hellopro.fr
23 000 fournisseurs référencés 2,5M de références en ligne 900 devis / jours Réponse sous
Dans les planifications et aménagements urbains durables, installer des puits et conduits de lumière dans les habitations peut constituer une excellente solution. Aussi appelé canons de lumière ou lucarnes tubulaires, il s’agit surtout de dispositifs permettant de mieux diriger la lumière naturelle du jour vers une pièce. Comptez entre 500 et 20 000 euros le prix hors pose d’une telle structure. 

Comment fonctionnent les puits et conduits de lumière ?

Les puits et conduits de lumière désignent deux types d’installations différentes :
  • Les puits de lumière représentent des ouvertures zénithales, soit sur le toit, permettant de laisser la lumière naturelle du soleil éclairer une pièce. S’apparentant souvent comme une fenêtre de toit, ils sont principalement constitués d’un vitrage fixe, d’un cadre isolant et d’un adaptateur de rehaussement. Tout en favorisant l’éclairage interne de la pièce, la structure est également conçue pour être entièrement étanche à l’eau. Réservés uniquement à l’éclairage, les puits de lumière ne comportent également aucune poignée ni de système autorisant l’ouverture du vantail.
  • Les conduits de lumière constituent surtout des installations permettant de fournir indirectement de la lumière à une pièce. Pour ce faire, la structure se compose de matériaux réfléchissants, capables de diriger la lumière naturelle du jour vers une cible. Mais contrairement aux puits de lumière, une telle technologie transmet uniquement la lumière du jour, sans aucun apport calorifique.
Le fonctionnement d’un puits de lumière repose principalement sur la diffusion zénithale, orientée du haut vers le bas, de la lumière naturelle du jour. Ainsi, la pièce concernée peut profiter d’un éclairage optimisé, couvrant les moindres recoins de l’habitat. Par comparaison, les fenêtres, en général, éclairent une partie seulement de la pièce où elles sont installées.

Pour les conduits de lumière, ils fonctionnent sur la base de 3 principes :
  • La collecte de lumière, à partir d’une zone localisée de la toiture
  • La transmission de l’éclairage, via un conduit
  • La diffusion de l’illumination dans une pièce pouvant être éloignée de la zone de collecte
Un des avantages des conduits de lumière reste leur capacité à transférer la lumière naturelle du jour vers une pièce traditionnellement difficile à éclairer. Pour ce faire, le système se compose d’un dôme collecteur de lumière, d’un tube réflecteur et d’un diffuseur-éclaireur. Aussi, un dispositif d’étanchéité accompagne la structure pour éviter toute fuite due à l’installation du conduit.
Conduit de lumière

Combien coûtent les puits et conduits de lumière ?

Le prix des puits et conduits de lumière varie en général en fonction du modèle choisi. Le plus souvent, le kit complet est proposé à des prix compris entre 500 et 5000 euros. Conçus avec des matériaux souvent peu résistants, les modèles d’entrée de gamme sont les moins chers du marché. Ils sont la plupart du temps de petite taille avec une faible résistance. Par comparaison, souvent proposés à des prix pouvant aller au-delà des 3000 euros, les modèles haut de gamme sont surtout constitués de produits de hautes performances. Ainsi, ils résistent mieux aux aléas climatiques et même à des chocs physiques plus ou moins importants. 

Mais la structure peut également être proposée sur mesure. Dans ce cas, le prix commence généralement à partir de 5000 euros et plafonne à environ 10 000 euros.
Pour un conduit de lumière, le prix varie entre 750 et 20 000 euros. Une telle variation dépend notamment :
  • Des caractéristiques du collecteur choisi
  • De la longueur du tube de transfert nécessaire
  • Des matériaux de composition sélectionnés
Dans les 2 situations, le prix d’installation, d’un montant compris entre 500 et 2000 euros, doit également être prévu dans le budget.

Quels sont les différents types de puits et conduits de lumière ?

Les puits de lumière pour toiture plate

Il s’agit d’une fenêtre de toit fixe conçue pour les toitures plates, les terrasses et les sous-sols. La structure peut être surmontée par un dôme polycarbonate transparent, pour mieux protéger le vitrage. Plusieurs dimensions sont également disponibles sur le marché, allant de quelques centimètres carrés à plusieurs mètres carrés.  

Les puits de lumière sur toit en pente

Les puits de lumière sur toit en pente sont principalement installés sur des toits inclinés. Les dimensions de la structure peuvent atteindre près de 20 mètres carrés. Aussi, ils peuvent être constitués d’une structure en verre isolant double ou triple. 

Le châssis de raccordement se compose surtout d’aluminium isolé ou anodisé. Le support lui, peut être renforcé par du cuivre, du titane, du zinc ou encore de l’aluminium brut thermopoudré.

Les conduits de lumières souples

Ce sont des installations conçues principalement pour les habitations dotées d’une toiture plus proche du plafond. La distance minimale entre le toit et le plafond est cependant limitée à 40 cm. Le châssis est en général équipé d’un dormant en polyuréthane. Grâce à son raccordement sans plomb intégré, l’installation se fait d’une manière plus facile, dans l’ensemble.  

Les conduits de lumières rigides

Les conduits de lumières rigides s’adaptent mieux à l’éclairage d’une pièce éloignée de la toiture. La distance maximale entre le collecteur et le diffuseur peut atteindre les 6 mètres. En effet, le tube conducteur peut être emboîté pour constituer la rallonge.  

Par rapport aux conduits souples, les conduits de lumières rigides sont plus performants en termes de conduction. Ils permettent une réflexion lumineuse intérieure de près de 98 %.

Les conduits de lumières à films collés

Le tube conducteur de lumière d’une telle technologie est constitué d’aluminium recouvert de membranes multicouches. Moins performants comparés aux deux premières technologies, les conduits de lumières à films collés sont aussi moins résistants aux variations climatiques.  

Comment choisir les puits et conduits de lumière ?

Pour mieux choisir vos puits et conduits de lumière, plusieurs critères doivent être pris en compte : 

La forme

Les puits de lumière sont proposés généralement avec des formes carrées, rectangulaires ou bien rondes. Mais ils sont aussi conçus avec un profil plat, pyramidal ou encore en dôme, de manière à mieux adapter la structure à la toiture. 

Pour les conduits de lumière, ils sont le plus souvent conçus pour devenir plus discrets sur le toit. Leur collecteur peut toutefois être utilisé comme un objet décoratif, notamment sous la forme d’une fenêtre de toit ou en dôme.

Le modèle

Différents modèles standards de puits et conduits de lumière sont disponibles sur le marché. Ils sont proposés la plupart du temps avec des diamètres compris entre 140 et 800 mm pour les conduits de lumière, et entre 1 et près de 7 mètres carrés pour les puits de lumière. 

Aussi, de nombreux constructeurs offrent différents services d’installation de puits et conduits de lumière sur mesure. Un triple ou double vitrage peut aussi être disponible en option avec ce type de service.

Les matériaux de composition

Le plexiglas, techniquement nommé Polyméthacrylate de méthyle ou PMMA, est le matériau le mieux adapté aux puits et conduits de lumière. Il est translucide, mais aussi plus résistant aux chocs, au feu et à l’usure, par rapport notamment au verre.  

D’autres matériaux peuvent également servir à la composition des puits et conduits de lumière, avec leurs propres atouts et inconvénients. Ce sont plus particulièrement le verre trempé, le polycarbonate ou bien le polycarbonate alvéolaire (PCA).  

Les produits puits et conduits de lumière les plus populaires

Voir tous les produits similaires
Robert TAVERNIER
Guide écrit par :
Robert TAVERNIER
Spécialiste BTP chez Hellopro
Issu d'une formation professionnelle dans le BTP, j'ai débuté en tant que conducteur d'engin de chantier avant de devenir responsable de site et enfin acheteur d'équipement chez Vinci. Aujourd'hui, je partage mes conseils sur le terrassement, la construction et les machines lourdes.