hellopro.fr
23 000 fournisseurs référencés 2,5M de références en ligne 900 devis / jours Réponse sous
Une caisse enregistreuse classique est un appareil électrique utilisé dans le domaine du commerce pour enregistrer les achats des clients et stocker la trésorerie. On la nomme parfois terminal de point de vente. Ayant comme principales fonctions d’additionner les ventes, d’encaisser les achats,  d’imprimer des tickets ou des relevés de caisse, ce type d’équipement de caisse se compose en général de :

Combien coûte une caisse enregistreuse classique ?

Estimation de prix
  • Entre 100 et 700 euros
Le prix d’une caisse enregistreuse classique s’estime entre 100 et 700 euros, variant notamment en fonction du modèle et des différents accessoires qui l’accompagnent. Cependant, il existe deux types de caisses enregistreuses :
  • La caisse enregistreuse numérique
  • La caisse enregistreuse alphanumérique.

Le coût d’une caisse enregistreuse numérique

Modèle
Prix minimum
Prix moyen
Prix maximum
Caisse enregistreuse numérique
100 euros
150 euros
200 euros
Une caisse enregistreuse numérique affiche généralement des prix compris entre 100 et 200 euros. Ce terminal de point de vente est considéré comme une caisse enregistreuse basique, puisque ses fonctions se limitent notamment :
  • À l’addition
  • À l’impression du ticket
  • Au calcul de la TVA.

Le coût d’une caisse enregistreuse alphanumérique

Estimation de prix
  • Entre 200 et 700 euros
Le prix d’une caisse enregistreuse alphanumérique varie entre 200 et 700 euros.

Communément appelée caisse électronique, une caisse enregistreuse alphanumérique se considère comme la version complexe d’un terminal de point de vente classique. Polyvalente, elle permet par exemple de paramétrer les opérations plus ou moins délicates, comme :
  • Les rapports de vente
  • Les remises
  • La double tarification.
Par ailleurs, elle accepte les saisies manuelles des prix et les différents modes de paiement, que ce soit en espèces, par carte ou par chèques bancaires.

Combien coûtent les accessoires d’une caisse enregistreuse classique ?

Désignation
Prix estimatif
Un lecteur de code barre
75 euros au minimum
Un lecteur de carte de paiement
400 euros environ
Pour optimiser les fonctionnalités d’une caisse enregistreuse classique, certains accessoires sont indispensables. Ce sont notamment :
  • Un lecteur de code-barre ou douchette, dont le coût est de 75 euros au minimum
  • Un lecteur de carte de paiement qui coûte environ 400 euros
Il est également possible de lier une caisse enregistreuse classique à un ordinateur pour améliorer les fonctionnalités du terminal.
 
Toutefois, si le terminal de point de vente se livre sans ses accessoires de base, il est possible d’en disposer individuellement. Ce sont par exemple :
  • Le tiroir-caisse, qui reste disponible pour 60 euros environ au minimum
  • L’imprimante à tickets de caisse, qui coûte environ 140 euros
  • Une balance pour caisse enregistreuse, dont le prix avoisine les 200 euros.
Désignation
Prix estimatif
Un tiroir-caisse
60 euros au minimum
Une imprimante à tickets de caisse
Près de 140 euros
Une balance pour caisse enregistreuse
200 euros environ

Quel est le prix d’une caisse enregistreuse classique en location ?

Estimation de prix
  • 70 euros mensuel
Le tarif mensuel de location d’une caisse enregistreuse classique est d’environ 70 euros.

En effet, il est possible de louer un terminal de point de vente durant certains évènements commerciaux ponctuels. En revanche, pour des usages à long terme, il est recommandé de se tourner vers un contrat d’achat.

Comment choisir une caisse enregistreuse classique ?

Le choix d’une caisse enregistreuse classique repose en général sur le type d’utilisation de l’appareil et les différentes fonctionnalités proposées par ce dernier. À cela s’ajoute d’autres critères, comme :
  • Les modes de paiement acceptés
  • Les différentes opérations prises en charge par la caisse.

À quoi sert une caisse enregistreuse ?

Outil incontournable pour les commerces, une caisse enregistreuse classique sert à faciliter la gestion de vente d’un établissement. En effet, cet appareil assure :
  • La gestion des achats des clients
  • La gestion de stocks
  • Le calcul du rendu
  • La comptabilité.
Par la même occasion, la caisse enregistreuse classique garantit la traçabilité des transactions effectuées entre le client et le commerçant.
 
Cependant, l’utilisation de ce type d’appareil dépend aussi du modèle choisi. En effet, certains fabricants proposent des appareils capables de produire des rapports par tranche horaire, journalière ou bien mensuelle. Cela permet au responsable d’éviter les fraudes et arnaques.

Quels sont les principaux avantages liés à l’utilisation d’une caisse enregistreuse classique ?

Sollicitée pour son niveau d’ergonomie élevé et sa facilité de manipulation, la caisse enregistreuse classique offre au responsable de la caisse du commerce un gain de temps considérable. Cela assure une meilleure productivité de l’établissement et contribue à l’amélioration du service client.

En disposant d’un outil de calcul automatique intégré, cet équipement évite aussi les erreurs de compte lors d’un achat et permet le calcul automatique de la TVA de chaque transaction réalisée.

À qui se destine une caisse enregistreuse classique ?

Vendue par différents fournisseurs comme ACS, Adex Group, DGsys, JDC SA, BOS MONETIQUE, une caisse enregistreuse classique se destine notamment aux magasins et commerces. Elle peut être utilisée dans les boutiques, les cafés, les boulangeries, les supermarchés et autres points de vente.

Que dit la loi sur l’utilisation des caisses enregistreuses classiques ?

L’utilisation d’une caisse enregistreuse classique est régie par la loi du janvier 2018. En effet, selon cette dernière, « les caisses enregistreuses doivent s’équiper d’un logiciel d’encaissement qui empêche la dissimulation de recettes et l’impression d’un ticket de caisse sans conservation des transactions ». Cela permet de lutter notamment contre les fraudes à la TVA. Pour ce faire, l’État oblige les commerçants assujettis à la TVA d’utiliser une caisse enregistreuse certifiée NF 525 et d’intégrer un logiciel antifraude. Une attestation acquise lors de l’achat peut prouver cette certification. En cas d’absence de cette première, l’autorité compétente peut sanctionner l’établissement d’une amende, dont le montant peut s’élever jusqu’à plus de 7 500 euros.

Nos caisses enregistreuses classiques les plus populaires

Voir tous les produits similaires
Lucas ELBAZ
Guide écrit par :
Lucas ELBAZ
Spécialiste logistique & distribution chez Hellopro
Ancien cadre en logistique dans le secteur de la grande distribution, j'ai fait mes armes chez Leclerc et Carrefour. Aujourd'hui reconverti dans la rédaction, je mets à profit mon expérience pour conseiller les acheteurs Hellopro.