hellopro.fr
23 000 fournisseurs référencés 2,5M de références en ligne 900 devis / jours Réponse sous

Tout savoir sur les dispositifs anti-inondation pour la protection contre les inondations

Dispositif anti inondation
Décrivez votre besoin et recevez les tarifs des fournisseurs
Vous devez sélectionner une réponse avant de valider
Décrivez votre besoin
Voir les prix
Les inondations sont des phénomènes tout aussi ravageurs qu’imprévisibles. Historiquement, la protection contre les inondations se fait via la construction d’ouvrages d’ingénierie lourde. Cependant, du fait de leurs performances limitées et de leurs coûts environnementaux, ces solutions ont été progressivement remplacées par des dispositifs de protection rapprochée contre les inondations. Ces dernières, étant amovibles, présentent un faible impact sur l’environnement et le paysage. Elles peuvent être installées au niveau des :
  • Espaces publics,
  • Voiries,
  • Bâtiments publics,
  • Logements individuels ou collectifs,
  • Chantiers de construction.

Quelles sont les stratégies de protection rapprochée contre les inondations ?

L’efficacité et la pertinence d’un dispositif de protection rapprochée contre les inondations dépendent de la stratégie mise en place. Il existe trois principales stratégies pour réduire les dommages lors de crues : l’endiguement d’un cours d’eau, la protection périphérique ainsi que la protection directe sur bâtiment. Elles font partie des programmes d’actions de prévention des inondations ou PAPI.

L’endiguement d’un cours d’eau

Cette stratégie de lutte contre les inondations évite que l’eau ne déborde de son lit en cas de crue saisonnière. Pour y parvenir, il est nécessaire d’endiguer temporairement le cours d’eau durant les périodes jugées à risques.
Cela passe notamment par la mise en place de digue temporaire le long de la rive, voire le long des deux rives. Ces équipements de protection rapprochée contre les inondations canalisent le flux d’eau, et évitent tout risque de déversement dans les zones habitées.

La protection périphérique

La stratégie de protection périphérique est parfois connue sous le nom de protection périmétrique. Cette solution vise à protéger à distance une zone jugée à risque. Cela peut être le cas d’un quartier ou d’un ensemble de bâtiments.
La protection périphérique s’appuie sur la mise en place d’une digue, qui va confiner la zone à risque. Cette construction temporaire va dévier le flux d’eau en cas de crue, ce qui prévient tout risque de dégâts liés aux inondations.
Ces barrières de protection anti-inondation doivent être suffisamment hautes, pour éviter que l’eau ne passe par-dessus. Elles doivent également résister aux chocs que peuvent provoquer les débris emportés par les cours d’eau.

La protection directe sur bâtiment

Cette solution s’adresse aussi bien aux bâtiments publics qu’aux bâtiments d’habitation. Le but est ici d’éviter que de l’eau ne s’infiltre dans un immeuble, en cas de crue. Pour y parvenir, il faut traiter directement les sites d’infiltration en les étanchéifiant.
La solution la plus simple consiste à installer les dispositifs anti-inondation directement sur le bâtiment, au niveau de certains points sensibles. Cela est notamment le cas des ouvertures telles que les portes ou les fenêtres. Certains dispositifs de protection rapprochée contre les inondations peuvent être posés au niveau des portails ou au niveau des canalisations.

Quels sont les différents équipements pour la protection périphérique contre les inondations ?

Dispositif de protection rapprochée contre les inondations
Estimation de prix
Équipements de protection amovibles et non-mobiles
Entre 1000 et 5000 €
Dispositifs anti-inondation amovibles et mobiles
De 40 à 600 €
Dispositifs anti-inondation passifs
Environ 500 € le mètre linéaire 

Les dispositifs anti-inondation démontables et non-mobiles

Estimation de prix
Entre 1000 et 5000 €
Le prix des dispositifs anti-inondation démontables et non-mobiles oscille généralement entre 1000 et 5000 €. Il s’agit de véritables digues démontables, qui doivent être installées au moment où une crue est annoncée. Solidement ancrées dans le sol, ces barrières anti-inondation forment une ligne défensive solide et pérenne.
Les dispositifs de protection rapprochée contre les inondations démontables et non-mobiles sont constitués de panneaux en aluminium, en PVC ou en verre qui sont fixés à des poteaux. Ces derniers sont ancrés dans une fondation au sol. Cette configuration leur confère une grande résistance aux chocs et à la pression de l’eau.
Ces types de barrière anti-inondation peuvent ainsi avoir une hauteur très importante. Ils font généralement entre 1,8 et 5 mètres de haut.

Les dispositifs anti-inondation amovibles et mobiles

Dispositifs anti-inondation amovibles et mobiles
Estimation de prix
Barrière anti-inondation auto-stable
Entre 270 et 600 €
Boudin anti-inondation
Entre 40 et 140 €
Le prix des dispositifs anti-inondation amovibles et mobiles oscille entre 40 et 600 €. Comme leur nom l’indique, il est possible de déplacer sur différents sites ces barrières anti-crues. En effet, elles sont auto-stables et n’ont pas besoin d’un point d’ancrage pour tenir.
Les équipements anti-inondation amovibles et mobiles utilisent le plus souvent la pression de l’eau pour conserver une certaine stabilité. Il arrive que leur base ait besoin d’un lest afin d’assurer une installation relativement facile. Néanmoins, le gain en maniabilité se fait au prix d’une perte en fiabilité. De ce fait, ces équipements anti-inondation ont une hauteur maximale d’1,5 m.

Il existe deux grandes catégories de dispositifs anti-inondation amovibles et mobiles :
  • Barrières anti-inondation auto-stables constituées de panneaux en forme de L, qui s’encastrent les unes dans les autres. Leur base large leur offre une plus grande stabilité, afin de retenir plus efficacement le flux d’eau. Ces dispositifs coûtent généralement entre 270 et 600 €.
  • Boudins anti-inondation fabriqués en PVC et peuvent être remplis soit d’air soit d’eau. Ils possèdent une jupe d’ancrage, qu’il faut parfois lester, et qui leur permet d’adhérer au sol. L’ensemble fonctionne par gravité. Le poids de l’eau assure alors la stabilité du dispositif de protection rapprochée anti-inondation. Le prix des boudins anti-inondation varie généralement entre 40 et 140 €.

Les dispositifs anti-inondation passifs

Estimation de prix
Environ 500 € le mètre linéaire
Les dispositifs passifs de protection rapprochée contre les inondations coûtent généralement 500 € le mètre linéaire. Ils ont la faculté de se déployer automatiquement, sans besoin ni d’une intervention humaine ni d’électricité.
Les dispositifs anti-inondation passifs utilisent le plus souvent la force de l’eau pour s’élever ou s’abaisser. En l’absence de crue, la barrière est posée horizontalement sur un bassin métallique. Elle offre une protection permanente, tout en se montrant très discrète au quotidien.

Quels sont les différents équipements pour la protection directe des bâtiments contre les inondations ?

Dispositifs anti-inondation pour la protection directe des bâtiments
Estimation de prix
Estimation de prix
Entre 300 et 900 €
Sac anti-inondation 
Environ 60 €

Barrière de porte anti-inondation

Estimation de prix
Entre 300 et 900 €
Les barrières de porte anti-inondation coûtent généralement entre 300 et 900 €. Ce dispositif de lutte contre la crue des eaux est aussi connu sous le nom de batardeau. Il s’agit d’une protection rigide, fabriquée en métal ou en matériau composite. Ce type de batardeau se fixe en applique sur le cadre d’une porte, afin d’étanchéifier cette ouverture. Sa hauteur varie de 40 à 90 cm, ce qui permet de gérer une certaine montée des eaux.

Sac anti-inondation

Estimation de prix
Environ 60 €
Le sac anti-inondation est une solution relativement peu coûteuse et facile à mettre en place, pour lutter contre la montée des eaux. Le prix d’un lot de 2 à 6 sacs anti-inondation est d’environ 60 €. Facile à installer, ce dispositif est entassé au niveau des ouvertures afin de dévier la course de l’eau.
S’ils sont traditionnellement remplis de sable, les sacs anti-inondation sont aujourd’hui remplis d’un polymère synthétique qui présente un fort pouvoir absorbant. En contact de l’eau, le sac va gonfler et absorber les irrégularités des murs, ce qui améliore son étanchéité.
Pour aller plus loin
  • h
    Quel batardeau choisir ? Prix, types, utilisation, fabricants
    Les batardeaux désignent des structures en principe provisoires pour se protéger contre les crues.
  • h
    Comment choisir une barrière anti-inondation ?
    Une barrière anti-inondation est un ouvrage destiné généralement à la protection des habitation
  • h
    Combien coûte un caillebotis ?
    Le caillebotis est une dalle carrée, utilisée pour le revêtement de sol. Il se pr
  • h
    Combien coûte un tapis de sécurité ?
    Les tapis de sécurité sont des capteurs à commutation de surface utilisés pour protég

Nos dispositifs anti-inondation les plus populaires

Publié le 10/11/2022
Robert TAVERNIER
Guide écrit par :
Robert TAVERNIER
Spécialiste BTP chez Hellopro
Issu d'une formation professionnelle dans le BTP, j'ai débuté en tant que conducteur d'engin de chantier avant de devenir responsable de site et enfin acheteur d'équipement chez Vinci. Aujourd'hui, je partage mes conseils sur le terrassement, la construction et les machines lourdes.
Barrières anti-inondation : Vous cherchez le meilleur prix ?