hellopro.fr
23 000 fournisseurs référencés 2,5M de références en ligne 900 devis / jours Réponse sous
Le transpalette se présente comme l’équipement idéal pour déplacer des charges palettisées sur de courtes et moyennes distances. Simple d’utilisation, il est incontournable dans les zones de manutention. Il est disponible en plusieurs modèles spécialement conçus afin de répondre aux besoins des professionnels.
Estimation de prix
  • Entre 200 et 7 000 euros

Qu’est-ce qu’un transpalette ?

Un transpalette ou tire-palette est un équipement destiné à faciliter les opérations de manutention dans les locaux commerciaux et de stockage. Il permet de décoller les palettes et de les transporter de l’entrepôt au camion, et inversement. Il est composé de plusieurs éléments dont un châssis, un timon à poignées, deux bras de fourches, des roues directionnelles et des galets ainsi qu’un mécanisme hydraulique servant à surélever et rabaisser les charges.

Quel modèle choisir ?

Le transpalette manuel

Le transpalette manuel permet de transporter des palettes sur de courtes distances. Grâce à sa conception dénuée de motorisation, il est relativement léger et peut facilement être rangé dans un camion de livraison. Il peut supporter une charge allant jusqu’à 2 500 kg avec une vitesse de 5km/h. La hauteur maximale des fourches est de 20 cm.

L’appareil peut bénéficier d’une assistance au démarrage. Cependant, tout le travail de levage des fourches ainsi que la traction de l’appareil se font grâce à l’effort physique du cariste. Le déplacement de l’appareil s’effectue en tirant sur le timon, et le levage ainsi que le rabaissement des palettes grâce à un vérin hydraulique actionné par pompages du timon. En général, 12 à 13 pompages suffisent pour atteindre la hauteur maximale de levée.

Le transpalette électrique

Grâce à la puissance générée par son moteur ainsi que l’autonomie de sa batterie, le transpalette électrique peut déplacer des charges lourdes jusqu’à 3 000 kg sur de moyennes distances. Il est adapté à toutes surfaces ayant une dénivelée inférieure à 10 % avec une vitesse de translation de 10 km/h maximum. De par une grande solidité et une résistance accrue, il convient parfaitement pour une utilisation intensive quotidienne, offrant ainsi un gain de productivité considérable.

Toutes les commandes nécessaires aux manœuvres sont à portée de main au niveau du timon. Du démarrage au freinage sans oublier l’élévation des charges, tout est automatisé. L’appareil permet de réduire considérablement les efforts fournis par l’opérateur.

Le transpalette semi-électrique

Il existe 2 types de transpalettes semi-électriques :
  • Ceux avec un dispositif de levage électrique et une traction manuelle pour le déplacement.
  • Ceux avec un dispositif de levage manuel et un déplacement par motorisation électrique.

Quels sont les autres modèles spécifiques ?

Le transpalette à haute levée

Le transpalette à haute levée peut être manuel ou électrique. Il est capable de surélever ses fourches bien plus haut que les transpalettes standards, jusqu’à 80 cm. Sa capacité de charge maximale est de 1 500 kg.

Le transpalette peseur

Le transpalette peseur combine les avantages d’une balance électrique de précision et d’un tire-palette. Quatre capteurs intégrés sous les fourches permettent d’indiquer, sur un écran numérique, le poids brut, le poids net ou le poids total des marchandises transportées. Sa capacité de pesée varie entre 5 kg et 2 000 kg. Encore plus innovants et plus pratiques, d’autres modèles sont équipés d’une imprimante.

Le transpalette à plateforme

Le transpalette à plateforme, aussi appelé transpalette à conducteur porté, transpalette autoporté ou transpalette électrique embarqué, est doté d’une plateforme fixe ou rabattable servant de poste de conduite. Il se décline en modèle électrique ou semi-électrique.

Le transpalette silencieux

Le transpalette silencieux, électrique ou manuel, est utilisé pour le chargement ou déchargement nocturne de palettes en centre-ville ou dans les entrepôts situés près des habitations. Il est conçu pour émettre le moins de bruit possible. Il a un niveau sonore de 60 Db.

Le transpalette tout terrain

Le transpalette tout terrain fonctionne, soit manuellement, soit à l’aide d’une motorisation électrique ou thermique. Il permet une manutention rapide des palettes sur des chantiers, des terrains difficiles, irréguliers, escarpés ou boueux, en milieu extérieur. Sa capacité maximale de charge est de 1 200 kg. Ses fourches peuvent être réglables en écartement pour s’adapter à la taille des palettes. Très solide, il se différencie des autres modèles par un châssis plus large, conçu telle une structure métallique solide, ainsi que par des roues plus grandes. 

Le transpalette à levée rapide

Comme son l’indique, le transpalette à levée rapide peut surélever ses fourches plus rapidement que les autres modèles. Il suffit d’effectuer 6 pompages du timon pour arriver à la hauteur maximale des fourches.

Qui sont habilités à utiliser un transpalette ?

L’utilisation du transpalette manuel ne nécessite aucune certification spécifique. Cependant, la personne qui sera chargée de le manœuvrer devra passer par une formation de prévention sur les risques d’accident.

Par contre, l’utilisation du transpalette électrique à conducteur porté requiert le permis de cariste communément appelé CACES (Certificat d’Aptitude à la Conduite en Sécurité). Il s'obtient après suivi d'une formation payante de 3 jours.

Quels sont les règlementations et les consignes d’utilisation ?

Les transpalettes sont soumis à des normes et directives :
  • La directive 98/37/CE, concernant la conception des machines
  • La directive 95/63/CE, concernant les prescriptions minimales pour la sécurité et la santé des utilisateurs
  • Les normes NF EN 1175-1 et NF EN 1726-1 sur la sécurité des chariots de manutention
Le respect des consignes réduit les risques de blessures et d’accidents lors de l’utilisation d’un transpalette. Il y a quelques points à connaître avant d’utiliser le matériel :

Le respect de la capacité de charge

Il est strictement interdit d’utiliser un transpalette en surcharge. La capacité maximale est indiquée par le manufacturier et son non-respect peut entraîner des difficultés lors des manœuvres, ou des accidents.

Le contrôle des charges

Pour une utilisation optimale de l’appareil en toute sécurité, la largeur des palettes transportées ne doit idéalement pas dépasser la longueur des fourches. Une répartition équilibrée de la marchandise est nécessaire pour éviter les basculements. Aussi, l’appareil ne doit pas être déplacé lorsque la charge est en position de levée maximale pour éviter les risques de renversement. Il faut redoubler d’attention lors des transports de charges classées dangereuses ou très lourdes.

À noter que le transport de personnes est strictement interdit.

Le contrôle de l’environnement

Tout obstacle au sol sur le passage de l’appareil doit être enlevé. D’ailleurs, l’opérateur doit avoir une bonne visibilité sur son chemin et éviter le plus possible les sols glissants, surtout si les roues ne sont pas adaptées en fonction.

La sécurité du cariste

Le port de gants et de chaussures de sécurité est obligatoire durant l’utilisation d’un transpalette, qu’il soit manuel ou électrique.

Il est interdit de mettre le bras ou tout autre partie du corps (ou un quelconque objet) sous les fourches lorsque celles-ci sont soulevées, avec ou sans marchandises.

Quels sont les critères à prendre en compte avant l’achat ?

Les matériaux

  • Le châssis
Le châssis peut être en acier ou en inox. Le modèle en acier est le plus courant. Il est utilisé dans presque tous les secteurs d’activité surtout dans le milieu industriel. Le modèle en inox convient mieux aux entreprises agroalimentaires et pharmaceutiques étant donné qu’il est anticorrosif et possède une grande résistance à l’humidité.
  • Les roues
Les roues sont disponibles en nylon, en caoutchouc, en polyuréthane ou en vulkollan. Faciles à enlever, elles peuvent être remplacées lorsqu’elles sont usées.

La capacité de levage

Un transpalette peut transporter jusqu’à 2 000, voire 5 000 kg.

La longueur de fourches

Le choix de la longueur des fourches dépend de la taille des palettes à manutentionner. Les modèles les plus courants mesurent 1,15 m et sont adaptés à la longueur des palettes standards, appelées « palettes Europe ». Cependant, il est tout à fait possible d’utiliser des fourches de taille inférieure mesurant 60 à 90 cm ou de taille supérieure à 2 m.

Comment entretenir un transpalette ?

Étant donné que les transpalettes manuels ne sont pas considérés comme des engins de levage, ils n’ont pas besoin de passer par les Visites Générales Périodiques (VGP). La maintenance et l’entretien de l’appareil peuvent être réalisés par le cariste lui-même. En ce qui concerne les transpalettes électriques, surtout les modèles à haute levée et avec système de pesage, ils doivent être contrôlés tous les 6 mois.

Un bon entretien du transpalette nécessite également une vérification quotidienne du matériel pour éviter les mauvaises surprises et les accidents. Cette inspection concerne :
  • La vérification et le remplissage de l’huile
  • La lubrification régulière de l’appareil
  • Le nettoyage régulier des roues
  • La vérification de la chaîne
  • Le réglage de la soupape de descente
  • La vérification du système de freinage

Quel est le prix d’un transpalette ?

Le prix d'un transpalette dépend principalement du modèle. Le prix d’un transpalette manuel neuf démarre à 200 euros. Pour un modèle électrique, il faut compter entre 3 000 et 7 000 euros. Enfin, le prix d’un modèle semi-électrique démarre à 1 500 euros.

Les produits transpalettes les plus populaires

Voir tous les produits similaires
Lucas ELBAZ
Guide écrit par :
Lucas ELBAZ
Spécialiste logistique & distribution chez Hellopro
Ancien cadre en logistique dans le secteur de la grande distribution, j'ai fait mes armes chez Leclerc et Carrefour. Aujourd'hui reconverti dans la rédaction, je mets à profit mon expérience pour conseiller les acheteurs Hellopro.