23 000 fournisseurs référencés 2,5M de références en ligne 900 devis / jours Réponse sous
Le train de chenille constitue un dispositif mécanique utilisé notamment sur les engins du Bâtiment - travaux publics et militaires. Cet organe mécanique sert surtout à maintenir en place, à guider et à entraîner l’élément articulé : la chenille. On peut le retrouver, par exemple :

Combien coûte un train de chenille?

Estimation de prix

  • 50 à près de 50 000 €
Le prix d’un train de chenille va généralement de 50 à environ 50 000 €. Nombreux sont les paramètres qui influencent ce prix, comme les dimensions de l’équipement, les éléments qui le composent, son état (train de chenille neuf ou d’occasion), etc.

Le prix d’un train de chenille en acier

Estimation de prix

  • À partir de 1 250 € 
Le train de chenille en acier s’achète entre 1 250 et 42 000 €. Il s’agit du modèle le plus onéreux existant du fait notamment de sa robustesse et de sa grande fiabilité. Il ne nécessite que très peu d’entretien, d’autant qu’il se compose en général d’acier renforcé.
Un des principaux avantages d’un train de chenille en acier réside donc dans sa forte résistance à l’usure et sa capacité à s’adapter sur tous les types de terrains. Il offre en effet une meilleure traction sur les terrains difficiles d’accès, comme les terrains boueux, humides ou rocailleux.
En revanche, le train de roulement de chenille en acier amortit moins les vibrations. Aussi, il adhère moins sur les terrains plus ou moins lisses et secs. Et, il érode souvent les terrains sur lesquels il passe.

Le prix d’un train de chenille en caoutchouc

Estimation de prix

  • Moins de 1 000 €
Un train de chenille en caoutchouc s’achète aujourd’hui entre 50 et 1 000 €. Il s’agit du modèle le plus populaire existant du fait notamment de son prix plus accessible et de ses multiples avantages. La particularité de ce type de train de chenille est qu’il est constitué d’une enveloppe naturelle souple. Il peut cependant être renforcé selon le type du sol ou le type d’engin qu’il supporte.
Le principal atout du train de chenille en caoutchouc reste généralement sa capacité à amortir les vibrations et chocs. De plus, les tensions entre ses différents composants sont réduites. Ce qui entraîne également sa capacité à rouler d’une manière silencieuse, sans bruit ni claquement, à la différence des modèles en acier. La conduite de l’engin équipé de ce type d’équipement favorise donc le confort. Un confort qui s’optimise davantage si l’habitacle de l’engin est muni d’un climatiseur de véhicule, par exemple.
Par ailleurs, ce type de train de chenille s’adapte mieux aux terrains lisses et secs, comme le gazon, l’asphalte ou bien le béton. En revanche, le train de chenille en caoutchouc s’use plus vite comparé à celui en acier. Ce qui signifie qu’il doit être remplacé régulièrement. De plus, il a tendance à se couper ou à se déchirer rapidement en cas de passage fréquent sur des terrains accidentés.

À quoi sert un train de chenille ?

Le train de chenille se constitue de différents éléments, tels que :
  • Les galets supérieurs et inférieurs ;
  • Le pignon ;
  • Les boulons ;
  • Les roues dentées ;
  • Les unités de tension ;
  • Les écrous ;
  • Les guides de chaine ;
  • Les plaques de chenilles.
Le train de chenille permet aux engins de travaux publics de se mouvoir. Il devient donc indispensable pour les travaux dans des conditions difficiles, au même titre que les machines industrielles, comme les cintreuses, les presses de découpe, les presses plieuses ou autres.
À la différence des roues classiques, le train de chenille permet aux machines de chantier d’accéder à des terrains difficiles d’accès, comme les terrains glissants, escarpés, à forte pente, etc. Certains modèles de train de chenille permettent par ailleurs le déplacement sur des terrains accidentés, avec divers obstacles, comme les boues, les pierres ou bien les souches d’arbres. Sont par exemple équipés d’un train de roulement de chenille :
Le train de chenille peut donc être utilisé non seulement dans le secteur de bâtiments et travaux publics, mais également dans le domaine de l’exploitation forestière et minière.

Comment bien choisir un train de chenille ?

Pour bien choisir un train de chenille, plusieurs points sont à prendre en compte :
  • Le type de travaux à réaliser, pouvant être une collecte de remblai, un terrassement, un forage ou autres. Avant de choisir le train de roulement de chenilles, il convient d’évaluer l’intensité des travaux à réaliser. En effet, les travaux plus intensifs nécessitent l’utilisation d’un train de chenilles plus performants, comme celui en acier ;
  • Le type de terrain d’application, pouvant être un terrain constitué de gravillons, de sable ou de boue. Le train de chenille se choisit selon que le sol nécessite des chocs importants, modérés ou légers ;
  • Les dimensions du train de chenille, étant en fonction de la taille et du type de la machine. Ce paramètre diffère cependant selon qu’il s’agit d’une mini-pelle ou d’un tracteur agricole ;
  • La fréquence d’entretien. Certains trains de chenille sont plus faciles à entretenir que d’autres. De plus, lors de l’achat du mécanisme, il faut s’assurer que ce dernier dispose de pièces de rechange d’une grande disponibilité sur le marché.

Quel fabricant de train de chenille choisir ?

Il existe plusieurs fabricants de train de chenille fiable, comme :
  • AUSA ;
  • BOBCAT.
  • CATERPILLAR ;
  • DOOSAN ;
  • EUROCOMACH ;
  • JMEKA ;
  • MAXITRAX.

Nos trains de chenilles les plus populaires

Chenilles caoutchouc
Prix sur demande
Fournisseur certifié
Type d'engin : Pelle, Chargeuse
Obtenir un tarif Envoyer un message
Chenilles en caoutchouc pour chargeur compact - 247 caterpillar
A partir de 1 020 € HT
Marque : Caterpillar
Type d'engin : Chargeuse
Demander un devis Envoyer un message
Chenille caoutchouc mini-pelle 150x72x28
A partir de 72 € HT
Marque : EAGLE TRACKS
Type d'engin : Pelle, Tombereau/Dumper
Demander un devis Envoyer un message
Voir tous les produits similaires
Robert TAVERNIER
Guide écrit par :
Robert TAVERNIER
Spécialiste BTP chez Hellopro
Issu d'une formation professionnelle dans le BTP, j'ai débuté en tant que conducteur d'engin de chantier avant de devenir responsable de site et enfin acheteur d'équipement chez Vinci. Aujourd'hui, je partage mes conseils sur le terrassement, la construction et les machines lourdes.