hellopro.fr
23 000 fournisseurs référencés 2,5M de références en ligne 900 devis / jours Réponse sous
La sous-traitance d’usinage consiste à confier à une autre société des opérations d’usinage. Les pièces à produire sont déterminées à l’avance dans un cahier des charges. Une fois finies, elles sont livrées à l’entreprise preneuse d’ordre.
Les opérations qui peuvent être sous-traitées sont nombreuses :
  • le tournage
  • le fraisage
  • le décolletage
  • le rabotage.
Les techniques utilisées varient selon le type de pièce. Les entreprises ayant recours à la sous-traitance d'usinage proviennent de différents secteurs : agroalimentaire, construction, industriel ou électronique.
Estimation de prix
Prix sur demande
Pour connaître les tarifs de sous-traitance d'usinage de votre projet, utilisez le bouton ci-dessous pour recevoir des devis.

Quel est le prix d’une sous-traitance d’usinage ?

Il n’existe pas de grille tarifaire universelle pour la sous-traitance d’usinage. Le tarif dépend de plusieurs facteurs :
  • le type de pièce à usiner
  • la technique d’usinage
  • la quantité à réaliser
  • les matériaux utilisés.

Quels sont les avantages de la sous-traitante d’usinage ?

Le recours aux services d'une entreprise sous-traitant d'usinage offre de nombreux avantages :
  • La réduction des coûts : La capacité de production du sous-traitant allège les coûts qui sont liés à la production. Confier une partie du projet à une entreprise externe, permet alors de faire des économies.
  • La qualité des livrables : En général, une entreprise spécialisée dans l'usinage assure un résultat de travail de qualité. Les pièces sont réalisées dans le respect des normes.
  • Le respect du timing : Les spécialistes sous-traitants en usinage capitalisent sur leur expérience et leurs techniques de travail pour respecter les délais de production.

Quelles sont les techniques d’usinage proposées par les sous-traitants ?

Les techniques d’usinage proposées par les sous-traitants sont nombreuses :
  • La découpage : Les machines les plus utilisées pour ce procédé sont la scie et les cisailles. La découpe se fait également au laser, par oxycarburant ou au plasma.
  • Le fraisage : Des surfaces de coupe rotatives à plusieurs lames sont utilisées pour créer des motifs et des trous non circulaires.
  • Le perçage : Ce procédé implique l’utilisation de dispositifs rotatifs pour réaliser des trous circulaires dans les pièces.
  • Le meulage : Le meulage est utilisé en finition. Une roue tournante meule les pièces. Des découpes légères sont aussi possibles.
  • Le tournage : La machine-outil tourne les pièces sur un axe précis. En même temps, un outil de découpe les façonne.

Quelles sont les techniques d’usinage du bois réalisées par les sous-traitants?

Plusieurs méthodes existent pour l’usinage industriel du bois : le folding, le cintrage, les finitions et le marquage.

La technique de folding du bois

Le folding (terme anglais qui signifie pliage) est une méthode qui consiste à assembler le bois par fraisage-pliage. Des entailles en V sont réalisées là où se trouvent les angles de la boîte. Une fois pliées, les pièces sont collées. Vu que le bois n’est pas découpé, le veinage s'accorde naturellement. 
Cette technique est utilisée dans l’assemblage de boîtes à coupes d'onglets.

Le cintrage du contreplaqué

Le cintrage est une autre méthode de pliage de bois. Cependant, il offre un résultat différent de la technique de folding. Cette technique est utilisée pour obtenir des formes courbées, par exemple pour faire des accoudoirs, des dossiers ou des assises de sièges. Le moule à utiliser dépend de la forme finale désirée. Il peut avoir des courbes régulières, ou des courbures asymétriques.

Les finitions

La sous-traitance chez une entreprise spécialisée propose plusieurs finitions soignées. Celles-ci se font avec :
  • du vernis à base gomme calque, huile, cire, solvant alcool.
  • des teintes peuvant être solvant, hydro ou positive.
  • des laques avec effet mat, satiné, aspect vernis brillant.

Le marquage

Le marquage du bois se fait de différentes manières :

Quels types de panneaux nid-d’abeilles sont pris en charge par les sous-traitants?

Les panneaux nid-d’abeilles sont des panneaux sandwich avec une âme alvéolaire. Ils sont faits en aluminium, polypropylène, ou en fibres d’aramide.

Les panneaux en aluminium

Les panneaux nid-d’abeilles en aluminium sont utilisés dans le domaine de l’industrie, de l'agencement et des transports. Ce sont des panneaux à âme alvéolaire, revêtu de peaux en aluminium. La finition peut être brute, thermolaquée, brossée ou anodisée. Ils ont une grande résistance à la flexion, tout en étant légers.

Les panneaux en polypropylène

Les panneaux nid-d’abeilles en polypropylène sont économiques et fiables. L'âme nid-d’abeille en polypropylène est recouverte d’un non-tissé. Cela permet à la colle d’adhérer lors du collage des peaux en polyester.

Les panneaux en fibre d’aramide

Ces panneaux sont constitués de papier en fibres d’aramide avec une couche de résine phénolique. Ils sont à la fois légers, résistants et dotés d'une capacité d'isolation électrique. Ce sont des alternatives aux produits métalliques de même type.

Qu'est ce que la sous-traitance d’usinage du stratifié compact ?

L'usinage de stratifiés compacts (aussi appelés stratifiés massifs) peut être pris en charge par les entreprises de sous-traitance. Ces dernières réalisent des découpes précises sur les panneaux selon les besoins de leurs clients. Les produits finis permettent de concevoir de pièces techniques et décoratives. 
Les stratifiés compacts ont une densité de 1.45 et ne nécessitent aucun traitement de surface. De plus, ils sont à la fois inoxydables, non poreux, autoportants et se déclinent en plusieurs épaisseurs. Ils sont également utilisés pour fabriquer des plans de travail, des plans durs, des assises et des éléments de mobilier.

Les sous-traitances d’usinage les plus populaires

Voir tous les produits similaires
Arthur MARQUES DE OLIVEIRA
Guide écrit par :
Arthur MARQUES DE OLIVEIRA
Spécialiste industrie chez Hellopro
Ancien responsable de production dans une fonderie, je me suis reconverti il y a quinze ans dans l'automobile. J'écris depuis divers articles sur l'équipement et les services du secteur industriel.