23 000 fournisseurs référencés 2,5M de références en ligne 900 devis / jours Réponse sous
Le conduit de fumée a pour fonction principale d’évacuer les fumées et les gaz de combustion à l’extérieur d'une habitation. Ces gaz peuvent être émis par une cheminée, une chaudière, un radiateur, un chauffe-eau ou par tout autre appareil de chauffage. Pouvant être installé en intérieur comme en extérieur, ce dispositif est fabriqué en matériaux maçonnés ou métalliques. D'une allure verticale, il se raccorde avec un appareil et débouche à l’extérieur de la toiture.

Quelles sont les caractéristiques d’un conduit de fumée ?

Composition conduit de fumée
Un conduit d'évacuation de fumée complet est constitué de :
  • une partie visible extérieure appelée sortie de toit, qui est composée d’un chapeau, d’une structure préfabriquée, d’une embase d’étanchéité et d’un élément de conduit isolé ou concentrique.
  • un système de raccordement à l’appareil de chauffage.
  • un conduit métallique résistant et solide, isolé ou concentrique

Quels sont les différents types de conduits de fumée ?

Les conduits maçonnés

Conduit maçonné
Caractéristiques :
Les conduits maçonnés sont faits de boisseaux, qui sont des éléments de construction creux de forme carrée ou rectangulaire avec des parois alvéolées ou pleines. Pour avoir un conduit, il faut alors assembler plusieurs boisseaux.
 
Il existe 3 types de boisseaux :
  • Les modèles monoblocs : ils sont souvent déjà pré-isolés par le fabricant avec de la laine de roche sur leur face extérieure.
  • Les modèles composites ou multiparois : ils sont constitués d’un conduit intérieur entouré d’une enveloppe extérieure avec une lame d’air intermédiaire ou une couche isolante intercalée.
  • Les modèles en béton allégé : ils sont proposés avec un ou deux conduits en céramique réfractaire complétés d’une lame d’air isolante ou en laine d'isolation minérale.
Avantages des conduits maçonnés :
  • Ils résistent aux hautes températures.
  • Ils résistent aux condensats acides rejetés par les chaudières à haut rendement.
  • Ils résistent à la corrosion des fumées.
  • Ils n’ont pas besoin de tubage.

Les conduits métalliques

Caractéristiques :
Les conduits métalliques sont légers et peuvent être équipés d’une ou de plusieurs parois. Les conduits de fumée en inox sont les plus utilisés. Ils sont classés en 3 catégories :
  • Les modèles à simple paroi : ils sont conçus en tôle noire avec une épaisseur minimale de 4 mm, en acier inoxydable avec une épaisseur minimale de 0,75 mm ou en tôle d’aluminium avec une épaisseur minimale de 4 mm. Étant moins résistants que les modèles à double parois, ceux-ci ne conviennent pas à tous les combustibles.
  • Les modèles à double parois : également appelés conduits polycombustibles, ils sont constitués d’une paroi intérieure et d’une paroi extérieure séparées par une âme isolante. Ces modèles sont dotés d’une excellente résistance contre les acides et la corrosion.

Avantages des conduits métalliques :
  • Ils résistent aux hautes températures, ce qui garantit un haut niveau de sécurité et une grande durabilité.
  • Ils sont plus légers que les conduits maçonnés, ce qui permet une installation facile sans gros œuvre, une facilité d’ajustement ainsi qu'une possibilité de démontage et de déplacement.
  • Ils sont proposés avec un large choix de coloris et de finitions.
  • Comparé à une installation maçonnée, le conduit en métal permet de bénéficier d’un rendement énergétique supérieur.
Vous pouvez envoyer une demande de devis pour un conduit de fumée en cliquant sur le lien ci-dessous :

Quelles sont les normes de mise en œuvre ?

C’est la norme française NF DTU 24.1 qui réglemente l’utilisation des conduits de fumée. Elle fait mention des règles de conception et de mise en œuvre. Elle traite également des travaux d’entretien, de ramonage et de contrôle.
  
Voici quelques points essentiels concernant cette norme :
  • La sortie du conduit doit dépasser d’au moins 0,40 m le faîtage du toit.
  • Une distance de sécurité imposée par le fabricant entre le conduit de fumée et les matériaux combustibles doit être respectée.
  • Le diamètre minimum d’un conduit de fumée à section circulaire est de 180 mm pour un foyer ouvert et de 150 mm pour les inserts à foyer fermé.
  • En cas de traversée d’étage, le coffrage qui protège le conduit doit être isolé avec un matériau incombustible de type M0 ou M1.

Les produits conduits de fumée les plus populaires

Voir tous les produits similaires
Robert TAVERNIER
Guide écrit par :
Robert TAVERNIER
Spécialiste BTP chez Hellopro
Issu d'une formation professionnelle dans le BTP, j'ai débuté en tant que conducteur d'engin de chantier avant de devenir responsable de site et enfin acheteur d'équipement chez Vinci. Aujourd'hui, je partage mes conseils sur le terrassement, la construction et les machines lourdes.