23 000 fournisseurs référencés 2,5M de références en ligne 900 devis / jours Réponse sous
Une fraiseuse constitue l’équipement d’usinage le plus populaire dans un atelier de bricolage. Cependant, dotée d’une grande polyvalence, elle est également présente dans divers secteurs d’activités, comme :
  • L’industrie de la fabrication
  • L’industrie du verre
  • La bijouterie
  • L’horlogerie 
  • Le secteur médical
  • L’aéronautique

Combien coûte une fraiseuse ?

Estimation de prix
  • Entre 100 et 10 000 euros environ

Le prix d’une fraiseuse d’entrée de gamme s’élève jusqu’à 1 000 euros environ, alors qu’un modèle de hautes performances coûte en général entre 1 000 et près de 10 000 euros. Le type de matériaux pris en charge, la dimension de la zone de travail et le type d’accessoires intégrés contribuent notamment à la hausse ou non du prix de ce matériel. 

A quoi sert une fraiseuse ?

Avec sa vaste étendue de modèles, ses outils de coupe et ses systèmes de commandes qui ne font que se développer, la fraiseuse s'avère idéale pour tous les domaines de l'industrie, surtout les productions en petite et moyenne série où l'investissement dans des moules (injection, fonderie) n'est pas justifié. Cette machine est particulièrement adaptée pour le fraisage d'épaulements, de chanfreins, de profils, de trous et cavités, de gorges et tronçonnages, mais également pour l'usinage de denture et les opérations de surfaçage. 
Fraiseuse modèle

Quels sont les différents types de fraiseuses ?

Trois grandes catégories de fraiseuses sont proposées dans le commerce dont les fraiseuses manuelles, les fraiseuses par apprentissage et celles à commandes numériques .
Sur les fraiseuses manuelles, les mouvements sont entièrement commandés par l'opérateur. Elles sont déclinées en trois modèles :
  • La fraiseuse verticale : ici, l'axe de la broche et la fraise sont placés transversalement à la table.
  • La fraiseuse horizontale : la fraise et l'axe sont parallèles à la table. Ainsi, les copeaux ne tombent pas et ne demeurent pas sur la pièce à usiner. Cette technique permet d'obtenir une pièce de meilleure qualité.
  • La fraiseuse universelle : l'axe de la broche étant ajustable, cette fraiseuse peut être munie de têtes biaisées, bi-rotatoires ou articulées.
Fraiseuse type 1
Dans le cas des fraiseuses à commandes numériques, tous les paramètres relatifs au fraisage sont enregistrés à l'avance. Il en existe trois grands types :
  • La fraiseuse 3 axes : la grande majorité des fraiseuses à commande numérique sont à 3 axes. Sur ces versions, la fraise et la pièce sont montées sur des glissières et peuvent se déplacer relativement suivant des coordonnées X, Y ou Z. La fraise est perpendiculaire à la table tandis que la table se trouve positionnée de manière différente.
  • La fraiseuse 4 axes : il s'agit en général d'une fraiseuse 3 axes broche horizontale, dotée d'un plateau tournant sur lequel la pièce à usiner va être fixée. Cette configuration est particulièrement adaptée dans une production industrielle mécanique.
  • La fraiseuse 5 axes : elle est toujours composée de trois axes linéaires ainsi que de deux axes rotatifs. Les fraiseuses seront différentes en fonction de la position des axes rotatifs.
Fraiseuse numérique
Quant aux fraiseuses par apprentissage, elles permettent de mémoriser les mouvements réalisés par l'opérateur en les enregistrant pour ensuite les reproduire seules.
Fraiseuse par apprentissage

Quels sont les avantages d’une fraiseuse ?

Elle permet avant tout une finition de haute précision, un rendement élevé ainsi qu'une grande souplesse quant à la génération de la forme. Même si sa principale utilisation est la réalisation de surfaces planes des pièces mécaniques, elle permet également d'obtenir d'autres types de surfaces, à savoir des surfaces coniques, des surfaces cylindriques ou encore des surfaces hélicoïdales. Par ailleurs, les fraiseuses les plus performantes du marché permettent de réaliser des objets uniques, personnalisés, précis et sur-mesure en un temps record.

Comment utiliser une fraiseuse ?

  • Pour réaliser un premier perçage, il est conseillé d'utiliser un foret à centrer d'environ 3 mm, puis un foret standard de 13 mm.
  • Pour obtenir une cote définitive de 14 mm, il est préférable d'utiliser une tête à aléser. Par la suite il faut effectuer une tangente sur le perçage puis décaler l'outil.
  • Lorsque l'usinage est fini, il ne reste qu'à inspecter le travail en utilisant un pied à coulisse ou un micromètre d'intérieur.
Par ailleurs, il est tout à fait possible d'utiliser une tête de fraisage inclinable afin de travailler certaines pièces qui ne peuvent être usinées sans un calage spécial. Il est également possible de réaliser d'autres opérations sur des pièces tubulaires par l'utilisation d'un diviseur. Certains modèles de fraiseuses peuvent accueillir un support spécifiquement adapté à un bloc-moteur de défonceuse utilisable verticalement.

Comment choisir sa fraiseuse ?

Différents critères doivent être regardés de près pour bien choisir sa fraiseuse :
  • Le poids de la fraiseuse : il peut être supérieur à 5 kg ; toutefois un modèle inférieur à 3 kg offrira plus de confort d'usage.
  • La puissance de la fraiseuse : elle est souvent comprise entre 750 et 800 W. Ce paramètre n'est donc pas le plus important, car il est le même sur presque toutes les fraiseuses.
  • Le moteur : un modèle à grande vitesse de tours par minute est conseillé. Muni d'un régulateur électronique, il offre une finition propre de coupe tout en empêchant les sursauts au démarrage.
  • Les réglages de la machine : ils sont relatifs à l'inclinaison, la butée de hauteur ainsi que la profondeur de fraisage. Dans tous les cas, il est préférable de choisir un dispositif de serrage pratique et performant, comme le système de réglages micrométriques.

Comment bien entretenir sa fraiseuse ?

Nettoyer régulièrement sa fraiseuse après chaque usage permet non seulement de la garder en bon état, mais également d'assurer son bon fonctionnement. Pour cela, la première chose à faire est de se munir d'un pinceau préalablement imbibé d'un produit de nettoyage spécifique de type SID5L ou de pétrole. Le pinceau doit passer sur chaque recoin de la machine, surtout le diviseur, le chariot supérieur, les brides, la tourelle, le mandrin ainsi que la contre-poupée du tour.
Le graissage est également une étape très importante. Pour ce faire, il faudra appliquer manuellement une fine couche d'huile adaptée à la fraiseuse sur les glissières ainsi que les éléments neutres de la tour. Cette opération est fortement conseillée pour ceux qui prévoient de ne pas utiliser la machine durant un certain temps.

Nos fraiseuses les plus populaires

Voir tous les produits similaires
Arthur MARQUES DE OLIVEIRA
Guide écrit par :
Arthur MARQUES DE OLIVEIRA
Spécialiste industrie chez Hellopro
Ancien responsable de production dans une fonderie, je me suis reconverti il y a quinze ans dans l'automobile. J'écris depuis divers articles sur l'équipement et les services du secteur industriel.