hellopro.fr
23 000 fournisseurs référencés 2,5M de références en ligne 900 devis / jours Réponse sous
Plusieurs paramètres entrent en ligne de compte, lors du choix de la carotteuse adaptée :
  • Le lieu d'utilisation (en intérieur ou en extérieur)
  • Le diamètre de perçage souhaité
  • La puissance voulue (2 000 watts, 4 000 watts ...)
  • La fréquence d'utilisation (usage intensif ou modéré)
Estimation de prix
•    Entre 300 et 5000€

À quoi sert une carotteuse ?

Une carotteuse est un matériel utilisé pour le perçage à grande dimension. Elle permet de créer, facilement et proprement, des trous dans différents types de supports (mur, sol ...), fabriqués à l'aide de divers matériaux, comme le bois, le métal, le ciment, la pierre ou le béton. Elle se présente sous la forme d'une grosse perceuse, faite à partir de métal très résistant (principalement d'acier galvanisé).

Cet équipement s'utilise dans le BTP :
  • pour réaliser des ouvertures, afin de permettre la mise en place des diverses installations électriques, et de climatisation
  • pour créer des passages de canalisations
Les professionnels des métiers de la mine s'en servent lors de la phase d'exploration d'une concession minière. La carotteuse est également utilisée à des fins scientifiques, pour des prélèvements de matières, destinées à des analyses (notamment en climatologie et en océanographie).
Carotteuse

Pourquoi utiliser une carotteuse ?

Carotteuse diamant
L'usage d'une carotteuse confère de nombreux avantages :
  • Contrairement au perforateur et au marteau-piqueur, la carotteuse offre l'avantage de produire de faibles vibrations. Cela permet de travailler confortablement, et d'éviter d'abîmer (l'apparition de microfissures) sur les surfaces à percer.
  • Ce matériel de perçage est également moins bruyant que les deux précédents modèles. Il est à privilégier pour réaliser des travaux sur des chantiers, situés à proximité d'un lieu de travail, d'une école ou d'un hôpital.
  • Certains modèles sont conçus avec des systèmes de propreté, empêchant l'éparpillement et l'accumulation des poussières sur la surface de travail.
  • La technique du carottage permet également de travailler l'esthétisme des ouvertures créées. Grâce à cette méthode, les travaux de perçage se font avec une excellente précision.

Quel type de carotteuse choisir ?

Trois types de carotteuses sont à distinguer :
  • La carotteuse sur bâti : Le matériel de perçage doit être fixé sur un support, prenant la forme d'une armature métallique. Certains modèles peuvent dépasser les 1 000 millimètres de diamètre de perçage.
  • La carotteuse portable : Contrairement au modèle précédent, celle-ci est conçue pour la création de petits trous, allant de 10 à 160 millimètres de diamètre. Elle est compacte et légère, facilitant son transport d'un endroit à un autre.
  • La carotteuse pour tranchée : Elle est équipée d'un moteur thermique. Cette version est fortement conseillée pour des usages en extérieur, pour de grands travaux de carottage, des opérations sous-marines ou en zone dangereuse. Elle est très fréquemment utilisée pour réaliser des travaux d'assainissement ou de repiquage.
Carotteuse portable
Carotteuse sur bâti
Les carotteuses peuvent être :
  • à sec : Les carotteuses à sec sont idéales pour des travaux d'intérieur, à condition d'être couplée à un aspirateur. Le but est d'aboutir à un rendu propre (sans poussière). Le nettoyage de la poussière générée peut également se faire manuellement.
  • à eau : Elle s'utilise généralement pour de gros travaux d'extérieur. Les carotteuses à eau permettent de réaliser des trous de diamètre important (jusqu'à 1 500 millimètres). L'eau refroidit la machine, et se mélange à la poussière, pour en faciliter l'élimination.
Carotteuse sec
Carotteuse eau

Quelle fixation choisir pour sa carotteuse ?

La fixation par chevillage

La carotteuse est fixée au mur, ou au sol, à percer, à l'aide de chevilles de fixation (à frapper, à expansion ...). Le but est d'en assurer une bonne stabilité. Ce procédé simplifie la réalisation des opérations de perçage. Il permet d'obtenir le maximum de précision.

La fixation par ventouse

Le bâti, sur lequel le système de forage est fixé, est équipé d'une pompe à vide et d'un kit ventouse. Ce type de fixation se présente comme la solution idéale, lorsque la méthode par chevillage ne peut être envisagée, comme c'est le cas sur les surfaces lisses et non poreuses.

La fixation par étai

L'équipement de perçage dispose d'un système d'étayage en aluminium. Grâce à cette méthode, il est possible de réaliser des travaux de perçage, tout aussi précis qu'avec la technique par chevillage, sans avoir recours aux chevilles de fixation.

Comment bien choisir sa carotteuse ?

Le choix de la carotteuse adaptée dépend de plusieurs facteurs :
  • Le lieu d'utilisation : L'utilisateur doit déterminer si le matériel de forage sera destiné à un usage en intérieur ou en extérieur.
  • Le diamètre de perçage : Selon la taille de l'ouverture à créer, l'acheteur a le choix entre les modèles portables (pour réaliser de petits trous), les versions sur bâti et pour tranchée (pour les trous de grands diamètres).
  • La puissance souhaitée : Les carotteuses se déclinent en plusieurs versions de différentes puissances selon les besoins (1 800 watts, 2 000 watts ...). Les modèles de grande puissance (plus de 4 000 watts) sont idéaux pour les gros travaux de perçage, comme la réalisation de passage de conduite d'assainissement.
  • La fréquence d'utilisation : Les équipements de carottage sur bâti sont conçus et étudiés pour un usage intensif. Ces matériels sont recommandés pour les professionnels.

Quelles sont les précautions à prendre ?

Se protéger soi-même et protéger son entourage

L'utilisation de plusieurs équipements de protection individuelle (EPI) est impérative. Cela concerne notamment les coquilles antibruit, la combinaison imperméable, la casque, les lunettes et les gants de sécurité.

Pour garantir un maximum de sécurité sur le chantier, seuls les travailleurs doivent être autorisés à s'y trouver au moment des travaux. En cas d'intrusion, il est préconisé d'interrompre toute intervention. Les opérations ne pourront être reprises, qu'une fois l'intrus mis en lieux sûrs.

Éviter les accidents de travail

L'usage d'une carotteuse à eau est recommandé, à partir du moment où les conditions de chantier le permettent. Celle-ci offre une plus longue durée de vie, permettant d'éviter des pannes trop fréquentes sur l'appareil.

La fixation du matériel doit se faire sur une surface stable. En effet, les utilisateurs peuvent encourir de graves menaces liées à une mauvaise fixation.

Pour se protéger contre les risques d'électrocution, ou de dommages, il est également essentiel de bien entretenir le matériel :
  • L'appareil doit être nettoyé, de façon systématique, après chaque utilisation.
  • Le moteur doit être dépoussiéré ponctuellement.
  • Le réglage de l'embrayage et la boîte de vitesse doivent faire l'objet d'une lubrification régulière.
L'usage d'une carotteuse sous la pluie, ou dans un espace encombré est aussi proscrit. Aucun produit inflammable ne doit se trouver à proximité, lors de la réalisation des applications de forage.

Faut-il acheter ou louer sa carotteuse ?

Opter pour l'achat

À l'heure actuelle, l'utilité d'une carotteuse est multiple. Raison pour laquelle acheter sa carotteuse est plus intéressante, que la louer. En achetant son propre matériel de forage, l'utilisateur l'a à disposition à chaque fois qu'il en a besoin.

Pour les professionnels, il est beaucoup plus crédible de posséder son appareil de carottage, au lieu de le louer, à chaque demande d'intervention. Cela permet de rassurer les clients sur l'aptitude de leur prestataire à assumer le travail confié.

Choisir d'acheter sa carotteuse est nettement plus économique, bien qu'elle soit plus chère à l'achat. Cette initiative dispense l'utilisateur des divers frais de location, et contribue à maximiser le retour sur investissement.

Choisir la location

Louer sa carotteuse permet d'avoir recours au matériel sans le posséder. L'utilisateur peut donc réaliser ses travaux de forage, mais évite les dépenses plus ou moins onéreuses liées à l'achat de l'équipement de forage.

Grâce à la possibilité de louer, l'utilisateur est dispensé des obligations relatives à la maintenance du matériel. L'entretien d'une carotteuse requiert parfois d'importantes charges, que certains utilisateurs ne peuvent se permettre d'assumer.

Un service de location semble également plus adapté, pour un usage ponctuel. En optant pour la location, l'utilisateur peut tester préalablement l'appareil, et en mesurer les capacités, avant de s'engager, dans un éventuel projet d'acquisition.

Quel est le prix d'une carotteuse ?

Le coût d'une carotteuse dépend principalement du type et du niveau de performances de l'appareil. Les carotteuses portables commencent à partir de 300 euros en moyenne. Les modèles sur bâti sont accessibles à partir de 1 200 euros, et peuvent dépasser les 3 000 euros. Les versions pour tranchée peuvent valoir plus de 5 000 euros.

Le prix de location dépend également du type. Comptez 30 euros par jour en moyenne pour louer une carotteuse portable. L'emprunt d'un modèle sur bâti, ou d'une version pour tranchée, peut coûter plus d'une centaine d'euros par jour.
Types de carotteuse
Estimation de prix
Estimation de prix

Location
Achat
Carotteuse portable
À partir de 30 euros par jour
À partir de 300 euros
Carotteuse sur bâti
Plus de 100 euros par jour
Entre 1 200 et 3 000 euros
Carotteuse pour tranchée
Plus de 100 euros par jour
Plus de 5 000 euros
Pour aller plus loin

Les produits carotteuses les plus populaires

Voir tous les produits similaires
Arthur MARQUES DE OLIVEIRA
Guide écrit par :
Arthur MARQUES DE OLIVEIRA
Spécialiste industrie chez Hellopro
Ancien responsable de production dans une fonderie, je me suis reconverti il y a quinze ans dans l'automobile. J'écris depuis divers articles sur l'équipement et les services du secteur industriel.