23 000 fournisseurs référencés 2,5M de références en ligne 900 devis / jours Réponse sous
L’eau de pluie est non potable. Elle contient un taux élevé de dioxyde de carbone. Ce qui la rend naturellement acide, par rapport notamment à l’eau du robinet, dont la teneur en nitrites, en plomb et autres minéraux sont fortement réglementés. Si la Loi n° 2006-1772 du 30 décembre 2006 sur l'eau et les milieux aquatiques (LEMA) interdit donc l’utilisation de l’eau de pluie à des fins alimentaires ou hygiéniques, elle en autorise l’usage pour d’autres postes, tels que :
  • L’alimentation des chasses d’eau
  • L’arrosage des champs agricoles
  • L’arrosage du jardin
  • Le nettoyage du sol
  • Le lavage de voitures
  • La lessive (sous conditions)
Selon les estimations, l’utilisation de l’eau de pluie permet de réduire votre consommation en eau potable de près de 40 %. Il s’agit donc d’une solution incontournable pour la préservation de l’environnement. Comptez cependant près de 2 500 euros le prix moyen d’un système de récupération d’eau de pluie, tous modèles confondus.
Estimation de prix

  • Près de 2 500 euros

De quoi se compose un système de récupération d'eau de pluie ?

Un système de récupération d’eau de pluie fonctionne grâce à trois éléments principaux :

Une surface de captage

Roof top rainwater collector
C’est la toiture de votre habitation. En effet, la collecte d’eau de pluie se réalise communément à partir du toit d’une maison, d’un entrepôt ou d’un immeuble collectif. Cependant, le potentiel de récupération de votre toiture dépend non seulement de sa superficie, mais aussi des matériaux utilisés pour sa fabrication, tels que des pierres naturelles, des bardeaux de bois, des tuiles ou de l’ardoise. Aussi, la récupération d’eau de pluie à partir des toits en fibrociments ou à base de goudrons est souvent prohibée en raison des risques sanitaires que ces matériaux représentent.

Un système d'acheminement

Rainwater system
Comme son nom l’indique, le système d’acheminement regroupe les différents accessoires pour la récupération d’eau de pluie, dont : la gouttière, la descente, le collecteur d’eau de pluie, le gestionnaire d’eau de pluie et le trop-plein. Des crapaudines et des filtres peuvent également incorporer le système afin de garantir la qualité de l’eau réutilisable.

Un réservoir de stockage

Cuve de stockage
Sur le marché, vous avez le choix entre plusieurs types de récipients, avec différentes techniques de construction et plusieurs capacités de stockage :
Type de matériaux de construction
Capacité maximale de stockage
Mode d’installation adapté
Cuves en béton
5 000 à 10 000 litres
Enterrée
Cuves en polyéthylène
100 à 10 000 litres
Aérienne / enterrée
Cuves en acier
1 000 à 10 000 litres
Aérienne
Cuves en bois
100 à 1 000 litres
Aérienne
Cuves souples
500 à 5 000 litres
Aérienne
Ces récipients peuvent donc être utilisés comme des récupérateurs d’eau de pluie aériens ou des cuves et citernes enterrées. Dans le cas d’un projet personnalisé, vous pouvez encore opter pour des solutions moins conventionnelles, telles que :

Comment installer un système de récupération d'eau de pluie ?

En raison des risques sanitaires liés à l’utilisation de ce système, son installation constitue notamment un domaine réglementé par des lois et normes sévères, comme le label AFNOR NF P 16 – 005. La meilleure alternative consiste donc à faire appel à une entreprise reconnue dans le domaine. Cependant, pour des petits projets isolés, vous pouvez suivre la démarche suivante :

La conception

Rainwater collection conception
L’objectif reste simple : acheminer l’eau de pluie à partir de votre toiture vers le réservoir de stockage, correctement dimensionné en fonction de vos besoins et de votre niveau de consommation quotidienne.
La cuve et citerne de stockage d’eau peut s’installer, enterrée ou non, à l’intérieur ou à l’extérieur de votre habitation. Elle s’alimente en général grâce au collecteur que l’on fixe au niveau de la descente de gouttière. Avant d’arriver dans le réservoir, l’eau de pluie passe toutefois par des filtres composés d’une crapaudine, d’une grille amovible et d’un panier.

La procédure de déclaration

Selon le Code général des collectivités territoriales, tous bâtiments équipés d’un système de récupération d’eau de pluie et raccordés au réseau public de collecte des eaux usées doivent être déclarés à la mairie, avec une évaluation précise des volumes utilisés.

Le dimensionnement de la cuve

La capacité de votre cuve doit se conformer à la fois à la surface de votre toiture, à la pluviométrie locale et à vos besoins. Voici quelques indications détaillées, en fonction du type d’usage :
Exemple d’utilisation
Volumes indicatifs
Arrosage du jardin
15 litres par mètre carré
Nettoyage de voitures
200 litres par voiture
Nettoyage du sol
75 litres par jour
Alimentation des chasses d’eau
50 litres par jour par personne
Pour un usage modéré, vous pouvez choisir un petit récupérateur d’eau de pluie. Pour un usage intensif, en revanche, optez pour une cuve enterrée, d’une grande capacité.

Le suivi et l'entretien

Un système de récupération d’eau de pluie doit subir un entretien régulier :
  • La propreté de l’ensemble des équipements, la présence des marquages et la fiabilité du système de déconnexion doivent être vérifiées au moins tous les trois mois.
  • Les filtres, la cuve et les robinets de soutirage sont à nettoyer chaque année.

Combien coûte un système de récupération d'eau de pluie ?

Estimation de prix
  • Prix minimum : 150 euros
  • Prix maximum : 15 000 euros environ

Le coût des équipements

Le prix d’un système de récupération d’eau de pluie varie entre 150 et 15 000 euros. Ce système de récupération d eau de pluie prix obéit à plusieurs paramètres, tels que :
  • Le prix cuve récupération eau de pluie de 100 litres est de 250 euros au maximum.
  • Le prix d un récupérateur d eau de pluie enterré de 1 000 litres commence à partir de 750 euros.
  • Un recuperateur eau de pluie souple prix avoisine 1 250 euros.
  • Le prix recuperateur eau de pluie 3000 litres reste inférieur à 2 500 euros.
  • Le prix recuperateur eau de pluie beton de moins de 5 000 litres débute à partir de 2 500 euros.
  • Le prix d une cuve recuperation eau de pluie d’une capacité de 10 000 litres peut aller jusqu’à plus de 7 500 euros.

Le coût lié à l'installation

En général, le fournisseur d’équipements de système de récupération d’eau de pluie propose un service d’installation lors de la livraison de vos cuves et citernes. Le coût d’une telle prestation peut par ailleurs être compris dans le prix du matériel. Cependant, voici quelques critères à prendre en compte pour la partie installation :
  • Le coût de transport de la cuve
  • Le coût lié aux mains d’œuvre
  • Le coût lié à la préparation du site d’implantation de la cuve varie entre 50 et 100 euros par heure. Le tarif total dépend donc aussi bien de la taille que du mode d’installation de la cuve (enterré ou aérien). Le cout installation cuve recuperation eau de pluie enterrée de faible capacité avoisine ainsi 2 000 euros, tandis qu’un système de grande capacité, près de 3 500 euros. Dans ce dernier cas, l’intervention d’une pelleteuse, dont le tarif de location varie entre 100 et 250 euros par heure, s’avère également être indispensable.
  • Le coût lié au suivi et à l’entretien du système

Nos récupérateurs d'eau les plus populaires

Voir tous les produits similaires
Jean-Marc BRISSOT
Guide écrit par :
Jean-Marc BRISSOT
Spécialiste environnement chez Hellopro
Ingénieur en traitement de l’eau et des déchets, j'excerce aujourd’hui en tant que consultant pour plusieurs collectivités et rédige divers articles sur les problématiques associées.