hellopro.fr
23 000 fournisseurs référencés 2,5M de références en ligne 900 devis / jours Réponse sous
Un régulateur de pression d’air ou régulateur de pression compresseur s’utilise dans le domaine de l’ingénierie et dans les industries chimiques ou agroalimentaires. Il sert d’équipement de contrôle et permet de stabiliser ou de diminuer la pression d’air au niveau des vannes ou des circuits d’air comprimé d’une centrale de traitement d’air.
Selon le modèle, il peut être :

Quel est le prix d’un régulateur de pression d’air ?

Estimation de prix

  • Entre 5 et 350 €, hors pose
Un régulateur de pression d’air coûte entre 5 et 350 €, hors pose.
Le prix varie en fonction du modèle, des performances et de la marque de l’équipement, dont les plus populaires restent Torros, TAP France ou MESA.
Un modèle standard de ces équipements propose notamment :
  • Une pression de service comprise entre 2 et 500 bars,
  • Une résistance à des températures de -20 à 200°C,
  • Un poids de 0,15 à 0,90 grammes,
  • Un débit de 5 à 200 dm³/s, en fonction du modèle,
  • Des orifices de raccordement d’une dimension de 1/8’’ à 4’’,
  • Une précision de régulation de +/- 0,5 à 2%,
  • Un mode d’ajustement de la pression par vis ou par molette.

Le régulateur de pression compresseur à membrane

Estimation de prix

  • Entre 5 et 125 €, hors pose.
Un régulateur de pression d’air à membrane s’achète entre 5 et 125 €, hors pose.
Ce type de régulateur s’utilise dans les industries automobiles, chimiques et pharmaceutiques. Il s’équipe d’une ou plusieurs membranes permettant de réguler la pression avec une précision de +/- 1,5 à 2%.
Un régulateur de pression d’air à membrane s’adapte surtout à une pression de service comprise entre 2 et 40 bars, avec un débit maximal de 5 dm³/s. Un tel équipement résiste aussi à des températures de -10 à 50°C.
Quant à ses orifices, ils mesurent 1/4 à 2 pouces environ.

Le régulateur de pression compresseur à ressort

Estimation de prix

  • Entre 10 et 200 €, hors pose
Un régulateur de pression d’air à ressort coûte entre 10 et 200 €, hors pose.
Ce modèle de régulateur, d’un débit de service de 5 à 10 dm³/s, s’utilise dans les réseaux de chauffage, les appareils pneumatiques ou les systèmes de refroidissement. Il s’équipe d’une vis de réglage permettant d’actionner le système à ressort intégré, d’une précision de régulation de +/- 1 à 1,5%.
Les régulateurs de pression d’air à ressort disponibles sur le marché se conforment en général à des pressions de 10 à 70 bars et à des températures comprises entre -20 et 70°C. Les orifices de raccordement de ces équipements, quant à eux, présentent une dimension de 3/4 à 3 pouces.

Le régulateur de pression compresseur à piston

Estimation de prix

  • Entre 50 et 250 €, hors pose
Un régulateur de pression d’air à piston se vend entre 50 et 250 €, hors pose.
Il s’emploie dans le domaine de l’automation industrielle et les outillages pneumatiques tels que les visseuses.
Les modèles à piston conviennent à des applications à haute pression puisqu’ils sont conçus pour résister à des pressions situées entre 50 et 300 bars, à des températures comprises entre -10 et 100 °C.
Les régulateurs de pression d’air à piston présentent une précision de régulation de +/- 0,6  à 1%. Ils permettent un débit de 15 à 40 dm³/s pour les appareils s’équipant d’un orifice de raccordement de 2,5 à 3/8 pouces.

Le régulateur de pression compresseur différentielle

Estimation de prix

  • Entre 60 et 300 €, hors pose
Un régulateur de pression différentielle coûte entre 60 et 300 €, hors pose.
Un régulateur de pression différentielle offre en général un niveau de précision de +/- 0,5 à 0,7 %. Si les modèles standards se conforme à des pressions de service comprises entre 200 et 300 bars, les versions plus performantes, elles, peuvent supporter jusqu’à 400 bars. Aussi, ils sont capables de résister à des températures de -30 à 125°C.
Ce type de composant peut également véhiculer 50 à 200 dm³/s de fluide pour les modèles dotés d’orifices de 1/2 à 4 pouces.

Le régulateur de pression compresseur à clapet

Estimation de prix

  • Entre 75 et 350 €, hors pose
Un régulateur de pression d’air à clapet vaut entre 75 et 350 €, hors pose.
Ce type d’équipement se démarque notamment par son clapet anti-retour intégré. Le mécanisme s’active lorsque la pression d’air dans les réseaux dépasse la pression de service du régulateur. Ce qui garantit un niveau de sécurité optimisé pour toute l’installation.
Un régulateur de pression d’air à clapet se caractérise cependant :
  • Par une précision de régulation de +/- 0,2 à 0,5%,
  • Par une capacité à résister à des températures comprises entre -5 et 150°C,
  • Par sa capacité à supporter des pressions allant de 250 à 600 bars,
  • Par un débit nominal de 100 à 200 dm³/s,
  • Par un orifice de raccordement de 1 à 4,5 pouces.

Comment choisir un régulateur de pression d’air ?

Un régulateur de pression d’air se choisit en fonction de quelques paramètres, comme:
  • Le niveau de précision du dispositif,
  • Le débit nominal de l'équipement.

Selon le niveau de précision du régulateur

  • Les régulateurs de pression d’air d’une précision de régulation de +/-0,2 à 0,5% s’utilisent communément sur des systèmes de distribution d’air comprimé.
  • Les modèles de régulateurs possédant une précision de +/-1 à 2 %, eux, se réservent aux applications sur des outils et des appareils pneumatiques, plus ou moins sans risques.

Selon le débit nominal de l'équipement

  • Les régulateurs de pression d’air doté d’une capacité à résister à un débit compris entre 5 et 50 dm³/s conviennent par exemple aux pompes pneumatiques ou aux appareils de réfrigération.
  • Les équipements conçus pour s’adapter à des flux de 60 à 100 dm³/s s’utilisent notamment sur les moteurs pneumatiques ou les appareils de climatisation.
  • Les régulateurs capables de résister à un débit de 150 à 200 dm³/s se destinent surtout aux applications industrielles.

Nos régulateurs de pression d'air les plus populaires

Voir tous les produits similaires
Arthur MARQUES DE OLIVEIRA
Guide écrit par :
Arthur MARQUES DE OLIVEIRA
Spécialiste industrie chez Hellopro
Ancien responsable de production dans une fonderie, je me suis reconverti il y a quinze ans dans l'automobile. J'écris depuis divers articles sur l'équipement et les services du secteur industriel.