hellopro.fr
23 000 fournisseurs référencés 2,5M de références en ligne 900 devis / jours Réponse sous
Une carte RFID (Radio-Frequency Identification) est équipée d’une puce électronique qui permet le stockage et la transmission d’informations vers un lecteur RFID. Elle est capable de mémoriser et de récupérer les données à distance et sans contact, ceci grâce à un transfert d’énergie électromagnétique. Les cartes RFID sont utilisées :
  • Pour l’identification de personnes
  • Pour les paiements sans contact
  • Pour l’accès aux transports en commun ou à un bâtiment.
Estimation de prix
Entre 1 et 90 €

Combien coûtent les cartes RFID ?

Le prix d’une carte RFID est compris entre 1 et 90 €. Il est variable selon le modèle, la technologie et la marque. 
GMH IDENTIFICATION, SBE DIRECT, BG Ingénierie et NIS sont des fournisseurs des cartes à puce RFID pour identification. 
La carte RFID fonctionne sans contact. Elle est donc active partout : pour l'accès aux transports, les paiements, l’accès à des bâtiments, à des services de santé et à des documents d’identité ou de voyage. Par ailleurs, elle sert également aux transactions électroniques.

Recevez des devis pour une carte RFID en utilisant le bouton ci-dessous :

Quels sont les différents types de cartes RFID ?

La carte RFID active

Estimation de prix
Entre 1 et 80 €
Une carte RFID active s’achète entre 1 et 80 €. 
Cette carte possède sa propre source d’énergie, ce qui lui permet d’émettre des signaux et des données jusqu’à 100 m, sans attendre l’énergie fournie par le lecteur RFID. Cette technologie offre des avantages tels qu’une localisation en temps réel à distance ou une traçabilité de produits. 

La carte RFID passive

Estimation de prix
Entre 3 et 70 €
Le prix d‘une carte RFID passive est compris entre 3 et 70 €
Ce modèle s’utilise pour le suivi des colis postaux, la gestion de stocks et la traçabilité de produits, notamment pour les marchandises marquées avec une puce pouvant être lues sur de courtes distances. 
En opposition avec les cartes RFID actives, les cartes passives ne possèdent pas de batterie. Ainsi, elles fonctionnent en lecture seule et doivent être déplacées vers le lecteur pour être lues. L’activation de la puce se fait par un signal électromagnétique qui est envoyé au lecteur. Cette technologie utilise différentes bandes de fréquences : 125 kHz, 13,56 MHz et 868 MHz

La carte RFID semi-passive

Estimation de prix
Entre 3 et 80 €
Le prix d‘une carte RFID semi-passive varie entre 3 et 80 €
Ce type de carte est alimenté par une source d’énergie. Une batterie alimente la puce à des intervalles de temps réguliers, mais n’envoie pas de signal. Cette technologie est idéale pour la traçabilité alimentaire. Elle est capable d'enregistrer les changements de température lors du transport des produits. 
La particularité de la carte semi-passive réside dans le fait qu'elle ne peut émettre un signal que lorsqu’elle en reçoit venant d'un lecteur.  

Comment choisir une carte RFID ?

Le choix d'une carte RFID se fait en fonction de quelques paramètres :

Les options additionnelles

Une carte RFID peut intégrer d'options supplémentaires telles que :
  • Le timbre holographique
  • L’encodage avec un identifiant personnalisé, des informations cryptées et des informations nominatives du porteur
  • La gravure au laser d'un identifiant
  • L’impression de données variables sous forme de numéros, de code-barres ou de QR code.

La classe

Les cartes RFID sont groupées en 4 classes selon leurs fonctions :
  • La classe 0 et classe 1 : elle regroupe les cartes RFID passives qui ont pour fonction : la lecture de l’identifiant unique. Ces cartes sont moins onéreuses, mais adaptées pour la lecture d'un volume important de marchandises sur de courtes distances. Cependant, le lecteur doit se trouver à proximité pour capter le signal.
  • La classe 2 : elle regroupe les cartes RFID passives. Ces cartes proposent des fonctions additionnelles telles que la lecture et l’écriture avec mémoire. Elles présentent les mêmes avantages et inconvénients que les cartes RFID de classe 1.
  • La classe 3 : elle regroupe les cartes RFID semi-passives avec des tags assistés par une batterie. Ces cartes sont plus performantes et moins onéreuses que les cartes actives.
  • La classe 4 : elle regroupe les cartes RFID actives dont la communication ne nécessite pas le transit par un serveur central. Les cartes sont autonomes car elles utilisent une énergie propre qui assure une lecture à longue distance. 
  • La classe 5 : elle regroupe les cartes RFID de type interrogateur. Les cartes alimentent les tags des cartes de classe de 0 à 3. Par ailleurs, elles communiquent avec les tags de classe 4.

Le type de puce MIFARE

Le MIFARE est la puce intégrée dans le circuit d'une carte RFID. Il existe 4 types de puces MIFARE :
  • Les Mifare Ultralight : ils ont une fréquence de 13,56 Mhz pour un stockage jusqu’à 512 bits soit 64 octets et se caractérisent par une lecture seule. Ils ne disposent pas de bloc de sécurité et sont recommandés pour les cartes de classe 0 et 1.
  • Les Mifare classic 1k : pour la même fréquence, lis offrent un stockage de 768 octets. Ils ont la capacité de lire et écrire des données. En outre, ils peuvent également incrémenter et décrémenter des valeurs.
  • Les Mifare classic 4k : ceux-ci ont une capacité de stockage de 4 ko soit 4096 car. Les puces Mifare classic 4k ont les mêmes caractéristiques que les puces Mifare classic 1k. Elles conviennent aux cartes de classe 2.
  • Les Mifare DESFire : ils sont capables de stocker jusqu’à 8 ko de données avec une transmission d'informations sans contact. Ils fonctionnent sans énergie ni batterie et disposent d’un niveau élevé de sécurité comparé aux autres.

Les cartes RFID les plus populaires

Carte à puce
Prix sur demande
Fournisseur certifié
Obtenir un tarif Envoyer un message
Voir tous les produits similaires
Lucas ELBAZ
Guide écrit par :
Lucas ELBAZ
Spécialiste logistique & distribution chez Hellopro
Ancien cadre en logistique dans le secteur de la grande distribution, j'ai fait mes armes chez Leclerc et Carrefour. Aujourd'hui reconverti dans la rédaction, je mets à profit mon expérience pour conseiller les acheteurs Hellopro.