hellopro.fr
23 000 fournisseurs référencés 2,5M de références en ligne 900 devis / jours Réponse sous
Le compostage est un procédé permettant de recycler naturellement les matières biodégradables, de réduire les déchets et de fertiliser le sol. Il consiste à transformer les déchets ménagers ou issus des collectivités pour en faire de l’engrais naturel appelé compost. Pour cela, on utilise un composteur appelé également bac à compost

Qu’est-ce qu’un composteur ?

Le composteur est un contenant à usage domestique ou professionnel destiné à la fabrication de compost pour les plantations, les jardins et les espaces verts. À réaliser soi-même ou à acquérir dans le commerce, ce type de bac de compostage est un outil écologique d’extérieur qui permet le traitement et le recyclage des déchets sans recourir aux engrais chimiques

Un composteur professionnel est un équipement bien connu du secteur agricole et industriel. Plus robuste et performant que le modèle artisanal, il se décline en plusieurs variantes selon le modèle et les spécificités.   

Dans quels matériaux peut-on trouver un composteur ?

Qu’il s’agisse d’un composteur individuel ou d’un composteur professionnel, le compost bac existe en deux présentations, à savoir :
  • Le composteur en plastique 
  • Le composteur en bois

Le composteur en plastique

L’utilisation d’un composteur en plastique contribue à la protection de l’environnement. Généralement de couleur verte ou noire, le compost bac en plastique recyclé a l’avantage d’être peu encombrant. Utilisable sur de faibles surfaces, il permet d’obtenir du compost mature au bout de 4 à 5 mois. Robuste, performant et durable, ce type de composteur en plastique recyclé permet de réduire le volume des déchets à recycler de manière écologique. 

Le composteur en bois

Le composteur en bois est le plus souvent réalisé en pin autoclavé. Ce type de bac à compost extérieur protège mieux des intempéries et s’avère plus esthétique que le modèle en plastique. Toutefois, le matériau dans lequel il est réalisé, bien que noble, est moins résistant à l’humidité et à la chaleur générées par le processus de compostage. Il est ainsi conseillé de choisir un bac à compost jardin labellisé « FSC » garantissant sa provenance d’une forêt cultivée.  

Quels types de composteurs sont disponibles sur le marché ?

S’agissant d’un contenant adapté qui permet la formation du compost, le composteur se décline en 3 modèles, comme décrits dans le tableau ci-après  : 
Bac à compost
Composteur rotatif
Lombricomposteur
en bois ou en plastique
convient aux petites surfaces
aux alentours de 50 euros

Permet de faire rapidement du compost (environ 6 mois)
Plus onéreux que les modèles classiques (plus de 100 euros)

Permet de créer du compost grâce aux vers de culture qui aident les déchets à bien se décomposer. 

Quelle fourchette de prix pour l’achat d’un composteur ?

Pour l’achat d’un composteur adapté à vos besoins, il convient de prévoir un budget allant de 50 à 300 euros, voire plus. En fonction du modèle choisi et du volume, les prix peuvent sensiblement fluctuer, comme indiqué dans le tableau ci-après :
Estimation de prix
  • Bac à compost en plastique : de 50 à 100 €
  • Bac à compost en bois : de 50 à 100 € 
  • Lombricomposteur en plastique : de 60 à 150 €
  • Lombricomposteur en bois : à partir de 50 € 
  • Composteur rotatif : de 100 à 300 € 

Comment bien choisir son modèle de composteur ?

Le choix d’un modèle de boîte compost reste tributaire non seulement de sa contenance mais aussi des besoins de l’utilisateur. Avant tout, il convient de ne pas perdre de vue les éléments clés qui lui sont essentiels, à savoir :
  • Une ouverture facile pour permettre le dépôt et le mélange des déchets ;
  • Une bonne aération pour permettre une circulation fluide de l’air ;
  • Une trappe de récupération du compost arrivé à maturation qui apporte de la plus-value à l'ensemble ;
  • Un couvercle pour protéger le compost de la pluie et du soleil.

Les différentes variantes de composteurs

  • Le composteur en plastique convient aux surfaces de 500m2 maximum. Généralement vert ou noir, il dispose d'une contenance de 400 à 600 litres.
  • Les bacs à compost en bois sont le plus souvent réalisés en pin autoclavé. Ils permettent à la structure de résister au processus tant humide que chaud du compostage. Leur contenance est généralement de 400 à 600 litres.
  • Le lombricomposteur est préconisé pour les balcons en intérieur, car les déchets sont moins importants que ceux d'un jardin ou issus des services de paysagistes.  
  • Le composteur rotatif de contenance plus faible (100 litres environ) permet quant à lui de créer rapidement du compost. 

La contenance

Il convient d’adapter la contenance du bac a composte exterieur à celui des déchets :
  • Pour de gros déchets de jardin par exemple, il faut prévoir un composteur d’au moins 600 Litres.  
  • Pour une petite surface de terrain (maximum 400m2), un composteur de jardin de 300 à 400 L est largement suffisant.
  • Pour un terrain dont la superficie est supérieure à 100m2, optez pour un composteur grand volume de 900 Litres, voire plus.

Quel est le meilleur emplacement pour un composteur ?

En fonction de l’usage et du volume de votre bac à composter, le choix de l’emplacement ouvre à de nombreuses possibilités. Toutefois, il faut prendre en considération certains impératifs pour éviter d’éventuels désagréments. 

Ainsi, il n’est pas recommandé de placer le composteur :
  • Près d’une source d’eau
  • Sur un sol trop sableux
  • Trop près d’un pied d’arbre
Pour une utilisation optimale et pour le côté pratique, privilégiez plutôt un emplacement :
  • Bien à l’abri des intempéries 
  • Près des plantations qui recevront le compost
  • Proche de votre habitation pour éviter le transport des déchets sur une distance importante
  • Sur un sol nu et plat
  • À l’ombre

Les usages selon les secteurs d'activité

Le composteur s'utilise dans de nombreux secteurs d'activités, notamment dans le domaine du jardinage ou celui de l'industrie. La présentation et les caractéristiques dépendent majoritairement des besoins de l'utilisateur d'une part et du type de déchets à détruire pour créer le compost d'autre part. Selon le modèle, le bac de compostage s'utilise aussi bien en intérieur qu'en extérieur. 
Maintenant que vous avez une idée précise de comment choisir un composteur, utilisez le bouton ci-dessous pour obtenir un devis de nos fournisseurs de composteurs sous 3h.

Quels types de déchets mettre dans un composteur ?

Pour obtenir un compost de bonne qualité, il ne faut pas hésiter à mélanger les déchets tout en sachant toutefois que certains déchets sont absolument à proscrire.

Aussi, il y a lieu de favoriser le mélange équilibré :
  • Des déchets humides et des déchets secs 
  • Des déchets carbonés et des déchets azotés
  • Des déchets fins et des déchets grossiers
Certains déchets ne sont pas compatibles avec votre composteur. Il faut éviter :

Quels sont les différents procédés de compostage ?

Il existe 3 procédés de compostage, à savoir :
  • Le compostage classique : cela concerne le procédé de compostage le plus utilisé par les professionnels du jardinage et de l'agriculture.
  • Le lombricompostage : il s'agit d'une technique de compostage basée sur l'élevage de vers rouges destinés à décomposer les matières.
  • Le compost en tas : Il s'agit de la méthode la plus simple de tous les procédés de compostage. Il est surtout préconisé pour les surfaces de jardin supérieures à 1000 m2 et par déduction, un volume important de déchets.

Comment procéder pour obtenir un compost de bonne qualité ?

Le compostage fait partie intégrante du processus de traitement et de recyclage des déchets. Avant de procéder à la destruction des déchetsdéposez en premier lieu des branches fines dans le composteur pour favoriser une aération optimisée du tas. Mélanger ensuite les déchets tout en répartissant de manière égale, les différents types de déchets (secs, humides, fins, grossiers, carbonés ou azotés…). L’étape suivante consiste à surveiller le taux d’humidité du tas de compost. En effet, une sécheresse trop importante ralentira le processus de décomposition. Pensez dans ce cas à l’arroser mais pas trop car un mélange trop humide va engendrer de mauvaises odeurs. Au besoin, ajoutez-y des déchets secs tout en aérant le tas.

Les produits composteurs les plus populaires

Voir tous les produits similaires
Jean-Marc BRISSOT
Guide écrit par :
Jean-Marc BRISSOT
Spécialiste environnement chez Hellopro
Ingénieur en traitement de l’eau et des déchets, j'excerce aujourd’hui en tant que consultant pour plusieurs collectivités et rédige divers articles sur les problématiques associées.