hellopro.fr
23 000 fournisseurs référencés 2,5M de références en ligne 900 devis / jours Réponse sous
La sertisseuse est un outil dédié à assembler à froid deux pièces. Elle est utilisée dans plusieurs travaux comme les travaux de plomberie ou de raccordement électriques. Elle permet de déformer la matière sans passer par la soudure ou la brasure.

Combien coûte une sertisseuse ?

Estimation de prix

  • À partir de 55€
Le prix d’une sertisseuse va de 55 à plus de 1 000 €. Ce prix varie en fonction du type de sertisseuse choisie et de sa mâchoire.

Quels sont les différents types de sertisseuses existants ?

Modèle
Prix estimatif
Mini-sertisseuse
Moins de 100 €
Sertisseuse manuelle
De 55 à 120 €
Sertisseuse électrique
De 780 à 1 400 €
Sertisseuse hydraulique
De 59 à 1 700 €
Sertisseuse automatique
De 400 à plus de 10 000 €

La mini-sertisseuse

Estimation de prix

  • Moins de 100 euros

Une mini sertisseuse coûte moins de 100 euros.
Compacte, elle s’utilise pour les travaux de sertissage à l’étroit, sur raccord en T, par exemple. Elle est indispensable pour les sertissages nécessitant une grande précision dans les travaux d’électronique et de connectique électrique. Cependant, son actionnement nécessite l’effort de presse de l’opérateur.

La sertisseuse manuelle

Estimation de prix

  • À partir de 50 euros

Une sertisseuse manuelle coûte à partir de 50 euros.
C’est une pince à sertir qui se démarque notamment par la longueur importante de ses poignées. Ce qui optimise l’efficacité de l’effort de serrage. Par ailleurs, certains modèles sont munis de bras télescopiques pour optimiser son niveau de performance.

La sertisseuse électrique

Estimation de prix

  • De 780 à 1 400 €

Une sertisseuse électrique coûte entre 780 et 1 400 €.
La sertisseuse électrique, ou sertisseuse électromécanique, est une presse à sertir fonctionnant avec une batterie ou grâce à un branchement sur une prise secteur. Elle est munie d’un moteur électrique qui fournit la pression de serrage de l’équipement et permet la standardisation d’une multitude d’opérations de sertissage.
L’outil à sertir électrique est préconisé pour les professionnels. Elle peut être à presse unique ou munie de mâchoires ainsi que d’inserts de différents types et tailles pour s’adapter à des raccords de différents diamètres.
La sertisseuse électrique offre un confort d’utilisation et une grande autonomie.

La sertisseuse hydraulique

Estimation de prix

  • De 59 à 1 700 €

Une sertisseuse hydraulique coûte entre 59 et 1 700 €.
La sertisseuse hydraulique, ou presse à sertir hydraulique, se destine notamment au raccordement de divers éléments, comme :
  • Des systèmes de chauffage,
  • Des conduits d’eau potable,
  • Des flexibles hydrauliques.
Elle utilise la mécanique des fluides pour fonctionner.
Les sertisseuses hydrauliques se déclinent cependant sous deux versions, dont :
  • Les sertisseuses hydrauliques fixes,
  • Les sertisseuses hydrauliques sans fil.
En ce qui concerne la sertisseuse hydraulique haute pression, elle comprend différents jeux de mors, et est plébiscitée par les professionnels, car elle offre une grande fiabilité et une rapidité d’exécution.

La sertisseuse automatique

Estimation de prix

  • De 400 à plus de 10 000 €

Une sertisseuse automatique coûte entre 400 et plus de 10 000 €.
C’est une machine sertisseuse utilisée principalement dans le domaine industriel. Elle permet d’assembler les boîtes métalliques comme les conserves ou les canettes à boisson.
La sertisseuse automatique est contrôlée par un système électronique qui mémorise les coordonnées de sertissage de chaque profil. Ce qui permet un positionnement automatique de la fourche de référence et des outils de sertissage pour chaque profil.

Quels sont les différents types de mâchoires de sertisseuse existants ?

La mâchoire avec inserts

Modèles
Prix estimatif
Insert profil TH
De 78 à 234 €
Insert profil RF-P
De 80 à 281 €
Insert profil V
De 77 à 380 €
Insert profil U
De 70 à 100 €
Insert profil HA
De 76 à 263 €
Insert profil M
De 61 à 224 €
Différents profils d’inserts peuvent être insérés dans la mâchoire pour travailler sur différents diamètres de tube sans changer l’intégralité de la mâchoire.
Aussi, à chaque type d’insert correspond une sertisseuse spécialisée, comme :
  • L’insert profil TH, pour les  sertisseuses multicouches
  • L’insert profil RF-P, pour les sertisseuses PER
  • L’insert profil V, pour les sertisseuses cuivre
  • L’insert profil U, pour les sertisseuses uponor
  • L’insert profil HA, pour les sertisseuses oventrop
  • L’insert profil M, pour les sertisseuses inox.
Les dimensions des inserts correspondent à des tubes allant de 12 à 28 mm pour les tubes métalliques, et 32 mm pour les matériaux multicouches.

La mâchoire monobloc

Ce type de mâchoire vient généralement avec une mâchoire unique correspondant à un diamètre et un profil de sertissage. Ainsi, pour réaliser des travaux de sertissages sur différents diamètres, il est indispensable de se procurer plusieurs sertisseuses selon les besoins.
À noter que les différents diamètres de mâchoires les plus populaires existants sont :
  • La sertisseuse multicouche, de ⌀ 12 à 32 mm
  • La sertisseuse PER, de  ⌀ 12 à 32 mm
  • La sertisseuse cuivre, de ⌀ 12 à 28 mm
  • La sertisseuse uponor, de ⌀ 16 à 25 mm
  • La sertisseuse inox, de ⌀ 12 à 28 mm
Pour les diamètres de plus de 40mm, un adaptateur avec chaînes peut être utilisée.

Comment s’utilise une sertisseuse ?

Pour raccorder des tubes avec une sertisseuse, il faut :
  1. Couper les tubes sur la longueur souhaitée à l’aide d’une pince coupe-tube.
  2. Ébavurer les extrémités des tubes à l’aide d’un ébavureur pour tube ou un ébavureur calibreur pour le tube multicouche.
  3. Marquer la profondeur d’insertion sur les tubes.
  4. Assembler le raccord sur le tube jusqu’à la profondeur d’insertion précédemment marquée.
  5. Positionner la mâchoire sur le raccord et entamer le sertissage.

Nos sertisseuses les plus populaires

Voir tous les produits similaires
Lucas ELBAZ
Guide écrit par :
Lucas ELBAZ
Spécialiste logistique & distribution chez Hellopro
Ancien cadre en logistique dans le secteur de la grande distribution, j'ai fait mes armes chez Leclerc et Carrefour. Aujourd'hui reconverti dans la rédaction, je mets à profit mon expérience pour conseiller les acheteurs Hellopro.