hellopro.fr
23 000 fournisseurs référencés 2,5M de références en ligne 900 devis / jours Réponse sous
Un projet d' aménagement funéraire s'appuie sur plusieurs paramètres qu'il convient de ne pas négliger. Le caveau funéraire, également appelé caveau familial ou caveau funèbre, est le format de sépulture le plus fréquemment proposé aux familles des défunts. Généralement composé de plusieurs cases, il peut accueillir un ou plusieurs cercueils selon le choix.  

.  
Estimation de prix
  • Entre 1400€ à plus de 4000€

Qu’est-ce qu’un caveau funéraire ?

S’agissant d’une fosse cimentée enterrée en profondeur au sein d’un cimetière, le caveau funéraire a pour fonction d’accueillir les cercueils des membres d’une même famille mais pas nécessairement.  Dans le cas d’un petit caveau ne contenant que des urnes, l’appellation « cavurne » est plus appropriée. Pour le transport des corps, un chariot spécifique est dédié à cet emploi. 

Pour un caveau funéraire enterré, la structure sert de fondation au monument situé au-dessus, lui permettant :
  • d’isoler les cercueils de la terre afin de mieux les conserver
  • d’assurer une grande stabilité à l’ensemble de la structure.
Pour un caveau funéraire hors-sol où la sépulture se trouve au-dessus du sol, il est beaucoup plus approprié d’utiliser le terme « enfeu » plutôt que celui de « caveau funéraire ». Les plaques et stèles funéraires servent à indiquer le lieu de sépulture du défunt.  

Quels sont les différents types de caveaux funéraires ?

On dénombre trois types de caveaux funéraires ayant chacun leurs spécificités. Ainsi, selon le modèle choisi et le nombre de cases souhaitées, un caveau funéraire peut comporter des éléments accessoires tels que :
  • un mur de refend (faisant office de mur porteur et de séparation)
  • une case simple ou double
  • un tiroir simple ou double

Le caveau traditionnel

Caveau traditionnel
  • Construit de manière à empiler les cercueils les uns sur les autres, le caveau traditionnel intègre des plaques de béton séparant chaque cercueil. 

Le caveau case double

Caveau case double
  • Le caveau case double est conçu de manière à pouvoir superposer les cercueils par rangée de deux sur un même étage. 

Le caveau parisien

Caveau parisien
  • Le caveau parisien est un caveau à deux places pouvant contenir deux cercueils placés côte à côte. 
Maintenant que vous savez comment choisir un caveau funéraire et avez une idée précise de ce que vous recherchez, utilisez le bouton ci-dessous pour obtenir des devis de nos fournisseurs sous 3h.  

Quels sont les principaux avantages du caveau funéraire ?

En dépit d’un coût relativement élevé à l’achat, faire construire un caveau funéraire s’avère plus économique sur le long terme qu’une sépulture en pleine terre. 
  • Les disparus d'une même famille sont réunis en une seule sépulture, ce qui en fait d'office, un lieu de recueil commun. 
  • Il n’est plus nécessaire de créer d’autres sépultures au décès d’un autre membre de la famille.
  • Le caveau funéraire permet de conserver et de perpétuer longtemps, les souvenirs et l'attachement aux personnes disparues.
  • Les cercueils sont conservés en bien meilleur état que dans une sépulture en pleine terre.

Combien coûte un caveau funéraire ?

Le prix d’un caveau funéraire varie en fonction de :
  • son type de construction (préfabriqué ou coulé à la main en une seule dalle)
  • sa configuration (enterrée ou hors sol)
  • son modèle (traditionnel, case double, parisien)
  • nombre de cases
  • l’accessibilité du terrain
Caveau 1 place
Entre 1400€ et 1800€
Caveau 2 places
Entre 2300€ et 3000€
Caveau 3 places
Entre 3000€ et 4000€
Caveau 4, 5 ou 6 places 
Plus de 4000€

Comment entamer une construction de caveau funéraire ?

Construire un caveau funéraire quel que soit le modèle envisagé, nécessite de nombreux prérequis. Avant tout projet de construction, il convient d’acquérir une concession funéraire auprès de la commune du cimetière concerné.

Il s’agit d’une parcelle de terrain qu’une mairie cède à un particulier à un certain prix et ce, pour une durée déterminée ou indéterminée. C’est uniquement après cette étape essentielle qu’il lui sera permis d’y faire construire le caveau.

Avant un décès

Pour pouvoir acquérir une concession à l’avance, il convient de souscrire un contrat obsèques. Sachant qu’il est pratiquement impossible d’acheter une concession avant un décès, cette souscription reste la seule alternative pour protéger les proches de toutes dépenses au moment du décès. 

Après un décès

En prévision d'une inhumation et à défaut de posséder une concession, la famille devra impérativement approcher la commune concernée pour en faire la demande. Dans l’éventualité d'une crémation où une mise en columbarium de l’urne est nécessaire, elle devra tout de même faire l'acquisition d'une mini-parcelle de terrain appelée « case ».

Type de concession

Il existe 3 types de concessions funéraires :
  • Concession individuelle : elle est dédiée uniquement à la personne ayant acquis la concession.
  • Concession familiale : destinée à l’acquéreur ainsi qu’à ses descendants, à son conjoint ou encore à ses ascendants, elle est transmise aux prochaines générations à condition de faire l’objet d’un renouvellement si elle n’est pas perpétuelle.
  • Concession collective : elle est réservée à l’acquéreur ainsi qu’aux personnes mentionnées sur l’acte de concession sans obligation de lien familial.

Quel fabricant de caveaux funéraires choisir ?

La construction d’un caveau funéraire doit être confiée à un artisan marbrier qui possède le savoir-faire et l'expérience requis pour le métier..

Parmi les fabricants de caveaux funéraires les plus connus, on peut notamment citer :
  • Precase
  • Stradal funéraires
  • Passier

Les produits caveaux funéraires

Cave urne
Prix sur demande
Fournisseur certifié
Obtenir un tarif Envoyer un message
Caveaux funéraires caveaux
Prix sur demande
Mode de pose : hors sol, enterré
Type : monobloc
Obtenir un tarif Envoyer un message
Voir tous les produits similaires
Robert TAVERNIER
Guide écrit par :
Robert TAVERNIER
Spécialiste BTP chez Hellopro
Issu d'une formation professionnelle dans le BTP, j'ai débuté en tant que conducteur d'engin de chantier avant de devenir responsable de site et enfin acheteur d'équipement chez Vinci. Aujourd'hui, je partage mes conseils sur le terrassement, la construction et les machines lourdes.