23 000 fournisseurs référencés 2,5M de références en ligne 900 devis / jours Réponse sous
Le brise-vue fait partie des solutions pratiques pour profiter des espaces extérieurs en toute discrétion. Composé de panneaux plus ou moins opaques, ce dispositif occultant permet surtout de se protéger des regards indiscrets. Par ailleurs, il se décline sous différents modèles.

Combien coûte un brise-vue ?

Estimation de prix
  • De 20 € à plus de 800 € (hors pose)
Le prix d’un brise-vue va généralement de 20 à 800 € hors pose. Les principaux paramètres qui influent sur le coût de ce type d’équipement restent son modèle, ses matériaux de fabrication, ses dimensions et son degré d’occultation.
En fonction du modèle choisi, le prix d’un brise-vue peut se repartir comme suit :

Modèles
Prix minimal
Prix maximal
Brise-vue en PVC
20€
750€
Brise-vue en toile
25€
300€
Brise-vue synthétique
20€
200€
Brise-vue en feuillage artificiel
20€
100€
Brise-vue naturel
20€
80€

À quoi sert un brise-vue ?

Le brise-vue, aussi appelé pare-vue ou bien cache-vu, est un rouleau de végétaux, de toile ou de panneau de plastique à poser sur un endroit afin de gagner un certain niveau d’occultation. Il est pratique pour toutes personnes qui souhaitent se protéger des vis-à-vis ou des regards indiscrets. Il peut équiper une clôture métallique, une terrasse, un balcon, une pergola, les bords d’une piscine, etc.
De plus, le dispositif peut faire office d’élément décorateur, d’autant qu’il est disponible sous différents coloris et compositions. Ainsi, un modèle à feuillage offre par exemple de la verdure à votre espace extérieur.
Aussi, la pose d’un brise-vue se fait généralement d’une manière plus ou moins facile. Selon son matériau de fabrication, il peut également résister aux conditions climatiques des plus rudes. L’entretien, quant à lui, se fait d’une manière aisée puisqu’il suffit d’un nettoyage à l’eau savonneuse pour le remettre comme neuf. Pareillement, en hiver, quand des pellicules de neige ou de glace se fixent sur le dispositif, l’utilisation de produits anti-neige et anti-verglas suffit pour les enlever.
En revanche, dans le domaine industriel, un brise-vue s’utilise notamment pour dissimuler par exemple :

Quels sont les différents types de brise-vue existants ?

Les brises-vues naturels

Les brises-vues naturels prennent la forme de canisses en osier, en bois, en paillons, en brande de bruyère, en bambou ou bien en roseau. Ils sont notamment assemblés par des fils de fer. Ces modèles sont plus adaptés aux clôtures en bois.

Les brises-vues synthétiques

Les brises-vues synthétiques existent sous forme de lamelles ou de maille tressée souple. Les modèles les plus courants sont les canisses en polyéthylène vert et les canisses en PVC. Certains fabricants conçoivent cependant aussi des modèles imitant les matières végétales. Ils affichent un aspect naturel, ce qui leur permet de s’harmoniser avec les autres éléments du jardin, comme les bacs à fleurs et jardinières.

Les brises-vues en toile tissée

Les brises-vues en toile tissée font office d’élément d’occultation sur une rambarde de balcon ou un grillage. D’aspect moderne, ils se déclinent sous différents coloris d’autant qu’il est possible de trouver des modèles avec des motifs imprimés, ce qui leur permet de se conformer au design des éléments extérieurs, comme la clôture, les portails coulissants, les portillons, etc.
Pour pouvoir mieux résister aux aléas climatiques, voire au feu, les brises-vues en toile tissée peuvent également bénéficier d’un traitement spécifique dès sa conception ou in situ. À noter que, par nature, ces modèles de pare-vues résistent au vent et se déchirent rarement puisqu’ils laissent passer une partie de la brise.

Les haies artificielles

Les haies synthétiques peuvent imiter les branches d’arbres. Leur avantage repose sur le fait qu’ils sont faciles à poser. Elles ne demandent pas aussi beaucoup d’entretien, à la différence des haies naturelles nécessitant l’utilisation d’un taille-haie hydraulique et d’un broyeur de végétaux

Comment bien choisir son brise-vue?

Pour mieux choisir un brise-vue, il faut se baser sur quelques critères d’achat :

Le degré d’occultation du brise-vue

Le brise-vue peut être occultant ou non, selon sa densité ou la concentration de ses matières de fabrication. Plus ces matières sont denses, plus le dispositif est à même de garder efficacement ses utilisateurs à l’abri des regards indiscrets. Il existe plusieurs types de brise-vue selon leurs niveaux d’occultation :
  • Les brises-vues à occultation totale ou complète : ils ont un pourcentage d’occultation compris entre 80 % et 100%. Il peut s’agir du brise-vue naturel de type canisse, du brise-vue en toile tissée, du brise-vue tressé synthétique ou bien de la haie artificielle. Leur densité est comprise entre 220gr/m² et 300gr/m² ;
  • Les brises-vues à occultation moyenne : ce type de brises-vues propose un pourcentage d’occultation entre 70 % et 85%. Parmi les modèles recueillant des avis positifs figurent le brise-vue tressé, la canisse en PVC, la canisse naturelle, et la haie artificielle. Leur densité va de 140 gr/m² à 220 gr/m² ;
  • Les brises-vues à occultation légère : ils ont un degré d’occultation compris entre 50% et 70%. Vu que leur densité n’excède pas 140gr/m², ils n’assurent ainsi qu’une discrétion modérée. On s’en sert donc notamment pour donner du style au jardin. Parmi les modèles les plus populaires de cette catégorie figurent par exemple les treillis synthétiques, la canisse naturelle, la brande de bruyère et la haie artificielle.

Le système de pose du brise-vue

Un brise-vue peut se poser de différentes manières :
  • Avec des clips en plastique : il s’agit du brise-vue en rouleau synthétique qui se sert de ce système de fixation. Ces clips sont démontables ;
  • Avec des agrafes : ce système de fixation est permanent ;
  • Avec un fil de fer : il est conçu pour les brises-vues solides et épais ;
  • Le lieur automatique : ce type de pose convient plus particulièrement au brise-vue de type brande ou canisse.

Nos brise-vues les plus populaires

Voir tous les produits similaires
Robert TAVERNIER
Guide écrit par :
Robert TAVERNIER
Spécialiste BTP chez Hellopro
Issu d'une formation professionnelle dans le BTP, j'ai débuté en tant que conducteur d'engin de chantier avant de devenir responsable de site et enfin acheteur d'équipement chez Vinci. Aujourd'hui, je partage mes conseils sur le terrassement, la construction et les machines lourdes.