hellopro.fr
23 000 fournisseurs référencés 2,5M de références en ligne 900 devis / jours Réponse sous
Une vanne de régulation est un dispositif de contrôle de la pression et du débit d’un fluide. Elle est installée dans les circuits hydrauliques, aérauliques ou dans les systèmes de chauffage et de ventilation.

Le type de commande sur une vanne de régulation peut être :
  • Un actionneur pneumatique
  • Un actionneur électropneumatique
  • Un actionneur manuel à levier.
Estimation de prix
Entre 10 et 350 €

Quel est le prix d'une vanne de régulation ?

Une vanne de régulation coûte entre 10 et 350 €. Le prix évolue selon la marque, la taille et le type de vanne. 
Les fournisseurs tels que RL-Distrib RACINE, OREXAD BRAMMER et AFY proposent des modèles à partir de 20 €. Certaines enseignes commercialisent des vannes de régulation conditionnées en lot de 5 à 10 exemplaires à partir de 100 €.

Recevez des devis pour une vanne de régulation en utilisant le bouton ci-dessous :

Quels sont les différents types de vannes de régulation ?

Une vanne de régulation se décline en plusieurs modèles en fonction de l’utilisation et des performances.

La vanne papillon

Estimation de prix
Entre 10 et 100 €
Une vanne papillon vaut entre 10 et 100 €.
Ce modèle est utilisé dans les industries automobiles, chimiques et dans les laboratoires pour contrôler le débit d’un fluide. Il convient aux fluides corrosifs, alimentaires ou pharmaceutiques et possède une étanchéité élevée.
L’actionnement de la vanne se fait manuellement à l’aide d’un levier. Certains fabricants proposent des modèles équipés d’un actionneur quart de tour.
La vanne papillon supporte une température de service de -10 à 70°C et des pressions comprises entre 2 et 15 bars. Les modèles standards ont un diamètre de 40 à 150 mm.

La vanne de régulation à boisseau

Estimation de prix
Entre 20 et 150 €
Une vanne de régulation à boisseau coûte entre 20 et 150 €.
Ce modèle s’utilise dans les industries de l’énergie, pétrochimiques et dans les établissements de traitement d'eau, de pétrole ou de gaz. Il sert à mesurer et à stopper la circulation des fluides dans les installations à haute pression.
Les vannes à boisseau standards ont une pression de service comprise entre 50 et 100 bars. Les modèles spécifiques supportent des pressions jusqu’à 200 bars. Certains fournisseurs proposent des modèles équipés de contrôleurs de débit résistant à des pressions de 200 à 300 bars.
Ces équipements sont équipent d’une à deux voies, avec un diamètre de 50 à 300 mm. Les modèles spécifiques disposent de 3 à 4 voies. 

Les vannes à boisseau se déclinent en 2 versions :
  • Les vannes à boisseau sphérique.
  • Les vannes à boisseau conique.

La vanne de régulation à piston

Estimation de prix
Entre 30 et 200 €
Une vanne de régulation à piston se vend entre 30 et 200 €.
Elle est utilisée pour réguler le débit et la pression des fluides dans les installations des industries de fabrication de boissons, les brasseries et dans les industries agroalimentaires.
La vanne à piston a un actionnement pneumatique et présente une bonne étanchéité, ceci afin d’éviter l’infiltration de fluide externe. Elle supporte une pression de service comprise entre 10 à 150 bars. Son diamètre va de 20 à 40 mm, et jusqu’à 150 mm pour les modèles spécifiques.

Les vannes à piston s’équipent d’une voie de passage. Toutefois, certains fabricants proposent des modèles à 2 ou à 3 voies.
L’avantage des vannes de régulation à piston réside dans la vitesse d’ouverture et de fermeture de l’équipement qui est rapide.

La vanne de régulation à pointeau

Estimation de prix
Entre 50 et 250 €
Une vanne de régulation à pointeau vaut entre 50 et 250 €.
Ce dispositif s’utilise dans les établissements professionnels, les industries ou les logements pour la régulation du débit des fluides.
Il convient aux circuits ou aux installations à faible débit et s’adapte à des fluides gazeux et liquides.

Les modèles standards ont une pression de service comprise entre 3 et 10 bars. Ceux destinés à des applications spécifiques ont une pression de service de  . Certains fabricants proposent des vannes à pointeau supportant jusqu’à 150 bars de pression.
Les vannes de régulation à pointeau résistent à des températures de -5 à 70°C. Ces modèles de vannes proposent un débit de 2 à 4 litres/s, et jusqu’à 10 litres pour les modèles de haute performance.
Les vannes standard possèdent un diamètre de 10 à 30 mm. Les modèles spécifiques présentent un diamètre nominal de 40 mm.

La vanne de régulation à membrane

Estimation de prix
Entre 50 et 350 €
Une vanne de régulation à membrane s’achète entre 50 et 350 € en magasin.
Elle s’utilise dans les industries pétrolières ou chimiques et convient à tous types de fluides puisque l’équipement résiste aux produits chimiques, corrosifs, toxiques et aux fluides possédant une forte teneur en acide.
Cette vanne convient généralement pour des fluides nécessitant une protection contre les impuretés ou dans le traitement des fluides très pures.
Elle résiste à des températures comprises entre -50 et 300°C et possède une pression de service de 10 à 200 bars. Les modèles spécifiques bénéficient d’une pression de service de 100 à 500 bars. Son diamètre varie de 10 à 150 mm. Certains modèles sur mesure ont environ 350 mm de diamètre.

L’avantage de la vanne à membrane réside dans sa capacité à réduire considérablement les pertes de charge, de 80 à 90%.

Comment choisir une vanne de régulation ?

Les vannes de régulation présentant une pression de service comprise entre 5 et 20 bars conviennent aux petites installations dans les logements ou dans les locaux professionnels.
Les modèles bénéficiant d’une pression de service de 30 à 100 bars s’utilisent pour des applications industrielles telles que les processus de fabrication alimentaires.
Les modèles ayant une pression de service de 150 à 300 bars, voire plus, s’emploient généralement dans les circuits à haute pression.

Les vannes de régulation les plus populaires

Voir tous les produits similaires
Arthur MARQUES DE OLIVEIRA
Guide écrit par :
Arthur MARQUES DE OLIVEIRA
Spécialiste industrie chez Hellopro
Ancien responsable de production dans une fonderie, je me suis reconverti il y a quinze ans dans l'automobile. J'écris depuis divers articles sur l'équipement et les services du secteur industriel.