hellopro.fr
23 000 fournisseurs référencés 2,5M de références en ligne 900 devis / jours Réponse sous
Un thermoplongeur est un dispositif conçu pour produire de la chaleur afin de chauffer un liquide. Cette chaleur est générée au moyen d'un élément de chauffage qui est immergé dans le liquide en question. Les thermoplongeurs se déclinent en trois grandes catégories :
  • les thermoplongeurs amovibles
  • les thermoplongeurs à bride
  • les thermoplongeurs à vis.
Estimation de prix
Entre 10 et 500 euros en moyenne

Combien coûte un thermoplongeur ?

Le prix d'un thermoplongeur varie généralement en fonction du modèle, de la gamme de l'appareil et de sa puissance.

Pour acheter un thermoplongeur d'une puissance inférieure à 300 watts, il faut un budget compris à partir de 10 euros. Le prix d'un thermoplongeur d'une puissance comprise entre 300 et 1000 watts est de 15 à 20 euros en moyenne. Cette catégorie de thermoplongeurs est facile à utiliser.

Pour un appareil d'une puissance supérieure à 1000 watts, il faut s'attendre à débourser entre 25 et 30 euros. Ce prix peut même monter jusqu'à environ 500 euros. La puissance de certains de ces appareils peut atteindre 10 000 watts.

Cliquez sur le bouton ci-dessous pour obtenir des devis de nos fournisseurs pour un thermoplongeur.

Quels sont les différents types de thermoplongeurs ?

Thermoplongeur à bouchon fileté ou à visser

Estimation de prix
Entre 160 et 500 euros en moyenne
Ce type de thermoplongeur repose sur des éléments tubulaires reprenant grossièrement la forme des épingles à cheveux. Ces derniers sont soudés à un bouchon fileté. Le raccordement de ce dispositif au récipient se fait directement par un orifice fileté dans une paroi de la cuve. Il peut également être raccordé via un demi-raccord, un raccord de tuyauterie ou une bride à souder appropriée. Les filets pour la fixation de ce modèle sont disponibles en plusieurs diamètres. Les dimensions de ces filets sont comprises entre 12,7 et 63,5 mm.

De nombreux systèmes de chauffage de liquides sont équipés d'un thermoplongeur à visser. Ces éléments chauffants sont adaptés au chauffage de l'eau et de tous les types de fluides de procédé.

Un thermoplongeur à visser coûte en moyenne entre 160 et 500 euros.

Thermoplongeur à bride

Estimation de prix
De 10 à 100 euros en moyenne
Il s'agit d'un dispositif à éléments tubulaires ayant la forme d'une épingle à cheveux. Ces éléments sont reliés par soudage ou brasage à une bride. C'est l'une des solutions les plus courantes pour chauffer les liquides. Pour son installation, il doit être relié par des boulons à une bride prévue à cet effet. Cette dernière est elle-même fixée par soudure à la paroi de la cuve ou à la buse.

En ce qui concerne les dimensions de cette bride, son diamètre est compris entre 76,2 mm et 355,6 mm. Cela lui permet de résister à la forte pression du liquide contenu dans le réservoir. Les thermoplongeurs à bride sont conçus pour générer de la chaleur dans les citernes et les appareils sous pression.

En général, le prix d'un thermoplongeur à bride se situe entre 10 et 100 euros en moyenne.

Thermoplongeur amovible

Estimation de prix
Entre 10 et 60 euros
Le thermoplongeur amovible est destiné aux réservoirs où l'installation d'un modèle fixe est problématique. Cet accessoire se pose sur le dessus de la cuve. La partie chauffante se fixe contre la paroi de la cuve ou au fond de celle-ci.

Cet élément chauffant distribue uniformément la chaleur dans tout le réservoir grâce à la circulation naturelle du fluide. Ce type de thermoplongeur peut être déplacé et démonté sans difficulté. Pour le nettoyer, il faut juste le détacher de son support.

Ces modèles sont disponibles en différents matériaux et formes d'éléments chauffants. Ils peuvent être en :
  • acier 
  • incoloy
  • cuivre
  • fonte
  • inox
  • titane
Pour s'offrir un thermoplongeur amovible, il faut prévoir un budget compris entre 10 et 60 euros.

Quels sont les paramètres à considérer lors du choix d'un thermoplongeur ?

Pour bien choisir un thermoplongeur, il faut notamment prendre en compte certains critères :
  • Le type de fluide à traiter : il peut s'agir d'eau, d'acide, de bains de galvanisation ou de solvant.
  • La puissance du thermoplongeur
  • La température de chauffage : elle est comprise entre 40 et 70°C ou plus.
  • L’étanchéité de l’appareil
  • Le matériau de la gaine : en cuivre, en inox, en acier
  • La technologie
  • Les possibilités de configuration : par exemple, un thermoplongeur peut avoir un thermostat.
  • La sécurité : il existe des modèles qui sont pourvus d'un système de protection et d'autres qui ne le sont pas.
  • La marque : Heatsystems, KitchenBoss, Sopara, Klarstein, Rica ou Vitelec

Quelles sont les caractéristiques d'un thermoplongeur ?

Un thermoplongeur est alimenté par l'électricité. Le chauffage du liquide à la température souhaitée ne prend que quelques minutes. Ce dispositif électrique n'a rien à voir avec un chauffage au combustible. Il ne produit pas de fumées. Le thermoplongeur est hygiénique et ne présente aucun risque de contamination du fluide. Ce type d'outil doit être manipulé avec précaution.

Le contact direct et permanent avec l'eau caractérise ce système de chauffage. Une fois immergé dans un liquide tel que l'eau ou l'huile, le thermoplongeur se met à chauffer immédiatement. Ce processus se poursuit jusqu'à la température prévue par l'utilisateur. Dès que le dispositif est mis en marche, la chaleur se répand dans le liquide à travers l'élément chauffant.

Également appelés réchauffeurs électriques, les thermoplongeurs professionnels trouvent leur place dans l'industrie, principalement dans les secteurs du pétrole et du gaz.

Le thermoplongeur est équipé d'un mécanisme de contrôle de la température. Cela permet d'ajuster la chaleur selon les exigences prévues.

Les s produits thermoplongeurs les plus populaires

Chauffe-vin
Prix sur demande
Fournisseur certifié
Obtenir un tarif Envoyer un message
Voir tous les produits similaires
Robert TAVERNIER
Guide écrit par :
Robert TAVERNIER
Spécialiste BTP chez Hellopro
Issu d'une formation professionnelle dans le BTP, j'ai débuté en tant que conducteur d'engin de chantier avant de devenir responsable de site et enfin acheteur d'équipement chez Vinci. Aujourd'hui, je partage mes conseils sur le terrassement, la construction et les machines lourdes.