23 000 fournisseurs référencés 2,5M de références en ligne 900 devis / jours Réponse sous
Le traitement d’eau par osmose inverse est un procédé de potabilisation d’eau, utilisant un système de filtrage, qui laisse uniquement passer les molécules d’eau. De cette façon, les matières contenues dans l’eau sont automatiquement éliminées.
Le traitement d’eau par osmose inverse peut être utilisé à l’échelle :
  • Domestique,
  • Industrielle.

Combien coûte le traitement d’eau par osmose inverse ?

Estimation de prix

  • 200 à plus de 2 000 €


Un traitement d’eau par osmose inverse, avec un osmoseur inversé, coûte entre 200 et plus de 2 000 euros. Ce prix varie en fonction :
  • du modèle, compact, classique, avec ou sans pompe
  • du débit,
  • de la marque.
Pour les frais d’installation, ils dépendent notamment des différents types de travaux à réaliser, du coût de l’éloignement et de la prestation en elle-même. Cependant, les tarifs d’installation, avec le prix d’acquisition du dispositif, oscillent entre 600 et 1 200 €.
Quant aux frais d’entretien englobant le coût de remplacement des filtres du dispositif, ils se situent entre 10 et 30 €, à chaque échéance.

Comment fonctionne le traitement d’eau par osmose inverse ?

Le principe reste simple : le phénomène d’osmose se produit lorsque deux liquides différemment concentrés finissent par s’équilibrer. En d’autres termes, la concentration en sel devient équivalente. Ces liquides sont placés séparément par une membrane semi-perméable pour former deux compartiments différents.
On parle cependant d’osmose inverse lorsque le procédé va dans l’autre sens. Les molécules d’eau traversent la membrane à la place du sel pour s’échanger. Par ailleurs, ce type de traitement s’opère en général à travers trois filtres :
  • Les deux premiers filtres (un préfiltre et un filtre) servent de dispositifs anti-sédiments. Ils prennent en charge le traitement de l’eau brute, en la débarrassant des éventuelles particules solides (sables, rouilles, etc.).
  • Le troisième filtre, un filtre à charbon, intervient pour le traitement du ph de l’eau. Le but étant d’améliorer le goût, ainsi que l’odeur de l’eau en éliminant les traces de produits chimiques (essentiellement du chlore) et des pesticides.
Toutefois, une membrane intervient à la fin du processus pour retenir notamment les nitrates, les calcaires, et les différentes sortes de virus ou de bactéries.

À quoi sert un traitement d’eau par osmose inverse ?

Par principe, l’eau du réseau public est soumise à des exigences de qualité réglementaire qui imposent des seuils de pollution à respecter. Des contrôles réguliers sont par ailleurs opérés pour s’en assurer.
Cependant, bien qu’étant potable, les concentrations en chlore, en calcaire, en nitrate ou en pesticides de ces eaux peuvent varier d’une région à une autre. Chaque réseau domestique peut également être à l’origine de formation ou de présence de micropolluants qui peuvent s’infiltrer dans l’eau. Ce sont notamment les problèmes de canalisation, la vétusté des installations, etc.
Ainsi, mettre en place des installations de filtration d’eau, dont le traitement d’eau par osmose inverse, garantit la pureté de l’eau à chaque robinet. Aussi, en comparaison à d’autres techniques de filtration d’eau :
  • L’osmose inverse assure un résultat optimisé, grâce à ses différents filtres et membrane,
  • L’osmose inverse représente un coût d’investissement plus ou moins rentable sur le long terme.

Comment choisir un osmoseur inversé ?

Le choix de l’osmoseur pour le traitement de l’eau par osmose inverse dépend essentiellement :
  • Des besoins de l’utilisateur,
  • Des contraintes liées à l’installation.

En fonction du volume et du débit recherchés

Les besoins et le niveau de consommation d’eau de l’établissement déterminent notamment le volume et le débit du dispositif de traitement d’eau par osmose inverse adapté. Ainsi, il est possible de choisir entre un dispositif avec ou sans réservoir. Si un osmoseur avec réservoir se réserve plutôt aux usages professionnels, les modèles sans réservoir, eux, se destinent surtout aux usages domestiques. En effet, par principe, un individu nécessite 3 à 4 litres d’eau au quotidien, que ce soit pour la nourriture ou pour l’hygiène.
En revanche, L’osmoseur sans réservoir propose un système de flux continu. Il traite l’eau à la demande, ce qui permet de bénéficier d’une qualité optimale de l’eau. Il est également moins encombrant, étant dépourvu de cuve.

En fonction de la pression de service

Pour que l’osmoseur puisse fonctionner correctement, l’eau traitée doit venir avec une pression plus ou moins importante. Pour ce faire, une pompe peut être indispensable. En revanche, il peut être possible de trouver un osmoseur inversé muni d’une pompe intégrée sur le marché. 

En fonction de l’installation

Pour choisir le bon modèle d’osmoseur inversé, son emplacement doit également être pris en compte. Il existe sur le marché différents types d’osmoseurs suivant leur disposition :
  • L’osmoseur compact s’installe directement sous l’évier.
  • Le modèle d’osmoseur classique, avec un réservoir, doit être branché au niveau du réseau de distribution d’eau du logement.

Comment utiliser correctement le traitement d’eau par osmose inverse ?

Pour bien utiliser un osmoseur inversé, certains points doivent être contrôlés :
  • Un osmoseur ne comporte pas de filtre anti-calcaire. Or, le calcaire peut rapidement endommager le système d’osmose. Pour y remédier, il est possible d’associer l’osmoseur inverse à un adoucisseur d’eau installé en amont.
  • Il est important de contrôler régulièrement la qualité de l’eau. Lorsque la qualité de l’eau change (présence d’odeur ou de goût indésirable), il peut s’agir d’un problème d’entretien ou d’un souci au niveau des filtres.
  • Il faut prévoir un entretien annuel régulier durant lequel, les trois filtres doivent être remplacés. Le réservoir doit aussi être vidé et nettoyé au moins deux fois par an (soit tous les six mois au minimum). La membrane, quant à elle, doit être remplacée tous les trois ans.

Nos principaux osmoseurs inversés

Fontaine eau filtrante osmose inverse
Prix sur demande
Fournisseur certifié
Domaine d'application : domestique
Obtenir un tarif Envoyer un message
Voir tous les produits similaires
Jean-Marc BRISSOT
Guide écrit par :
Jean-Marc BRISSOT
Spécialiste environnement chez Hellopro
Ingénieur en traitement de l’eau et des déchets, j'excerce aujourd’hui en tant que consultant pour plusieurs collectivités et rédige divers articles sur les problématiques associées.