hellopro.fr
23 000 fournisseurs référencés 2,5M de références en ligne 900 devis / jours Réponse sous
Le disjoncteur différentiel est un dispositif qui assure la sécurité des installations électriques d’un bâtiment, une maison ou un local. Installé dans le tableau de distribution électrique, il protège le réseau, les appareils ainsi que les personnes, en cas de dysfonctionnement électrique. Pour y parvenir, il coupe l’arrivée d’électricité. 
D'après la norme NF C15-100, l’installation d’un disjoncteur différentiel est obligatoire dans les cas suivants :
  • Si l’installation électrique est neuve.
  • En cas de grandes rénovations, telles qu’un changement de compteur.
Estimation de prix
Entre 60 et 300 €

Quel est le prix d’un disjoncteur différentiel ?

Modèle
Prix
Disjoncteur différentiel type AC 
Entre 60 et 250 €
Disjoncteur différentiel type A 
Entre 100 et 270 €
Disjoncteur différentiel type F 
Entre 100 et 300 €
Le prix d’un disjoncteur différentiel peut aller de 60 à 300 €. Différents facteurs peuvent expliquer cet écart de prix :
  • Le type : le dispositif peut être de type AC, A ou F.
  • Le calibre : un modèle de 10 A convient pour protéger l’éclairage. Les dispositifs de 16 ou 20 A protègent les prises électriques. Ceux de 32 ou 40 A sont destinés à la protection de circuits spécifiques.
  • Le nombre de modules : le disjoncteur différentiel est, soit bipolaire (2 modules), soit tétrapolaires (4 modules).
  • La marque : Parmi les plus connues, on peut citer Legrand, Schneider Electric, Siemens ou Eaton.

Disjoncteur différentiel type AC

Le prix d’un disjoncteur différentiel de type AC peut aller de 60 à 250 €. Ce modèle est reconnaissable grâce à la mention AC située à proximité du logo. Il est principalement utilisé pour sécuriser les circuits communs dans une habitation. C'est le cas des prises électriques ainsi que des appareils d’éclairage. Ce type de disjoncteur est calibré pour détecter spécifiquement les fuites de courant alternatif.

Disjoncteur différentiel type A

Le prix d’un disjoncteur différentiel de type A peut aller de 100 à 270 €. Cette variété de disjoncteurs est capable de détecter les fuites de courant alternatif et continu.
Un disjoncteur différentiel de type A est indispensable pour sécuriser les circuits électriques communs d’une habitation. Cela est notamment le cas des circuits sur lesquels sont branchés des appareils électriques tels qu’une plaque de cuisson ou un lave-linge. Ces derniers ont la particularité de transformer un courant alternatif en courant continu, ce qui peut perturber un disjoncteur classique.

Disjoncteur différentiel type F

Le prix d’un disjoncteur différentiel de type F se situe entre 100 et 300 €. Ce modèle est anciennement connu sous l’appellation Hi, HPi ou ASi
Ce dispositif de protection bénéficie d’une immunité renforcée. Cela permet d’éviter tout déclenchement intempestif du disjoncteur pouvant être provoqué par des perturbations sur le réseau électrique. Ce disjoncteur différentiel peut ainsi assurer la sécurité des appareils sensibles qui doivent fonctionner sans interruption, comme le système d’alarme, le réfrigérateur et les matériels informatiques.

Pourquoi installer un disjoncteur différentiel ?

Le disjoncteur différentiel joue un rôle clé dans la protection des installations électriques. Conformément aux dispositions de la norme NF C15-100, il doit remplacer les fusibles de sécurité.
Le dispositif assure la sécurité des résidents et protège le matériel en cas d’anomalie dans le circuit électrique. Il se compose d’un interrupteur différentiel ainsi que d’un disjoncteur magnéto-thermique. Sa mission est de détecter les fuites de courant ainsi que les surcharges.
  • Une fuite de courant ou un défaut d’isolation peut, en effet, provoquer des chocs électriques dangereux pour une personne ou pour l'ensemble du matériel électrique.
  • Les surcharges correspondent à la circulation d’une quantité excessive de courant dans les fils électriques. Ce phénomène peut altérer le bon fonctionnement des appareils branchés sur le réseau.
Afin de déceler les anomalies, le disjoncteur différentiel calcule la différence d’intensité électrique entre la phase et le neutre. Dans le cas où l’intensité électrique circulant sur les 2 conducteurs serait différente, le dispositif en déduit qu’il y a une fuite de courant. Il coupe l’arrivée d’électricité si l’intensité du courant résiduel dépasse un certain seuil. Ce dernier est en général fixé à 30 mA. 

Quel est le prix d’installation d’un disjoncteur différentiel ?

Estimation de prix
  • Main-d’œuvre : entre 30 et 50 € par heure
  • Prix de la pose : entre 10 et 20 € l’unité
Afin de garantir la sécurité électrique dans un bâtiment, il est conseillé de recourir aux services d'un professionnel pour installer un disjoncteur différentiel. En effet, le technicien effectue le raccordement de l’appareil au réseau dans le respect des normes.
 Les tarifs horaires d’un électricien se situent entre 30 et 50 € par heure. À cela, il faut ajouter 10 à 20 € supplémentaires par disjoncteur à installer. 

Comment installer un disjoncteur différentiel ?

Comme tous les équipements de sécurité, le disjoncteur différentiel doit être installé sur un rail DIN du tableau de distribution
Dans un premier temps il faut couper l’arrivée de courant dans le circuit électrique. Les bretelles d’alimentation peuvent ensuite être préparées, en s’assurant que les fils soient coupés à la bonne longueur. Le disjoncteur différentiel est alors fixé.  Puis, il faut brancher les bretelles au disjoncteur en introduisant chaque fil dans la borne adéquate. Par mesure de sécurité, il est nécessaire de bien serrer les fixations afin que le dispositif soit correctement maintenu en place.
Une fois le disjoncteur différentiel installé, le courant électrique peut être remis. Toutefois, il est conseillé de s’assurer que le dispositif de sécurité fonctionne correctement. Cela se fait en appuyant sur le bouton test ou en utilisant un appareil spécifique.

Les produits disjoncteurs différentiels plus populaires

Voir tous les produits similaires
Sofiane BOUMEJA
Guide écrit par :
Sofiane BOUMEJA
Spécialiste electricité & électronique chez Hellopro
Après une dizaine d'années en tant qu'électricien, j'ai rejoint des équipes d'EDF pour travailler sur la gestion du réseau national. Je metségalement à profit mes connaissances à travers la rédaction d'articles sur les bonnes pratiques d'installation, l'équipement électrique, les réseaux et l'électronique.