, dont la largeur de travail peut se rétracter. Une telle capacité lui permet notamment de se conduire plus facilement sur une voie de circulation. Aussi, sa mise en œuvre sur un champ agricole devient plus aisée d’autant qu’elle convient tant aux moyennes qu’aux grandes exploitations agricoles.

La herse à chaînons

Herse à chaînons
Souvent appelée herse de prairie, la herse à chaînons se démarque notamment par son caractère réversible. En effet, ses chaînons disposent d’une double faces, l’une « Y » et l’autre « à pointes », qui lui permet soit d’ébouser, soit d’émousser un pâturage. La herse à chaînons peut donc travailler le sol avec une puissance de traction réduite puisqu’elle racle le terrain à faible profondeur, contrairement aux autres modèles d’équipements de sa catégorie.

La herse alternative

Herse alternative
Ce type de herses agricoles se nomme souvent herse à barres oscillantes ou herse à terrage forcé. À la différence d’une herse plate, qui utilise son propre poids pour enfoncer ses dents dans le sol, celle-ci pulvérise la couche arable du sol uniquement à l’aide de la prise de force du tracteur agricole.

Quelle est la différence entre une herse et une charrue agricole ?

Herse dents
Charrue tracteur
La charrue est un matériel agricole dit aratoire. Tout comme la herse, elle peut se tracter soit par un motoculteur, soit par un tracteur agricole d’une puissance de plus de 100 Chevaux-vapeur. Bien que ces deux équipements se destinent à travailler un terrain agricole, ils diffèrent en plusieurs points : 

Le mode de fonctionnement

Les pièces travaillantes d’une herse agricole se constituent en général de dents métalliques. Celles-ci pénètrent le sol sous leur propre poids, et brisent les mottes quand la herse se traîne à une vitesse maximale de près de 12 kilomètres par heure à l’arrière d’un tracteur. La charrue, en revanche, retourne une motte plus ou moins uniforme de terre grâce à deux composants principaux : un soc et un coutre. Sur une grande surface, plusieurs corps de charrues peuvent également se combiner pour rendre le travail plus facile et plus rapide. Ce qui peut donc exiger une puissance de traction également élevée.

L'objectif recherché

  • La charrue s’utilise pour labourer les champs, c’est-à-dire à retourner la partie superficielle du terrain de manière à pouvoir ramener l’horizon riche en minéraux à la surface, et l’horizon riche en matière organique, en profondeur. Un autre avantage de l’opération consiste également à l’aération et au décompactage de la couche arable de la zone.
  • La herse agricole, quant à elle, opère de façon à pulvériser les grosses mottes de terre pour que les graines puissent facilement y germer une fois semées. Toutefois, il est également possible d’utiliser la herse sur une culture déjà existante. En effet, comme la herse étrille, vous pouvez utiliser ce matériel pour des travaux de désherbage.

Les différents modèles existants

Les herses agricoles
Les charrues agricoles
Herse plate
Herse pliable
Herse à chaînons
Herse alternative
Herse à dents rigides
Herse à dents vibrantes
Herse émousseuse de prairie
Herse étrille


Charrue simple
Charrue claire-voie
Charrue sous-soleuse
Charrue déportée
Charrue Brabant
Charrue à disques

Nos herses les plus populaires

Voir tous les produits similaires
Bernard FOUGET
Guide écrit par :
Bernard FOUGET
Spécialiste agroalimentaire chez Hellopro
Ingénieur agronome de formation, collaborateur R&D chez Danone, puis responsable qualité d'une usine du groupe, j'exerce maintenant en tant que consultant pour l'industrie laitière. Je conseille également la communauté Hellopro sur l'équipement et les outils de production du secteur agroalimentaire.