23 000 fournisseurs référencés 2,5M de références en ligne 900 devis / jours Réponse sous
Les canalisations forment les réseaux d’eau, puisqu’elles peuvent servir non seulement à l’adduction d’eau potable, mais aussi à l’assainissement des eaux usées ou bien au transport d’énergie. Ces canalisations peuvent en effet acheminer différents types de fluides, comme :
De plus, on peut retrouver des canalisations dédiées au transport d’électricité ou aux liaisons entre les différents réseaux de communication, notamment en milieu urbain. À chacun de vos besoins correspond donc un modèle et un format de canalisations, comme :
  • Les canalisations industrielles
  • La canalisation gravitaire
  • Les canalisations ovoïdes
  • Les canalisations rectangulaires ou buses
  • Les canalisations en béton
  • Les canalisations en fibrociment
  • La canalisation en acier
  • La canalisation en cuivre
  • La canalisation en fonte
  • La canalisation en plomb
  • La canalisation en aluminium
  • La canalisation en plastique
  • La canalisation en grès
  • La canalisation en terre cuite
La pose de ces conduits doit cependant se faire au respect des normes de sécurité en vigueur pour minimiser les fuites et assurer par la même occasion la performance de votre installation.

Combien coûte une canalisation ?

Estimation de prix
  • De 2 à 200 euros par mètre

Le prix canalisation varie entre 2 et 200 euros le mètre, selon la matière et le débit nominal du tuyau. À ce titre, le dimensionnement canalisation eau le plus réduit mesure près de 10 millimètres de diamètre, alors qu’un modèle d'une grande envergure, 2 500 millimètres environ.
En fonction de la matière de fabrication du conduit, le coût d’un mètre de l’équipement peut donc se répartir comme suit :
Modèle de canalisation
Diamètre du conduit
Prix estimatif
Canalisation en PEHD
1 000 millimètres 
750 euros 
Canalisation en béton 
800 millimètres 
175 euros 
Canalisation en fibrociment 
500 millimètres 
100 euros 
Canalisation en PVC 
400 millimètres 
95 euros 
Canalisation en grès
200 millimètres 
80 euros 
Canalisation en terre cuite
130 millimètres 
6 euros 
Canalisation en fonte ductile 
75 millimètres 
60 euros 
Canalisation en plastique 
75 millimètres 
6,5 euros 
Canalisation en acier 
60 millimètres 
15 euros 
Canalisation en inox 
60 millimètres 
25 euros 
Canalisation en aluminium 
60 millimètres 
15 euros 
Canalisation multicouches
25 millimètres 
5 euros 
Canalisation en PER
15 millimètres 
75 euros 
Canalisation en cuivre 
15 millimètres 
7 euros 
Le prix d’une canalisation dépend donc de la taille de votre projet, qu’il s’agisse d’une canalisation privative ou d’une canalisation industrielle. Le coût des matériaux de cette dernière commence généralement à partir de 75 euros, contre moins de 60 euros pour les installations qui se retrouvent dans le cadre de la definition canalisation privative.
Ces prix ne couvrent cependant pas les frais de livraisons ni les frais d’installation, dont le montant peut parfois se montrer exorbitant, notamment dans le domaine industriel.

Combien coûte l’installation d’une canalisation ?

Estimation de prix
  • Entre 3 et 300 euros le mètre linéaire

Le tarif moyen d’installation d’une canalisation varie entre 3 et 300 euros par mètre linéaire et dépend du modèle, de la taille, du volume et du matériau du conduit. La pose d’une canalisation flexible reste la moins chère du marché, puisqu’elle peut facilement se conformer aux contraintes de votre chantier. 
Modèle de canalisation
Coût de la pose
Canalisation en béton 
Plus de 100 euros le mètre linéaire 
Canalisation en fibrociment 
À partir de 70 euros le mètre linéaire 
Canalisation en fonte ductile 
Entre 30 et 300 euros le mètre linéaire 
Canalisation en acier 
Entre 50 et 100 euros le mètre linéaire 
Canalisation en inox 
À partir de 60 euros le mètre linéaire 
Canalisation en aluminium 
À partir de 50 euros le mètre linéaire 
Canalisation multicouches
Entre 10 et 100 euros le mètre linéaire 
Canalisation en PVC 
20 à 40 euros le mètre linéaire 
Canalisation en PER
10 à 20 euros le mètre linéaire 
Canalisation en grès
Entre 10 et 100 euros le mètre linéaire 
Canalisation en plastique 
À partir de 10 euros le mètre linéaire 
Canalisation en PEHD
À partir de 10 euros le mètre linéaire 
Canalisation en terre cuite
À partir de 10 euros le mètre linéaire 
Canalisation en cuivre 
5 à 50 euros par mètre linéaire 
Outre le type de canalisation, le diamètre nominal de celle-ci concourt également à la hausse ou non du coût lié à la pose. Dans le cas d’une canalisation en fonte, par exemple, le tarif courant varie comme suit : 
Diamètre nominal de la canalisation en fonte
Coût de la pose (du mètre linéaire)
80 millimètres 
25 euros 
100 millimètres 
30 euros 
125 millimètres 
35 euros 
150 millimètres 
40 euros 
200 millimètres 
50 euros 
250 millimètres 
65 euros 
300 millimètres 
85 euros 
350 millimètres 
100 euros 
400 millimètres 
135 euros 
450 millimètres 
155 euros 
500 millimètres 
185 euros
600 millimètres 
225 euros
700 millimètres 
350 euros 
800 millimètres 
400 euros 
À tous ces paramètres doivent aussi s’ajouter les différents postes en rapport avec les travaux, comme :
  • La réalisation des tranchées, comptée à partir de 10 euros le mètre linéaire pour une profondeur de 700 millimètres et une largeur de 400 millimètres
  • Le nivellement, pour plus de 7 euros le mètre carré
  • Le transport du conduit
  • Le raccordement

Comment installer une canalisation ?

Une canalisation se compose en général de trois principaux modules, dont :
  • La tuyauterie, qui fait office du corps de votre installation
  • Les raccords, qui servent à relier chaque tuyau pour couvrir la totalité de la longueur de votre chantier
  • Les joints, grâce auxquels votre canalisation devient étanche.
En fonction de l’envergure et de la matière de votre reseau canalisation, l’assemblage de chacun de ces éléments peut se faire soit en atelier, soit directement sur votre site. La technique la plus utilisée durant cette tâche reste l’usage des raccords rapides, bien qu’il soit également possible d’opérer avec :
  • Une soudure TIG
  • Un filetage et manchonnage
  • Un collage
  • Un sertissage

Préparer le chantier

Après avoir établi le plan précis de votre canalisation, préparez votre chantier en réalisant la tranchée (dans le cas d’une canalisation d’eau enterrée). Par principe, cette dernière se met en œuvre comme avec une canalisation gravitaire, c’est-à-dire comportant une pente constante d’un centimètre par mètre au minimum. Quant à la profondeur de votre canal, elle doit courir à plus de 600 millimètres, selon les profondeurs hors gel communiquées sur la carte de votre région.

Poser le tuyau

Si vous prévoyez d’intégrer plusieurs tuyaux dans votre canalisation, respectez les règles d’espacement de 200 millimètres entre chaque conduit. Aussi, le tuyau doit convenablement reposer sur du sol stable.
Une fois le cette tâche effectuée, posez des grillages de protection sur chaque tuyau, en respectant le code couleur en vigueur.

Remblayer et stabiliser le terrain

Un compactage de la couche de remblais est impératif au moment de la finalisation de vos travaux. Ce qui permet d’éliminer les poches d’air dans le sol. Pour aller plus loin, mettre un tissu géotextile sur la dernière couche de votre remblai garantit également une meilleure stabilisation de votre sol. 

Nos canalisations les plus populaires

Canalisation rauvia
Prix sur demande
Obtenir un tarif Envoyer un message
Assainissement - vrd et pvc
Prix sur demande
Obtenir un tarif Envoyer un message
Voir tous les produits similaires
Robert TAVERNIER
Guide écrit par :
Robert TAVERNIER
Spécialiste BTP chez Hellopro
Issu d'une formation professionnelle dans le BTP, j'ai débuté en tant que conducteur d'engin de chantier avant de devenir responsable de site et enfin acheteur d'équipement chez Vinci. Aujourd'hui, je partage mes conseils sur le terrassement, la construction et les machines lourdes.