23 000 fournisseurs référencés 2,5M de références en ligne 900 devis / jours Réponse sous
Le garde-corps, appelé également rambarde, garde-fou ou bien balustre, est un élément architectural servant à protéger les utilisateurs d’un escalier ou d’une construction en hauteur contre les chutes. Pour que le garde-corps puisse assurer son rôle de sécurité, il faut cependant qu’il soit suffisamment solide.
Cet élément de maçonnerie s’achète en général dans des magasins de ventes d’équipements du BTP, aux côtés notamment :

Combien coûte un garde-corps?

Estimation de prix

  • 20 à 700 euros le mètre linéaire
Le prix d’un garde-corps d’un mètre linéaire va généralement de 20 à 700 €. Nombreux sont les paramètres qui déterminent ce prix, comme les matériaux et finitions du produit, ses dimensions, la qualité de sa conception, sa hauteur, etc.

Le prix d’un garde-corps en bois

Estimation de prix

  • 60 à 150 euros le mètre linéaire

Le coût d’un garde-corps en bois varie entre 60 et 150 € le mètre linéaire, avec pose. Parmi les facteurs qui font varier ce prix figure le type d’essence utilisé. En effet, les modèles fabriqués en bois dur coutent plus chers que les gardes corps en bois tendres. Un garde-corps en bois de chêne s’achète par exemple autour de 150 €, contre 70 € pour celui en bois d’épicéas ou de sapin.
Le garde-corps en bois a la particularité de présenter un aspect naturel et rustique. Il offre aussi une multitude d’options de personnalisation, ce qui lui permet de s’intégrer à tout style de bâtiment. À noter cependant que ce type de matériau nécessite en général un entretien régulier, notamment contre l’humidité et les insectes dits xylophages : qui mangent du bois. Le plus souvent, la solution consiste à appliquer du produit hydrofuge et antixylophage.

Le prix d’un garde-corps en aluminium

Estimation de prix

  • 150 à 650 euros le mètre linéaire

Le prix d’un garde-corps en aluminium est généralement compris entre 150 et 650 € le mètre linéaire, avec pose.
Le garde-corps en aluminium se démarque le plus par son aspect moderne. Il est également léger, ce qui en assure une pose facile et rapide. Cependant, son installation peut nécessiter l’utilisation d’une benne à béton, puisque ce type de rambarde se fixe mieux dans du ciment.

Le prix d’un garde-corps en fer forgé

Estimation de prix

  • entre 150 et 400 €

Le prix d’une rambarde en fer forgé varie entre 150 et 400 € le mètre linéaire, avec pose.
Le garde-corps en fer forgé est d’une grande robustesse. Conçu en général pour s’installer en intérieur, ce type de structure peut cependant aussi être utilisé en extérieur s’il a préalablement fait l’objet d’un traitement de galvanisation. L’objectif étant de le protéger notamment contre la rouille. Aussi, à la différence des modèles en aluminium, le garde-corps en fer forgé pèse plus lourds. Son transport doit donc se faire avec des machines spécialisées ou une fourche à palettes.

Le prix d’un garde-corps en verre

Estimation de prix

  • 300 à 600 euros

Le prix d’un garde-corps en verre se situe entre 300 et 600 euros le mètre linéaire, pose comprise. Ce type de balustrade s’avère plus onéreux du fait notamment de l’épaisseur, de la solidité et de l’esthétique des matériaux utilisés pour sa fabrication. 
Modèle 
Prix minimum par mètre linéaire (avec pose)
Prix maximum par mètre linéaire (avec pose)
Garde-corps en bois
60 €
150 €
Garde-corps en fer forgé
150 €
400 €
Garde-corps en verre
300 €
600 €
Garde-corps en inox
150 €
400 €
Garde-corps en PVC
70 €
200 €
Garde-corps en aluminium
150 €
650 €

À quoi sert un garde-corps ?

Le garde-corps prévient notamment les chutes accidentelles que ce soit dans les escaliers, au niveau des terrasses ou aux abords d’une mezzanine. Dans certains cas, il peut cependant aussi faire office de structure de protection d’une piscine.
Pour assurer l’efficacité du garde-fou, ses caractéristiques doivent répondre aux exigences des normes en vigueur. Ce sont, par exemple :
  • Une hauteur minimale de 80 centimètres pour un modèle de plus de 80 centimètres d’épaisseur,
  • Une hauteur minimale de 100 centimètres pour un modèle de près de 20 centimètres d’épaisseur,
  • Une pente supérieure à 45° dans le cas d’une structure de plus de 100 centimètres de hauteur.

Quels sont les différents types de garde-corps existants ?

Le garde-corps escalier

Le garde-corps escalier, comme son nom l’indique, s’adapte à tous les types de suites régulières de marches existants, qu’ils soient en intérieur ou en extérieur. Il se constitue généralement :
  • De poteaux fixés à des sabots
  • De balustres
  • D’une main-courante.
Sa conception en usine peut cependant nécessites des équipements spécialisés, comme une machine à tronçonner ou une découpeuse à lame.

Le garde-corps terrasse

Le garde-corps terrasse sert non seulement d’éléments de sécurisation, mais également de décoration. Il peut se poser sur l’acrotère ou directement sur la toiture de terrasse.

Le garde-corps fenêtre

Selon le modèle, le garde-corps fenêtre peut être constitué d’une main courante, d’un remplissage, d’un poteau ou d’une fixation murale. On en installe notamment dans une maçonnerie quand l’allège de ce type d’ouverture est trop basse.

Le garde-corps mezzanine

Le garde-corps mezzanine peut se fixer de deux manières :
  • La fixation en applique, aussi appelée fixation à l’anglaise. Dans ce cas, la rambarde se pose contre l’épaisseur du plancher ou de la dalle ;
  • La fixation sur plat de dalle, souvent nommée fixation à la française où le garde fou se pose au dessus du plancher ou de la dalle.

Comment bien choisir un garde-corps ?

Un garde-corps se choisit en vérifiant les points suivants :
  • Le matériau de fabrication : garde-fou en aluminium, en bois, en PVC, en verre, en inox, etc. ;
  • Le design : le verre pour un rendu transparent, le fer pour une touche élégante, l’alu et le PVC pour un aspect moderne, etc. ;
  • La conformité avec les normes en vigueur, comme la NF P 01-012, relative notamment à la hauteur de la structure.

Nos garde-corps les plus populaires

Voir tous les produits similaires
Robert TAVERNIER
Guide écrit par :
Robert TAVERNIER
Spécialiste BTP chez Hellopro
Issu d'une formation professionnelle dans le BTP, j'ai débuté en tant que conducteur d'engin de chantier avant de devenir responsable de site et enfin acheteur d'équipement chez Vinci. Aujourd'hui, je partage mes conseils sur le terrassement, la construction et les machines lourdes.