hellopro.fr
23 000 fournisseurs référencés 2,5M de références en ligne 900 devis / jours Réponse sous
Un détecteur d’objets métalliques facilite le repérage de bijoux, d’argent, d’arme à feu ou de pièces de monnaie dans le sol, jusqu’à une profondeur plus ou moins élevée, par exemple. Ce dispositif s’utilise cependant dans des domaines variés, comme :
  • L’archéologie,
  • Le déminage,
  • La sécurité aéroportuaire.
Aussi, un détecteur d’objets métalliques standard se compose de différents éléments, tels que :
  • Une batterie, pour l’alimentation,
  • Un boîtier de contrôle, pour le signalement d’une détection,
  • Une bobine de recherche qui émet un courant électromagnétique à faible portée.
De même, l’utilisation d’un tel équipement nécessite généralement une autorisation de la part de l’autorité publique.

Quel est le prix d’un détecteur d’objets métalliques ?

Estimation de prix
Entre 10  et 4 000 €
Le prix d’un détecteur d’objets métalliques varie entre 10 et 4 000 €. Le modèle, le niveau de performances et la marque de fabrication déterminent la hausse ou non de ce prix. De même, parmi les principaux fournisseurs existants de ce type d’équipement figurent IHM-MOINEAU, Vida XL International B.V et Attendance France.

Pour un détecteur à très basse fréquence d’objets métalliques

Estimation de prix
De 30  à  1 000 €
Le prix d’un  détecteur à très basse fréquence d’objets métalliques ou détecteur VLE (Very Low Frequency) varie entre 30 et 1 000 €.
Ce modèle utilise une fréquence d’émission à 100 kHz, émise par deux bobines, dont une partie émettrice et une autre réceptrice. Si la première sert à générer du champ  magnétique, la seconde, elle, réceptionne les pulsions magnétiques émises par l’objet métallique. Destiné à des usages ludiques, ce type d’appareil propose cependant une détection plus ou moins précise d’objets non ferreux, comme l’aluminium.

Pour un détecteur d’objets métalliques à battement de fréquence

Estimation de prix
De  100 à 2 000 €
Un  détecteur d’objets métalliques à battement de fréquence s’achète entre 100 et 2 000 €. Ce modèle d’appareil utilise deux oscillateurs lors de la détection.

Pour un détecteur d’objets métalliques à induction pulsée

Estimation de prix
Entre 80 et 1 000  €
Le prix d‘un détecteur d’objets métalliques à induction pulsée se situe entre 80 et 1 000 €.
Une telle version de détecteur d’objets métalliques se reconnaît surtout pour ses grandes performances, c’est-à-dire sa capacité à détecter des matériaux en grande profondeur jusqu’à 3 500 mm sous la surface du sol. De plus, il se sert d’une seule bobine pour y parvenir.
Ces détecteurs sont disponibles sous plusieurs configurations : en cadre de 1 x 1 ou de 2 x 2 (L x l) m. En fonction de la technologie intégrée, il existe également :
  • Les détecteurs statiques,
  • Les détecteurs semi-statiques.

Pour un détecteur d’objets métalliques à radar

Estimation de prix
Entre 70 et 4 000  €
Le prix d‘un détecteur d’objets métalliques à radar ou radar à pénétration du sol se situe entre 70 et 4 000 €.
Le détecteur d’objets métalliques à radar offre une performance optimale pour les recherches en profondeur. La profondeur de détection va en effet jusqu’à 30 000 millimètres. De plus, il est possible d’utiliser le signal utilisé pour obtenir une visualisation en 3D de l’objet, à distance. Un de ses principaux avantages reste cependant sa polyvalence : il s’adapte à tous les types de terrains.

Pour un détecteur d’objets métalliques Vidaxl

Estimation de prix
De 40 à 2000 €
La marque de détecteur d’objets métalliques Vidaxl propose des appareils à des prix situés entre 40 et 2 000 €.
La marque fournit surtout des appareils capables de détecter des objets métalliques comme le fer, l’argent ou le cuivre. Ces équipements peuvent également être utilisés partout, comme sur une plage, dans un jardin ou au niveau d’une rivière.
La profondeur maximale de détection d’un tel équipement va de 10 à 20 cm pour les objets de petite taille, contre plus de 150 cm pour les masses plus ou moins volumineuses.

Pour un détecteur d’objets métalliques BOSCH

Estimation de prix
entre 10 et 1300 €
La marque de détecteur d’objets métalliques BOSCH propose des appareils à des prix compris entre 10 et 1 300 €. Ces appareils sont capables de détecter divers matériaux, tels que :
  • Des métaux magnétiques, comme le fer,
  • Des métaux amagnétiques, comme le cuivre.
Ils offrent également une profondeur de détection comprise entre 38 et 150 cm, ainsi qu’une fonction de calibrage automatique assurant l’exclusion de tous types d’erreurs de manipulation.

Comment choisir un détecteur d’objets métalliques?

Selon le type d’objet à détecter

  • Des pièces ou des reliques dans le sol.
  • Des métaux dans des environnements humides.
  • Une prospection de métaux précieux.

Selon la puissance des fréquences utilisées

La puissance d’émission de fréquence indique la profondeur de détection de l’appareil. Plus la puissance est élevée, plus le détecteur est performant.

Selon le niveau de performances de l’appareil

La discrimination désigne la capacité de l’appareil à différencier les matériaux précieux des éléments peu intéressants dans le sol, comme les clous, les cannettes de soda, etc.

Selon la capacité d’adaptation de l’équipement

Un détecteur performant doit pouvoir s’adapter à tous types d’environnements, qu’il s’agisse de champs dégagé, de forêt ou de plage. En effet, certains fabricants proposent des appareils capables de corriger les effets du sol. Ces derniers peuvent causer des erreurs ou des faux signaux de la part du dispositif comme pour le cas des sols minéralisés. De plus, certains appareils sont équipés d’une bobine étanche, adaptée aux recherches en milieux aqueux.

Selon les différentes fonctionnalités intégrées

Il existe :
  • Les détecteurs de métaux à équilibre au sol automatique.
  • Les détecteurs de métaux à équilibre au sol préréglé.
  • Les détecteurs de métaux à équilibre au sol manuel.

Nos principaux détecteurs d'objets métalliques

Voir tous les produits similaires
Arthur MARQUES DE OLIVEIRA
Guide écrit par :
Arthur MARQUES DE OLIVEIRA
Spécialiste industrie chez Hellopro
Ancien responsable de production dans une fonderie, je me suis reconverti il y a quinze ans dans l'automobile. J'écris depuis divers articles sur l'équipement et les services du secteur industriel.