23 000 fournisseurs référencés 2,5M de références en ligne 900 devis / jours Réponse sous
Un chariot élévateur est un appareil de levage et de manutention de charges lourdes, utilisé dans des industries manufacturières, usines ou entrepôts de stockage.
Estimation de prix
  • Chariots élévateurs : Entre 12 000 et 70 000 €

À quoi sert un chariot élévateur ?

Un chariot élévateur est principalement utilisé pour :
  • le gerbage de marchandises palettisées en entrepôts de stockage
  • le transport de produits finis, depuis les sites de fabrication aux lieux de stockage
  • le chargement et déchargement de camions, wagons et containers
Ce matériel se distingue de l’ensemble des engins de manutention, notamment les gerbeurs électriques et les transpalettes, grâce à une puissance nettement plus importante. En effet, le chariot élévateur est adapté aux applications de gerbage très intenses, sur de longues distances et de grandes hauteurs.

Cet équipement peut soulever plus de 50 tonnes de charges, à plus de 11 mètres de hauteur de levée. Cela concerne notamment les chariots porte-conteneurs. Le chariot élévateur s’utilise tout aussi bien en intérieur qu’en extérieur.

De quoi un chariot élévateur est-il formé ?

Un chariot élévateur est généralement constitué des éléments suivants :
  • Le mât : Il s’agit de l’élément métallique vertical, permettant de lever et d’abaisser les charges. Cet équipement sert de support aux fourches. Ce module se décline en plusieurs versions selon qu’il est constitué d’un ou de plusieurs profilés. Plus le chariot est équipé de profilés, plus la hauteur de levée est importante.
  • Les fourches : Ces modules sont utilisés pour la préhension des charges. Ils sont accrochés au mât du chariot. Ils existent en plusieurs formes et tailles. Certains modèles sont réglables selon le type de charges à gerber.
  • La cabine de pilotage : L’opérateur guide et contrôle les déplacements du chariot et les mouvements des outils de gerbage dans cette cabine. Elle peut être ouverte ou fermée selon les options souhaitées.
  • Les roues (motrices et directrices) : Elles permettent la mobilité de la machine (marche avant-arrière et parfois sur les côtés). Un chariot de gerbage peut être équipé de 3 ou de 4 roues selon le modèle.
  • La source d’énergie : Les chariots élévateurs peuvent être alimentés en énergie grâce à une motorisation électrique, diesel ou au gaz. Certains modèles sont équipés d’un moteur à combustion interne alimenté par du GPL (Gaz propane).
Chariot élévateur Fenwick 4 roues 3 roues engin

Quel type de chariot élévateur choisir ?

Les chariots élévateurs peuvent être frontaux ou latéraux selon la position des fourches d’élévation :
  • Le chariot élévateur frontal : Il est très répandu sur le marché. Le véhicule est équipé de fourches frontales. La charge est donc placée en face du conducteur. Ce qui permet au cariste de contrôler en permanence la palette à gerber. Cela favorise la réalisation d’opérations sûres et contrôlées.
  • Le  chariot élévateur latéral : Ce type de chariot utilise des fourches latérales. Celles-ci permettent de transporter et de manutentionner des charges de long gabarit, comme du bois, des tubes de béton ou des PVC de construction. Le chariot à fourches latérales facilite également le gerbage de ces types de charges dans des espaces exigus.
Chariot élévateur frontal
Chariot élévateur latéral
On distingue plusieurs types de chariots élévateurs :
  • Le chariot élévateur à conducteur debout : L’opérateur de l’engin de manutention est porté debout dans la cabine de pilotage. Grâce à cette posture, il dispose d’une meilleure visibilité pour assurer la sécurité et le contrôle des applications de manutention.
  • Le chariot élévateur embarqué : Cette version peut être montée sur l’arrière d’un véhicule porteur ou dans un caisson protecteur. Les fourches sont frontales ou latérales selon le modèle.
  • Le chariot élévateur articulé : Il est équipé d’un châssis articulé. Il est conseillé pour un usage en entrepôt étroit. Ce type de chariot élévateur permet également de charger et de décharger des remorques.
  • Le chariot élévateur à contrepoids : Cet équipement est à utiliser pour la manutention de charges très lourdes. Une masse métallique est fixée au châssis à l’arrière du chariot. Celle-ci fait contrepoids à la charge sur les fourches frontales.
  • Le chariot élévateur tridirectionnel : Le chariot fonctionne en marche avant et arrière. Il peut être orienté vers la gauche et la droite. Et la cabine peut s’élever et s’abaisser à la demande. Grâce à cette polyvalence, ce modèle de chariot de manutention est adapté pour des opérations de gerbage en allées étroites, où les rayonnages peuvent atteindre de grandes hauteurs.
Chariot élévateur Tridirectionnel
  • Le chariot élévateur multidirectionnel (ou bidirectionnel) : Cet engin fonctionne en conduite avant-arrière et sur le côté latéral. Il peut être équipé d’une fourche latérale ou frontale.
  • Le chariot élévateur tout-terrain : Comme son nom l’indique, ce chariot élévateur est réservé aux gros travaux d’extérieurs dans des environnements ardus (terrains irréguliers, en pente...). Il est généralement à très haute performance (supérieurs à 50 tonnes de capacité de charge et 10 mètres de capacité de levage). Son utilisation est préconisée pour des chantiers de construction ou des exploitations forestières.
Chariot élévateur chariot tout terrain

Faut-il choisir un chariot à 3 roues ou à 4 roues ?

Le chariot élévateur à trois roues

Chariot élévateur Chariot 3 roues
Il dispose de deux roues à l’avant et d’une roue (ou deux roues jumelées) à l’arrière. Il est conçu pour un travail d’intérieur, sur de courtes et moyennes distances. Ces équipements sont fabriqués en petit modèle de petite capacité (moins de 5 000 kilos de capacité de charge et de 5 mètres de capacité de levage).

Les chariots à 3 roues sont capables d’effectuer une rotation à 180 ou 360 degrés selon le modèle. Ce qui permet une meilleure maniabilité que sur les modèles à 4 roues traditionnels.

Le chariot élévateur à quatre roues

Il est doté de grandes capacités de charge et de levage. Les chariots à 4 roues existent en plusieurs modèles, dont les plus performants peuvent dépasser les 50 tonnes de capacité de charge et les 10 mètres de hauteur de levée. Ainsi, ils sont réservés au gerbage de charges très lourdes, sur des distances plus ou moins longues.

Ces matériels sont adaptés aux opérations de gerbage dans des environnements de travail difficiles et poussiéreux. Ils sont capables de réaliser efficacement des opérations de manutention sur des terrains irréguliers ou en pente.

Comment choisir la motorisation de son chariot élévateur ?

Le chariot à motorisation électrique est à privilégier pour des travaux de manutention en intérieur (restaurants, supermarchés...). Il est très écologique, car il ne dégage aucune fumée. Ce modèle est plus compact. Ce qui permet une bonne maniabilité en espace réduit. Grâce à l’absence de processus de combustion, le bruitage est à un niveau très bas.

Le chariot à motorisation diesel est destiné à l’usage extérieur. Il est généralement doté d’une importante capacité de charge. Les modèles à hautes performances peuvent atteindre les 50 tonnes de capacité de charge. Les chariots à moteur diesel sont utilisés pour réaliser d’importantes opérations de gerbage, comme la manipulation de conteneurs chargés ou vides.

Le chariot à motorisation à gaz peut fonctionner au gaz naturel comprimé (GNC) ou au gaz propane liquide (GPL). Il est adapté à une utilisation en intérieur et en extérieur. Ce modèle de chariot élévateur est utilisé dans une entreprise de camionnage, de bois ou de pierre. Il est déconseillé aux usines de nourriture ou de viande.

Quel type de mât choisir pour son chariot élévateur ?

Les chariots élévateurs peuvent être équipés de différents types de mât :
  • Mât rétractable : Il représente un mât bidirectionnel (en mouvement vertical et horizontal). Cet équipement est doté d’une importante capacité de levage. Il est à utiliser dans des entrepôts où les rayonnages peuvent s’élever à de très grandes hauteurs.
  • Mât simplex : Le mât est équipé d’un seul profilé. La capacité de levage est limitée à de faibles hauteurs de levage.
  • Mât duplex : Il est constitué par un profilé fixe et un profilé mobile. Il peut atteindre jusqu’à 1 mètre de hauteur de levée.
  • Mât triplex : Ce type de mât pour chariot de gerbage est formé par trois profilés (un fixe et deux mobiles). Il dispose d’une capacité de levage plus élevée qu’un modèle simplex et duplex.
  • Mât quadruplex : Composé de quatre profilés, il est adapté à des travaux de manutention qui nécessitent l’atteinte de très grandes hauteurs de levée.

Combien coûte un chariot élévateur ?

Le prix moyen constaté pour l’achat d’un chariot élévateur varie entre 12 000 et 70 000 euros selon le modèle. Les versions diesel 4 roues de 1 200 à 3 000 Kilos de capacité de charge coûtent entre 15 000 et 20 000 euros. Le coût des modèles électriques 3 et 4 roues (moins de 3 000 Kilos de capacité de charge) se situe dans la même grille.

Les chariots élévateurs tridirectionnels et multidirectionnels électriques, diesel ou à moteur à gaz de plus de 3 000 Kilos de capacité de charge valent plus de 60 000 euros. Ceux à très hautes capacités de charge et de levage peuvent dépasser les 70 000 euros.
Type de chariots élévateurs
Estimation de prix
Chariots élévateurs diesel 4 roues (entre 1 200 et 3 000 Kilos de capacité de charge)
Entre 15 000 et 20 000 euros
Chariots élévateurs électriques 3 et 4 roues (moins 3 000 Kilos de capacité de charge)
Entre 15 000 et 20 000 euros
Chariots élévateurs tridirectionnels et multidirectionnels électriques, diesel ou à moteur à gaz (plus de 3 000 Kilos de capacité de charge)
Plus de 60 000 euros
Chariots élévateurs à très hautes capacités de charge et de levage
Plus de 70 000 euros

Les produtis chariots élévateurs les plus populaires

Voir tous les produits similaires
Lucas ELBAZ
Guide écrit par :
Lucas ELBAZ
Spécialiste logistique & distribution chez Hellopro
Ancien cadre en logistique dans le secteur de la grande distribution, j'ai fait mes armes chez Leclerc et Carrefour. Aujourd'hui reconverti dans la rédaction, je mets à profit mon expérience pour conseiller les acheteurs Hellopro.