hellopro.fr
23 000 fournisseurs référencés 2,5M de références en ligne 900 devis / jours Réponse sous
Toute activité industrielle doit pouvoir assurer une gestion optimisée de sa logistique, notamment pour la manutention et le levage d’équipements lourds. Pour ce faire, le pont roulant s’avère être l’appareil le plus adapté, qu’il s’agisse d’un atelier de création de produits, d’un entrepôt amont, d’une infrastructure intermédiaire ou d’un entrepôt aval. Le système de sécurité intégré, comme les limiteurs de charge, les empêche de se mettre en œuvre en cas de dépassement de la charge utile maximale autorisée. Ce qui permet de garantir la sécurité de l’utilisateur et des personnels situés dans la zone.

À l'heure actuelle, les ponts roulants fabriqués pour les sites industriels deviennent de plus en plus performants. Ils utilisent, par exemple, des matériaux anti-explosifs comme le cuivre pour éviter toute étincelle. Le prix constaté pour ce type de produit varie entre 1 000 et 100 000 euros, en fonction de sa performance.
Estimation de prix
  • Entre 1 000 et 100 000 euros

Un pont roulant c’est quoi ?

Un pont roulant se présente comme une machine qui sert à manutentionner, à déplacer, à déposer, à stocker, à charger ou à décharger des produits ou des équipements lourds à l’intérieur ou à l’extérieur d’un bâtiment industriel.

Son fonctionnement repose sur divers composants comme :
  • Un pont ou poutre
  • Un chariot suspendu
  • Un mécanisme de levage
  • Un sommier
  • Un groupe d’entraînement
  • Une boîte de commande
  • Un chemin de roulement ou rail
Les données techniques concernant les ponts roulants sont indiquées dans le tableau suivant :
Composition d'un pont roulant
Capacité
Portée
Empattement
Hauteur de levage
Diamètre du galet de roulement
Poids
Puissance électrique
Kg
m
mm
m
mm
Kg
Kw
500
5
400
5
125
275
2 500
1 000
10
1 200
5
125
1 000
5 000
5 000
10
1 500
10
200
1 750
10 000
10 000
15
2 200
10
315
3 775
12 500
500 000
30
5 000
30
500
5 000
25 000
Pour la manutention du produit, le pont roulant s’équipe de mouflage, dont la configuration peut être 1/1, 2/1, 4/1, 6/1 ou 8/1.
Utilisation d'un pont roulant
Vous pouvez utiliser un pont roulant dans de nombreux secteurs d’activités comme :

Comment fonctionne un pont roulant ?

Le pont roulant fonctionne comme une grue : le levage se fait à l’aide d’un mécanisme mobile, dont la portée maximale peut atteindre plusieurs dizaines de mètres. Contrairement à une grue, en revanche, il n’y a aucun risque de basculement de la structure puisque le pont est établi sur deux rails qui guident la traverse durant le déplacement de la charge. Ces rails peuvent par ailleurs être posés sur des colonnes maçonnées du bâtiment ou suspendus sous la charpente de celui-ci. Ce qui permet notamment d’adapter l’appareil en fonction de la disposition du bâtiment, bien que la capacité de levage du mécanisme varie d’un modèle à un autre.

Si les rails servent donc de guide pour le pont, ce dernier, lui, supporte le chariot suspendu qu’on a équipé d’un mécanisme de levage, l’élément qui permet de lever ou de déposer la charge. De nombreux ponts roulants utilisent ainsi des treuils comme appareil de levage alors que d’autres exploitent un palan à câble. Chacun des deux systèmes offre cependant des avantages qui leur sont propres.

Pour faciliter la mise en œuvre de l’appareil, la boîte de commande du système permet à l’opérateur d’actionner les composants électriques de la machine. Il s’agit notamment :

  • Du variateur de fréquence pour les groupes d’entraînements
  • De l’affichage de charge
  • Des boîtes à boutons-poussoirs
  • Du moteur électrique 
Sur certains modèles, la translation direction pont roulant sur les rails de roulement se fait manuellement. On les appelle également pont roulant manuel, par opposition au pont roulant motorisé.

Comment installer un pont roulant ?

Un pont roulant se monte en général élément par élément. Quel que soit cependant le modèle choisi, le pont, dit poutre, se constitue toujours en premier. Dans le cas d’un modèle simple poutre, par exemple, le pont est formé par un longeron métallique de dimensions dépendant de la capacité de levage de la structure. Le sommier, avec ses galets et son groupe d’entraînement, viendra par la suite se fixer aux deux extrémités du pont. Le chariot, le mécanisme de levage et le mouflage s’assemblent plus tard pour former le bras de levage de votre pont roulant.

Afin de garantir une alimentation électrique permanente du mécanisme de levage, plusieurs profils supports et butées se fixent le long du pont pour former la guirlande de la ligne d’alimentation. Ce qui permet par la même occasion de fixer le coffret électrique de la machine. Une fois cette étape terminée, vous pouvez maintenant commencer les travaux en hauteur.

En hauteur, le chemin de roulement doit être bien attaché à la structure porteuse puisqu’il constitue l’élément qui va supporter le poids total de votre pont et de la charge manutentionnée au moment de la mise en œuvre. Selon le fabricant, le rail peut donc être soudé, boulonné ou fixé à la structure par un dispositif de serrage. Enfin, une grue facilitera la fixation de votre pont sur ses rails de roulement.

À noter toutefois que l’installation d’un pont roulant est fortement réglementée, notamment par la norme NF EN 15011. Cette norme, applicable aussi bien aux ponts roulants qu’aux portiques, exige :

  • Une étude préalable des besoins et de l’environnement de chantier avant toute mise en place d’un pont roulant
  • Un examen d’adéquation entre l’appareil et vos activités
  • Des vérifications minutieuses et périodiques de l’appareil, notamment en matière de sécurité

Comment utiliser un pont roulant ?

Seul un opérateur ayant suivi une formation adéquate peut conduire un pont roulant. Une telle formation débouche en général sur la délivrance d’un CACES R 484 ou le Certificat d’aptitude à la conduite en sécurité des ponts roulants, portiques et semi-portiques. Un employeur peut cependant affecter un jeune travailleur à cette tâche à condition que celui-ci soit considéré apte médicalement et qu’une déclaration de dérogation au Code du travail soit envoyée auprès du service de l’inspection du travail.

Voici donc les consignes de sécurité que tout pontier doit obligatoirement connaître avant de manutentionner une charge avec l’appareil :
  • Éviter d’actionner la machine si celle-ci présente une ou plusieurs défectuosités
  • Éviter de soulever des charges supérieures à la cmu pont roulant ou la charge utile maximale de la machine
  • Éviter de soulever des charges avec des élingues inadaptées
  • Éviter d’abaisser le mouflage pont roulant quand l’appareil ne dispose plus que de deux tours complets de câble sur son tambour
  • Éviter tout balancement de la charge. Pour ce faire, levez la charge en positionnant l’appareil directement au-dessus de cette dernière.
  • Éviter de lever une charge à une hauteur trop élevée pour franchir un obstacle
  • Éviter de faire passer une charge au-dessus d’un ou de plusieurs travailleurs
  • Éviter de laisser une personne monter sur le mouflage ou sur une charge
Ainsi, si vous voulez déplacer une charge en toute sécurité avec un pont roulant, procédez comme suit :

  • Assurez-vous que la charge respecte les conditions d’utilisation de l’appareil
  • Veillez à ce que le lieu de travail soit bien organisé et exempt d’obstacles pour le déplacement de la charge
  • Réalisez une inspection visuelle de la machine avant de la démarrer
  • Fixez fermement les élingues
  • Tendez les câbles de levage puis levez faiblement la charge pour vérifier le bon fonctionnement du système de freinage
  • Maîtrisez le mouvement pont roulant notamment durant la descente
  • Décrochez la charge du mouflage
  • Relevez le mouflage à mi-hauteur
  • Mettez le pont roulant à la position initiale
  • Désactivez toutes les commandes et fermez le circuit principal
En cas de panne électrique, vous devez placer les commandes de l’appareil à la position d’arrêt tout en restant à votre poste, notamment si vous conduisez un pont roulant à cabine. Autrement dit, attendez les secours avant de quitter votre pont roulant.

De quoi se composent les différents modèles de ponts roulants ?

Les petits ponts roulants

Petit pont roulant
Un petit pont roulant est un appareil conçu pour les petits ateliers. Aussi appelées pont roulant manuel ou pont roulant 500 kg, les petits ponts roulants proposent généralement une portée de près de 10 mètres en moyenne. Composés d’une poutre et d’un mécanisme de levage de puissance modérée, ils sont notamment utilisées pour améliorer la productivité d’un entrepôt artisanal ou industriel. 

Les ponts roulants posés aux rails

Pont roulant sur rail
Ce sont les modèles de ponts roulants les plus populaires existants. De haute performance, le pont roulant sur rail peut lever des charges jusqu’à plus de 250 tonnes. Leur portée maximale, quant à elle, peut aller jusqu’à 40 mètres environ.

Il existe plusieurs versions de ponts roulants posés aux rails :
  • Les ponts roulants manuels
  • Les ponts roulants motorisés
  • Les ponts roulants monopoutre ou simple poutre
  • Les ponts roulants bipoutres ou double poutres

Les ponts roulants suspendus

Pont roulant suspendu
Un pont roulant suspendu se conforme notamment aux exigences des bâtiments complexes. En principe, un pont roulant suspendu est installé au niveau de la charpente du hall permettant ainsi de libérer le plancher pour d’autres applications.

Les ponts roulants mobiles

Pont roulant mobile
Muni d’une cabine, d’un moteur thermique et de divers composants hydrauliques, un pont roulant mobile ou pont roulant sur roue permet de remplacer une grue pour des applications extérieures.

Comment choisir un pont roulant ?

Après avoir répondu à la question qu est ce qu un pont roulant, on vous propose de connaître les critères à prendre en compte pour le dimensionnement pont roulant :

Estimer le bâtiment d’exploitation

Pour bien estimer votre hall, commencez par mesurer sa longueur, largeur et hauteur. C’est ainsi que vous pourriez déterminer la longueur des rails à fixer pour le roulement de la machine, la portée de la structure et la hauteur de mise en œuvre de l’appareil. En déterminant ces paramètres, vous pouvez mieux organiser votre logistique en fonction de vos activités et de vos besoins.

Évaluer les applications

Cette étape consiste à apprécier diverses variables, comme :
  • La taille, le poids et la densité de la charge à manipuler
  • Le nombre de cycles ou la fréquence de l’usage de l’appareil
  • Le mode de contrôle et la vitesse de la machine
  • L’impact de la mise en œuvre de l’appareil sur la productivité du site

Nos ponts roulants les plus populaires

Voir tous les produits similaires
Lucas ELBAZ
Guide écrit par :
Lucas ELBAZ
Spécialiste logistique & distribution chez Hellopro
Ancien cadre en logistique dans le secteur de la grande distribution, j'ai fait mes armes chez Leclerc et Carrefour. Aujourd'hui reconverti dans la rédaction, je mets à profit mon expérience pour conseiller les acheteurs Hellopro.