23 000 fournisseurs référencés 2,5M de références en ligne 900 devis / jours Réponse sous
Une chargeuse est un engin des travaux publics, utilisé notamment sur des chantiers de construction. Elle se nomme encore chargeur sur pneus, chargeuse à roues, chargeur sur chenilles, Track ou Trax. Utile à tout professionnel du BTP, elle facilite surtout le transfert de charges généralement pondérales, d’un point à un autre, comme du bois, du gravier, des pierres ou des matériaux en vrac. 

Plusieurs modèles de chargeuses existent sur le marché. Ils diffèrent entre eux notamment par leur capacité, leur mobilité et leur taille. De nombreuses configurations peuvent également être apportées sur l’appareil pour une adaptation optimale, selon le chantier de mise en œuvre. En fonction de la capacité de l’engin, comptez aussi entre 80 000 et 150 000 euros pour un modèle d’une capacité de moins de 4 mètres cubes.

Qu’est-ce qu’une chargeuse ?

Une chargeuse se présente comme un engin de génie civil, communément utilisé sur différents types de chantiers. Elle se distingue surtout des autres engins de chantiers par sa capacité à manutentionner rapidement une grande quantité de matériaux. L’appareil peut se diviser en quatre parties :
  • Le godet chargeur, formant avec le bras hydraulique et les biellettes la partie articulée de l’appareil
  • Le bloc moteur, doté d’une puissance de près de 100 kilowatts
  • Le stabilisateur, constitué par des contrepoids installés au niveau du parechoc
  • La cabine du conducteur, équipée d’une toiture, d’un groupe d’instruments, d’un siège à suspension pneumatique et d’un vitrage à grande visibilité.
Le poids total d’une chargeuse est compris entre 3 et 10 tonnes. Sa vitesse de pointe avoisine les 20 kilomètres par heure, mais certains modèles récents peuvent atteindre les 40 kilomètres par heure. En fonction du modèle utilisé, le godet chargeur peut contenir entre 0,5 et 1,8 mètre cube de matériaux. Mais, souvent réservées aux exploitations minières, des machines dotées d’une capacité de levage supérieur à 8,5 tonnes existent aussi.

Une chargeuse peut servir dans différents types de travaux. Tels que :
  • Le déblayage ou le nivellement d’un terrain après terrassement
  • Le remblaiement d’une tranchée ou d’un trou
  • Le chargement d’un camion ou d’une trémie d’alimentation
  • La reprise des matériaux en vrac
  • La manutention de végétaux dans les zones boisées
Elle peut également intervenir sur trois différents types de chantiers. D’abord, dans le domaine des travaux publics, elle permet notamment de déplacer des remblais d’un point à un autre. Ensuite, dans le secteur du transport maritime, l’engin peut être utilisé sur les quais, pour faciliter le chargement des navires. Enfin, durant les travaux d’excavation d’un tunnel, par exemple, la chargeuse permet pareillement une meilleure manutention des terres excavées.

Combien coûte une chargeuse ?

Une chargeuse peut s’acheter ou se louer chez un concessionnaire spécialisé. Mais le prix peut varier selon divers facteurs. 

Pour un achat

Le poids, la marque, la configuration des équipements et la capacité du godet peuvent influencer le coût d’achat d’une chargeuse. En fonction du volume du godet, par exemple, son prix est généralement compris entre 40 000 et 150 000 euros. Il s’agit plus particulièrement des chargeuses, dont la capacité varie entre 800 et 4000 litres. 
Capacité du godet (en litre)
Prix estimatif (en euros hors taxes)
800
40 000 à 45 000
1200
50 000 à 55 000
2000
80 000 à 90 000
4000
130 000 à 150 000
Selon le modèle, les chargeuses les moins chères existantes restent les modèles compacts. Elles sont adaptées aux usages moins intensifs, voire ponctuels. Par comparaison, les modèles les plus onéreux du marché sont les chargeuses sur chenilles. Et les modèles les plus populaires sont constitués par les chargeuses sur roues. 
Modèles
Prix estimatif (en euros hors taxes)
Sur chenilles
200 000 à 350 000
Sur pneumatiques
40 000 à 150 000
Compacts
8 000 à 55 000
Si vous recherchez une chargeuse d’occasion, plusieurs modèles sont disponibles sur le marché. Certes moins chers, ils comportent le plus souvent un ou plusieurs défauts. Ainsi, avant tout paiement, il importe de bien se renseigner sur l’année de fabrication, les heures d’utilisation, les équipements d’origines et l’état en général de l’appareil. 

Pour une location

En location, le facteur principal de choix d’une chargeuse est la taille. En général, le coût se détermine en fonction d’une durée d’utilisation prédéfinie. Aussi, il est de nature dégressive. C’est-à-dire, le tarif appliqué diminue quand la durée d’utilisation augmente. Mais disposer d’une chargeuse à titre de location est plus particulièrement avantageux pour les travaux de courte durée. 
Modèle
Tarif
Coût estimatif de location (en euros)
Chargeuse sur chenille 
1 à 4 jours
200

Week-end
350
Chargeuse sur pneus 
1 à 4 jours
250

Week-end
300
Chargeuse compacte 
1 à 4 jours
150
Week-end
200

Quels sont les différents types de chargeuses ?

Pour tous vos travaux nécessitant un déplacement de charges, vous pouvez choisir parmi les sept (7) modèles existants : 

Les chargeuses sur pneumatiques

Chargeuse sur pneus
Les chargeuses sur pneus, aussi appelées chargeuses à roues, sont les plus populaires du marché. Pratique, le pneumatique leur permet de mieux s’adapter sur des sols durs et secs. Doté d’un système de transmission puissant, ce type d’engin offre aussi davantage de mobilité sur le chantier. Et grâce à la constitution en caoutchouc de leurs roues, elles sont utiles notamment pour éviter la détérioration du sol du chantier. 

Composées pour la plupart de quatre roues motrices, les chargeuses sur pneus fonctionnent sur la base de plusieurs technologies :
  • Un système d’alimentation
  • Un système de transmission
  • Un système hydraulique de fonctionnement
  • Un système hydraulique de direction
  • Un système d’opération
  • Un système de freinage
  • Un système de climatisation
  • Un système électrique
Pour leur mobilité rapide, les chargeuses sur pneumatiques sont aussi privilégiées quand le cycle de travail devient plus important. C’est-à-dire la distance à parcourir ainsi que les manœuvres nécessaires entre le lieu de chargement et le point de déchargement.

Les chargeuses sur chenilles

Chargeuse sur chenilles
Les chargeuses sur chenilles interviennent surtout sur des chantiers où les chargeuses sur pneus sont inadaptées. Tels que les terrains boueux, mous, accidentés, voire chaotiques, autrement dit des sols présentant des risques pour la sécurité des appareils sur pneumatiques. 

Les chargeuses sur chenilles sont en effet constituées d’un châssis reposant sur deux trains de roulement généralement en acier. Par rapport au système pneumatique, une telle technologie offre une meilleure traction à l’appareil. Aussi, elles sont principalement adaptées aux sols à caractère glissant ou caillouteux. Sur des surfaces bitumées ou bétonnées, les chargeuses sur chenilles peuvent techniquement rouler dessus, mais elles risquent également de concasser tout le substrat. De la sorte, elles sont interdites de circulation sur les voies publiques.

Un des inconvénients des chargeuses sur chenilles reste leur lenteur. En effet, le système de direction intégré peut être soit par dérapage des chenilles, soit par le biais d’un train avant directionnel. Pareillement, sur une ligne droite, elles dépassent rarement les 20 km/h.

Les chargeuses articulées

Chargeuse articulée
Ce sont le plus souvent des chargeuses à roues, utilisées surtout dans le domaine agricole. Elles se distinguent principalement par l’intégration d’une articulation pivotante et oscillante, entre la cabine et le bras de l’engin. Le châssis lui, est divisé en deux sections, un essieu avant et un essieu arrière. Sur les chantiers, une telle disposition assure une meilleure flexibilité de l’appareil dans ses manœuvres.

Ainsi, grâce à l’articulation, l’appareil peut par exemple :
  • Se remettre quasi instantanément en ligne après le déchargement du godet
  • Effectuer un virage presque sur place, en fonction de l’angle de braquage de l’articulation
  • S’adapter sur des chantiers exigeant puissance et agilité
  • Offrir une productivité largement supérieure à celle des autres modèles de chargeuses
Généralement dotées d’une structure imposante, les chargeuses articulées proposent aussi une cabine ergonomique. En effet, le centre de pilotage de l’engin est encadré par un vitrage avec visibilité à 360 °. C’est plus particulièrement utile sur de grands chantiers, mais aussi dans les fermes agricoles.

Le seul souci avec ce type d’engin reste son prix. Les chargeuses articulées affichent des prix supérieurs d’environ 15 % ceux de leurs homologues.

Les chargeuses rigides

Chargeuse rigide
Contrairement aux chargeuses articulées, les chargeuses rigides sont constituées d’un châssis monobloc. Roulant sur chenilles ou sur roues, elles proposent une grande stabilité sur les chantiers, notamment durant les manœuvres de levage.
Sur roues, les chargeuses rigides sont généralement équipées de 4 roues motrices, offrant ainsi une grande puissance durant les travaux. Mais des modèles incorporant 4 roues directrices existent également. Performante, une telle technologie apporte agilité et polyvalence à la machine.

Comparée à un appareil articulé, une chargeuse rigide demande également moins d’entretien. Elles intègrent moins d’axes pouvant s’user au bout de 2000 heures d’activité.

Les chargeuses télescopiques

Chargeuse télescopique
Il s’agit d’un engin doté d’un bras de levage télescopique, avec une portée maximale de près de 10 mètres. Du fait de la longueur de leur mât, les chargeuses télescopiques portent souvent le nom de téléchargeuses. 

Leur utilité se confirme aussi de plus en plus dans divers domaines d’activités. Tels que les exploitations agricoles, les usines de méthanisation, les entreprises agroalimentaires ou bien les stations de recyclage ou de compostage. Elles facilitent par exemple :
  • Le curage de la stabulation
  • Le chargement de container de fumier
  • L’alimentation des vaches laitières
  • Le transfert des matériaux en vrac d’un point à un autre
Conçues avant tout pour le monde agricole, les chargeuses télescopiques comportent en général une hauteur de cabine réduite. Ainsi, elles peuvent facilement accéder aux bâtiments agricoles. 

Selon le fabricant, l’engin peut être équipé :
  • D’un moteur d’une puissance comprise entre 50 et 90 kW
  • D’une capacité de levage de 2000 à 4000 kg
  • D’un poids à vide de près de 5000 kg
  • D’un châssis articulé ou rigide
  • De deux ou quatre roues directrices

Les chargeuses pour mines

Chargeuse pour mine
Aussi appelées chargeuses souterraines, les chargeuses pour mines permettent de réduire le coût par tonne des activités de chargement et de déchargement dans les exploitations minières. Elles se présentent en général comme une chargeuse sur roues à châssis articulé. Mais elles sont suffisamment puissantes et équipées pour mieux s’adapter à leur environnement de travail. 

Ainsi, elles embarquent le plus souvent :
  • Un bloc moteur d’une puissance de près de 400 chevaux-vapeur
  • Deux essieux articulés
  • Des axes étanches
  • Un godet de près de 9 mètres cubes
  • Une cabine latérale à taille optimisée
Ce type d’engin a longtemps démontré son efficacité dans le milieu souterrain, mais il  présente également un danger. En effet, le moteur diesel embarqué expose le conducteur au risque d’asphyxie durant les travaux. Ainsi, de plus en plus de constructeurs proposent des chargeuses pour exploitation minière souterraine électriques. Ces dernières nécessitent généralement un générateur de courant électrique pour fonctionner.

Les chargeuses compactes

Dans cette catégorie figurent tous les engins d’une masse opérationnelle de moins de 4 500 kg. Dotées d’un châssis monobloc, les chargeuses compactes meuvent surtout sur roues ou sur chenille. Avec leur taille réduite comparée aux autres modèles de chargeuses, elles sont plus particulièrement adaptées à travailler dans un espace serré. 

Polyvalentes, elles proposent également une grande souplesse d’intervention. Aussi, elles peuvent être utilisées pour diverses applications, comme le chargement, le terrassement, le déneigement ou encore la manutention.  

Comment conduire une chargeuse ?

Conduire une telle machine demande beaucoup de responsabilités. Une chargeuse constitue en effet un engin lourd, et les risques d’accident sont élevés. Ainsi, avant de démarrer l’engin, quelques règles de sécurité doivent être préalablement respectées. Ce sont surtout :
  • La possession d’un permis de conduire correspondant, notamment un Certificat d’aptitude à la conduite en sécurité ou CACES
  • Le nettoyage de la machine et plus particulièrement de son radiateur
  • L’éloignement de tous les produits inflammables de l’appareil
  • La neutralisation des réseaux souterrains
  • Le repérage des lignes électriques de proximité
  • L’équipement de toutes les protections individuelles
  • Le balisage de l’axe de circulation
  • Le repérage visuel des éventuels problèmes techniques de l’engin
  • La mise en place de la ceinture de sécurité
Dans la cabine, plusieurs instruments permettent au conducteur de contrôler toutes les manœuvres de la machine.

Pour démarrer

Vous devez introduire la clé de contact dans la serrure et actionner le frein à main. Selon le modèle, le freinage peut se faire via un levier ou une pédale. 

Pour avancer

Desserrez le frein à main, poussez le commutateur à coulisse sur le joystick vers l’avant et actionnez l’accélérateur en écrasant la pédale droite. 

Pour stationner

Retirez le pied droit de l’accélérateur, actionnez la pédale de frein juste à côté de celle de l’accélération, puis resserrez le frein à main. À ce moment, le symbole pour le frein de stationnement doit s’activer sur le tableau de bord. 

Pour reculer

Il vous suffit de reprendre la procédure d’avancement dans le sens inverse. 

Comment choisir une chargeuse ?

Vous devez prendre plusieurs critères en compte pour sélectionner votre chargeuse : 

Le volume à déplacer

Cette étape vous permet de déterminer le volume de matériaux à déplacer sur votre chantier. Ainsi, vous pouvez connaître le temps de travail nécessaire au projet, en fonction de la capacité de la machine. 

Le cycle de travail

Selon la vitesse et la performance de l’appareil, vous pouvez calculer le nombre de fois où vous devez remplir votre chargeuse pour acheminer tous les matériaux. 

La durée de travail

Certaines machines sont plus rapides et plus performantes que d’autres. En fonction de la vitesse de travail de la machine, vous pouvez calculer le temps nécessaire pour aboutir votre projet. Aussi, vous pouvez déterminer la nécessité ou non d’une autre machine.   

Le type de terrain

Dans le cas d’une surface bitumée ou bétonnée, une chargeuse à roues est à privilégier. S’il s’agit d’une surface boueuse ou caillouteuse, il est préférable d’opter pour une chargeuse à chenille. Pareillement, si la distance à parcourir est beaucoup plus importante, une chargeuse à roues constitue votre meilleure option, pour économiser du temps. 

L’environnement de travail

Si vous prévoyez d’utiliser une telle machine dans une ville, les chargeuses compactes sont plus adaptées. Elles vous permettent de mieux manœuvrer dans un espace serré. Ce type d’appareil est également conçu pour les petits travaux. 

Les produits chargeuses les plus populaires

Chargeuse  - epiroc häggloader 10hr
Prix sur demande
Marque : EPIROC France
Traction : Sur roues
Châssis : Navette - LHD
Obtenir un tarif Envoyer un message
Chargeuse 13,4t - venieri 12.63b
Prix sur demande
Marque : VENIERI S.p.a
Traction : Sur roues
Châssis : Articulé
Obtenir un tarif Envoyer un message
Chargeuses à pneus  doosan dl450
A partir de 62 500 € HT
Marque : DOOSAN
Traction : Sur roues
Demander un devis Envoyer un message
Voir tous les produits similaires

Les produits chargeuses articulées les plus populaires

Chargeuse 13,4t - venieri 12.63b
Prix sur demande
Marque : VENIERI S.p.a
Traction : Sur roues
Châssis : Articulé
Obtenir un tarif Envoyer un message
Chargeuses  10.8t - shantui sl30w
Prix sur demande
Marque : Shantui Construction Machinery
Traction : Sur roues
Châssis : Articulé
Obtenir un tarif Envoyer un message
Chargeuse 5,1t  - wacker neuson  750t
Prix sur demande
Marque : Wacker Neuson S.A.S
Traction : Sur roues
Châssis : Articulé
Obtenir un tarif Envoyer un message
Voir tous les produits similaires
Robert TAVERNIER
Guide écrit par :
Robert TAVERNIER
Spécialiste BTP chez Hellopro
Issu d'une formation professionnelle dans le BTP, j'ai débuté en tant que conducteur d'engin de chantier avant de devenir responsable de site et enfin acheteur d'équipement chez Vinci. Aujourd'hui, je partage mes conseils sur le terrassement, la construction et les machines lourdes.